On passe à l'heure d'été ce week-end…

Publié le 22/03/2023 - 13:59
Mis à jour le 22/03/2023 - 14:25

Le passage à l’heure d’été se déroulera dimanche 26 mars 2023 à 2 heures du matin. Il faudra ajouter 60 minutes à l’heure légale. Il sera alors 3 heures.

Retour à une heure d’été, toujours en sursis ! Une heure de sommeil en moins, une heure de jour en plus: la France passe ce week-end à l’heure d’été, un changement controversé auquel l’Union européenne a officiellement décidé de mettre fin… toujours sans concrétisation.

Le changement d'heure a été instauré en France à la suite du choc pétrolier de 1973-1974. Depuis 1998, les dates de changement d'heure ont été harmonisées au sein de l'Union européenne. Dans tous les pays membres, le passage à l'heure d'hiver s'effectue le dernier dimanche d'octobre et le passage à l'heure d'été, le dernier dimanche de mars.

A deux heures du matin dans la nuit de samedi à dimanche, les horloges avanceront de 60 minutes : il sera 3h00 et on dormira donc (théoriquement) "une heure de moins".

Mais ce changement d'heure deux fois l'an (passage à l'heure d'hiver le dernier dimanche d'octobre, à l'heure d'été le dernier dimanche de mars) est très contesté pour son effet sur les rythmes biologiques, notamment par des médecins ou des parents d'enfants en âge scolaire.

Au niveau européen, où le régime du changement d'heure a été harmonisé en 1980 - justifié à l'époque par des économies d'énergie, dont la réalité est discutée - la Commission européenne a proposé en septembre 2018 de le supprimer... en 2019. Mais finalement, le Parlement européen a voté en mars 2019 un report à 2021, à discuter avec le Conseil de l'UE. Depuis, la crise du Covid-19 est passée par là, et le dossier est dans les limbes.

"Une expérience négative ou très négative"

En France, une consultation en ligne organisée en 2019 par la commission des Affaires européennes de l'Assemblée nationale avait reçu plus de deux millions de réponses, massivement (83,74%) en faveur de la fin du changement d'heure. Plus de 60% des personnes ayant participé assuraient avoir eu "une expérience négative ou très négative". Quant à l'heure à laquelle rester toute l'année, c'est celle d'été (en France UTC +2) qui a eu la préférence de 59% des participants.

Particularité méconnue de l'actuel système : il ne concerne pas les territoires d'Outre-mer, qui ne changent jamais d'heure (à l'exception de Saint-Pierre et Miquelon, qui se cale sur le Canada voisin). La plupart d'entre eux se trouvent sous des latitudes où les écarts d'ensoleillement sont faibles au long de l'année, contrairement à l'Europe.

1 Commentaire

Les téléphones portables ont cette faculté de se mettre à l'heure, sans intervention humaine. Avec un taux d'équipement des ménages supérieur à 100%, il n'y a plus lieu de rappeler aux gens de changer d'heur. Quant à l'abandon de cette mesure, néfaste à tous points de vue, il faudra attendre que les poules aient des dents...
Publié le 29 mars 2021 à 15h05 par Edouard GHERARDI • Membre

Un commentaire

  • edouard.gherardi@gmail.com dit :

    Les téléphones portables ont cette faculté de se mettre à l’heure, sans intervention humaine. Avec un taux d’équipement des ménages supérieur à 100%, il n’y a plus lieu de rappeler aux gens de changer d’heur. Quant à l’abandon de cette mesure, néfaste à tous points de vue, il faudra attendre que les poules aient des dents…

Laisser un commentaire

Société

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Un Français n’obtient pas la naturalisation suisse… après avoir tondu le gazon les jours fériés

INSOLITE • Un résident français de Clos-du-Doubs, commune suisse du canton du Jura, s’est vu refuser la naturalisation suisse lors de l’assemblée communale du canton du Jura le 10 avril 2024. Pourquoi ? Il lui a été reproché notamment d’avoir tondu sa pelouse pendant des jours fériés, rapporte nos confrères du Quotidien Jurassien.

Besançon et Montbéliard : 4.500 personnes et 3.500 véhicules contrôlés en 5 jours

Du 8 au 12 avril 2024, une opération "Place Nette" de grande ampleur s’est déroulée dans le département du Doubs. Réalisée en étroite coordination avec les procureurs de Besançon et de Montbéliard, cette action "coup de poing" s’inscrit dans le cadre des actions de lutte contre la délinquance liée aux trafics de stupéfiants, à l’économie souterraine et au proxénétisme voulues par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et le Garde des Sceaux. L'heure est au bilan...

Effondrement rue de Vesoul : une période charnière commence…

Les études, investigations et travaux menés jusqu’ici permettent de dire que la période actuelle est une période charnière, selon le dernier communiqué du Département du Doubs en date du 12 avril 2024 : les travaux restant à effectuer et leurs délais de réalisation pour le rétablissement de la route départementale 572 demeurent de plus en plus concrets.

La maire de Besançon harcelée en ligne après sa plainte contre les pancartes anti-migrants

La maire de Besançon Anne Vignot a annoncé vendredi 12 avril 2024 porter plainte après avoir été la cible d'un cyber-harcèlement "d'une extrême violence" faisant suite à une première plainte de l'élue contre des pancartes anti-migrants brandies dimanche lors du carnaval de sa ville.
 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.08
légère pluie
le 18/04 à 15h00
Vent
2.79 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
68 %