Alerte Témoin

Opération de contrôles de vitesse du 24 juillet : 21 personnes verbalisées

Publié le 26/07/2014 - 10:21
Mis à jour le 26/07/2014 - 10:31

Ce jeudi 24 juillet 2014, deux actions de sécurité routière, notamment des opérations de contrôles de la vitesse se sont déroulées dans l’arrondissement de Pontarlier. 21 personnes ont été verbalisées. Les contrôles vont se poursuivre de manière intensive durant toute la durée estivale. Le bilan sécurité routière fait état de 26 morts dans le département du Doubs depuis le début de l’année.

DSC_5063.JPG
©Alexane

Le premier contrôle de la vitesse s’est déroulé entre 5 et 7 heures hier matin hors agglomération d’Aubonne sur la RN57. Plusieurs infractions ont été enregistrées :

  • 14 conducteurs, dont un conducteur de deux roues et un conducteur étranger, ont été verbalisés pour vitesse excessive. Le permis de conduire de deux d’entre eux a été retiré sur le champ. Lors de ce contrôle la vitesse la plus élevée enregistrée était de 146 km/h au lieu de 90. 

M.Bruno Charlot, sous-préfet de l’arrondissement de Pontarlier était sur place.

Le second contrôle qui a eu lieu de 16 à 18 heures hors agglomération des Hôpitaux-Vieux sur la RN57 dans le sens Jougne-Pontarlier :

  • 7 conducteurs, ont été verbalisés pour vitesse excessive, 1 d’entre eux s’est vu retirer son permis de conduire sur le champ. Lors de ce contrôle la vitesse la plus élevée enregistrée était de 162 km/h au lieu de 110.

De plus, le radar mobile-mobile a également fait l’objet d’une mobilisation de 6 h 00 à 10 h00 entre Aubonne et Jougne montrant que près des 10 % des véhicules contrôlés étaient en infraction à la vitesse.

Un accident de la circulation a causé la mort de deux personnes ce matin sur l’autoroute A36.

Le bilan sécurité routière fait état de 26 morts dans le département du Doubs depuis le début de l’année.

Le radar mobile-mobile circulera de manière importante dans le Doubs

Les contrôles vont se poursuivre de manière intensive durant toute la durée estivale et auront pour objectif de réprimer les comportements dangereux, tout particulièrement la conduite sous l’emprise de l’alcool ou de produits stupéfiants, les infractions au non-respect des limitations de vitesse ou des distances de sécurité, les franchissements de lignes continues…

De même, le radar mobile-mobile circulera de manière importante sur les routes du Doubs, notamment du Haut-Doubs dans les prochains jours.

Ce dispositif renforcé se déroulera sur l’ensemble du réseau routier, en agglomération comme en dehors, sur les grands axes routiers du département (A 36, RN 57, RN 83), mais aussi sur le réseau secondaire.

De plus, les forces de l’ordre ont reçu pour consigne d’immobiliser systématiquement les véhicules des contrevenants, dans les cas prévus par la loi (article 84 de la LOPPSI 2 du 15 mars 2011).

Le préfet du Doubs tient à rappeler à chacun l’importance fondamentale à respecter scrupuleusement le code de la route, non pas pour éviter de perdre des points sur leur permis de conduire, mais pour épargner des vies.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Doubs : port du masque obligatoire pour tous rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique

Marchés non-couverts, vide-grenier, brocante... • Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de rendre le port du masque obligatoire sur l’ensemble du département, à compter du samedi 15 août à 08h et jusqu’au lundi 14 septembre 2020 08h, pour les personnes de 11 ans et plus, dans tout rassemblement ou activité sur la voie publique ou dans un lieu ouvert mettant en présence de manière simultanée plus de 10 personnes.

Attaques contre des chevaux : le conseil du cheval appelle à la vigilance

Alors qu'un cheval a été retrouvé mort à Cortembert en Saône-et-Loire près de Cluny et après la multiplication des actes des barbaries auprès de chevaux, le conseil du cheval de Bourgogne Franche-Comté appelle les professionnels de la filière et les agriculteurs à la vigilance face à des comportements suspects.

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     27.9
    nuageux
    le 13/08 à 12h00
    Vent
    4.52 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    41 %

    Sondage