Local Bol d'R : le collectif SolMiRé se rassemble ce mardi contre l'expulsion de ses occupants

Publié le 12/12/2017 - 09:10
Mis à jour le 10/01/2018 - 08:02

Le Collectif SolMiRé (SOLidarités-Migrants-Refugiés) avait appelé au  rassemblement suite à la décision de la SAIEMB Logement de le poursuivre en justice après l'occupation du local BOl'd'R depuis le 14 octobre dernier. Un rassemblement est prévu ce mardi 12 décembre 2017 à 9h30 devant le Tribunal de Grand Instance de Besançon 

  • Le local Bol D'R, situé rue d'Arènes à Besançon est occupé par le collectif SolMiRé (Solidarité Migrants Réfugiés) afin de permettre aux demandeurs d'asile de cuisiner, de se laver ou de rester quelques heures aux chaud

" En raison des carences de l'Etat et des autorités locales dans l'accueil des familles demandeuses d'asile, - celles-ci se retrouvant à la rue et sans prise en charge pendant plusieurs mois dans l'attente de pouvoir déposer leur dossier d'asile en préfecture -, le collectif SOLMIRE a réquisitionné, depuis le 14 octobre 2017, un local vacant situé 26 rue d'Arènes, à Besançon. (…) la seule réponse de la SAIEMB, société propriétaire du local et dirigée par la Ville de Besançon, à la demande que ce local fasse l'objet d'un bail ''solidaire'', est d'assigner Solmiré devant le Tribunal pour que le juge ordonne sans délai l'expulsion du Bol d'Air et de ses occupants !" explique le collectif.

Un rassemblement est prévu ce mardi 12 décembre 2017 à 9h30 devant le Tribunal de Grande Instance rue Mégevand à Besançon.

Info +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Mineurs isolés à la rue : une association réquisitionne un logement de l’État à Besançon

Suite à l'absence de réponse à la demande d'aide à l'État, au Département du Doubs et à la municipalité de Besançon pour héberger des jeunes mineurs isolés à la rue, l'association Solmiré (Solidarité, Migrants Réfugiés) a décidé d'investir un logement bisontin appartenant à l'État depuis début avril 2021.

Journée mondiale de la santé le 7 avril : un syndicat veut « marquer le coup » à Besançon

Alors qu'un nouveau confinement, même "souple", commencera le 3 avril pour lutter contre la propagation de la Covid-19 et limiter les hospitalisations dans les hôpitaux quasi-saturés, le syndicat Sud du CHU de Besançon veut "marquer le coup" le 7 avril à l'occasion de la journée mondiale de la Santé.

Sursis d’un mois pour la fonderie MBF Aluminium

La justice commerciale a accordé un sursis d'un mois à la fonderie automobile MBF Aluminium de Saint-Claude (Jura) en redressement judiciaire qui emploie 250 salariés permanents, a-t-on appris mercredi de source syndicale. Le tribunal de commerce de Dijon (Côte d'Or) a fixé au 27 avril la prochaine audience qui prendra une "décision définitive" sur l'avenir de l'entreprise, productrice de carters de moteurs et des éléments de boîtes de vitesse, a indiqué Nail Yalcin, délégué CGT.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.01
couvert
le 15/04 à 18h00
Vent
4.52 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
45 %

Sondage