Opération de contrôles de vitesse du 24 juillet : 21 personnes verbalisées

Publié le 26/07/2014 - 10:21
Mis à jour le 26/07/2014 - 10:31

Ce jeudi 24 juillet 2014, deux actions de sécurité routière, notamment des opérations de contrôles de la vitesse se sont déroulées dans l’arrondissement de Pontarlier. 21 personnes ont été verbalisées. Les contrôles vont se poursuivre de manière intensive durant toute la durée estivale. Le bilan sécurité routière fait état de 26 morts dans le département du Doubs depuis le début de l’année.

 ©
©

Le premier contrôle de la vitesse s’est déroulé entre 5 et 7 heures hier matin hors agglomération d’Aubonne sur la RN57. Plusieurs infractions ont été enregistrées :

  • 14 conducteurs, dont un conducteur de deux roues et un conducteur étranger, ont été verbalisés pour vitesse excessive. Le permis de conduire de deux d’entre eux a été retiré sur le champ. Lors de ce contrôle la vitesse la plus élevée enregistrée était de 146 km/h au lieu de 90. 

M.Bruno Charlot, sous-préfet de l’arrondissement de Pontarlier était sur place.

Le second contrôle qui a eu lieu de 16 à 18 heures hors agglomération des Hôpitaux-Vieux sur la RN57 dans le sens Jougne-Pontarlier :

  • 7 conducteurs, ont été verbalisés pour vitesse excessive, 1 d’entre eux s’est vu retirer son permis de conduire sur le champ. Lors de ce contrôle la vitesse la plus élevée enregistrée était de 162 km/h au lieu de 110.

De plus, le radar mobile-mobile a également fait l’objet d’une mobilisation de 6 h 00 à 10 h00 entre Aubonne et Jougne montrant que près des 10 % des véhicules contrôlés étaient en infraction à la vitesse.

Un accident de la circulation a causé la mort de deux personnes ce matin sur l’autoroute A36.

Le bilan sécurité routière fait état de 26 morts dans le département du Doubs depuis le début de l’année.

Le radar mobile-mobile circulera de manière importante dans le Doubs

Les contrôles vont se poursuivre de manière intensive durant toute la durée estivale et auront pour objectif de réprimer les comportements dangereux, tout particulièrement la conduite sous l’emprise de l’alcool ou de produits stupéfiants, les infractions au non-respect des limitations de vitesse ou des distances de sécurité, les franchissements de lignes continues…

De même, le radar mobile-mobile circulera de manière importante sur les routes du Doubs, notamment du Haut-Doubs dans les prochains jours.

Ce dispositif renforcé se déroulera sur l’ensemble du réseau routier, en agglomération comme en dehors, sur les grands axes routiers du département (A 36, RN 57, RN 83), mais aussi sur le réseau secondaire.

De plus, les forces de l’ordre ont reçu pour consigne d’immobiliser systématiquement les véhicules des contrevenants, dans les cas prévus par la loi (article 84 de la LOPPSI 2 du 15 mars 2011).

Le préfet du Doubs tient à rappeler à chacun l’importance fondamentale à respecter scrupuleusement le code de la route, non pas pour éviter de perdre des points sur leur permis de conduire, mais pour épargner des vies.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Les nouveaux manèges présents à la Foire comtoise 2024

Ils participent à coup sûr à la popularité de la foire comtoise, les manèges présents sur la fête foraine plaisent aussi bien aux jeunes qu’aux moins jeunes avides de sensations fortes. Parmi la centaine d’attractions qui seront présentes sur le parking de Micropolis, et accessibles au public durant les heures d’ouverture de la foire comtoise du 4 au 12 mai 2024, quelques nouveautés font leur apparition.

Casino JOA Besançon : plus de 721.000 € remportés en moins d’un mois

Le mois d’avril a apparemment porté chance à quelques joueurs du casino Joa de Besançon. L’établissement informe qu’entre le 1er et le 21 avril 2024, 721.275 € de jackpots ont été payés aux clients ayant eu la main chanceuse sur les machines à sous ou jeux électroniques (roulette anglaise électronique ou black jack électronique). 

Il y a 80 ans, les femmes obtenaient le droit de vote : l’hommage d’Aline Chassagne à Besançon

Il y a 80 ans, le 21 avril 1944, les femmes obtenaient le droit de vote en France. Aline Chassagne, adjointe à la maire de Besançon en charge de la culture et du patrimoine historique, a rendu hommage, samedi matin rue Gisèle Halimi, à celles qui se sont battues pour avoir ce droit. Elle a également appelé à "retourner aux urnes".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.52
légère pluie
le 25/04 à 12h00
Vent
2.99 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
56 %