"ONU du vin": la candidature de Dijon accueillie "positivement"

Publié le 15/06/2021 - 14:46
Mis à jour le 15/06/2021 - 14:46

La candidature de Dijon pour héberger l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), sorte d'"ONU du vin" actuellement basée à Paris, a été accueillie "positivement", a indiqué mardi la mairie, démentant cependant que le choix en sa faveur ait déjà été fait.

"Notre candidature a été accueillie positivement" a déclaré ce mardi 15 juin 2021 le maire de Dijon François Rebsamen © © Twitter @frebsamen

Le nom de la ville élue doit être annoncé au plus tard lors de la prochaine assemblée générale de l’OIV, le 12 juillet.

"Notre candidature a été accueillie positivement par le directeur général de l'OIV, Paul Roca, et sa présidente, Regina Vanderlinde", a indiqué le maire socialiste de Dijon François Rebsamen.

L'élu a dit "ne pas croire que Dijon ait été déjà choisie", suite à une affirmation dans ce sens du quotidien Les Échos.

"Je suis très, très optimiste", a cependant déclaré Jocelyne Pérard, présidente de la chaire UNESCO "Cultures et traditions de la gastronomie et du vin", basée à Dijon et qui collabore étroitement avec l'OIV.

L'organisation, composée de 48 États membres, assure disposer d'un réseau de plus de 1.000 experts dans le secteur vitivinicole. Créée en 1924, ses locaux actuels, rue de Monceau, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, sont trop exigus.

La candidature de Dijon est l'objet d'une intense bataille avec Bordeaux et Reims, mais M. Rebsamen fait valoir la "synergie" que sa ville, une des "capitales mondiales du vin", peut apporter à l'OIV, avec la Cité internationale de la gastronomie et du vin, qui y sera inaugurée en avril prochain, et la proximité du "vignoble le plus prestigieux au monde" dont les Climats - nom donné aux parcelles de vignes - sont classés au patrimoine mondial de l'UNESCO.

"C'est un choix idéal", a-t-il assuré dans l'hôtel d'Esterno, un hôtel particulier du XVIIe siècle de 1.200 m2, qui pourrait abriter l'OIV, proche de la future Cité du vin.

Vincent Thomas, président de l'Université de Bourgogne, a évoqué la complémentarité avec les quelque "150 chercheurs" dijonnais qui travaillent déjà avec l'OIV, notamment ceux de l'Institut de la vigne et du vin et de la Chaire Unesco, en réseau avec 75 universités dans le monde.

M. Rebsamen, ancien ministre socialiste, a démenti que le choix de Dijon fasse l'objet d'une contrepartie avec son soutien à la candidature d'Emmanuel Macron à la présidentielle de 2022.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Rachat de Flowbird (ex-Parkeon) : la maire de Besançon à la rencontre des salariés bisontins

Pour la cinquième fois en moins de 20 ans, la société française Flowbird (ex-Parkeon) va être rachetée pour plusieurs millions d'euros. A Besançon, il s'agit du premier employeur privé. Les salariés, inquiets, ne savent pas encore les conditions de ce rachat. Ils se sont rassemblés une nouvelle fois devant l'entreprise ce jeudi matin. La maire Anne Vignot a rencontré les représentants syndicaux.

A Belfort, Montebourg juge les limitations de l’UE « incompatibles » avec son « Made in France XXL » 

Le candidat ex-PS à l'Elysée Arnaud Montebourg a estimé mercredi 20 octobre à Belfort que les limitations imposées par l'Union européenne (UE) étaient "incompatibles" avec les mesures qu'il souhaite mettre en place pour "reconstruire" l'industrie française et faire du "Made in France de taille XXL".

Montagne du Haut-Doubs : une stratégie pour affronter le changement climatique

Depuis 2015, le Syndicat Mixte du Mont d’Or est confronté à la problématique d’adaptation à la transition climatique. Lanceur d’alerte suite à la publication d’une étude météorologique démontrant un scénario peu propice à la poursuite du ski alpin dès 2035-40, le SMMO a décidé de faire front et de penser aujourd’hui la montagne de demain…

Lip 1950 – 1975 : une collection de 220 montres aux enchères

La vente, orchestrée par la commissaire-priseur Astrid Guillon se déroulera le samedi 27 novembre 2021 à 14h  à la maison de ventes sise au 3n rue de la liberté. Cette vente aux enchères de plus de 220 montres Lip dont une trentaine de chronographes, datant pour la majorité des années 1950 à 1975, sera également retransmise en direct sur Drouot Live.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.12
ciel dégagé
le 21/10 à 15h00
Vent
5.69 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
25 %

Sondage