Opération "place nette" à Planoise : des parents d’élèves choqués, la préfecture répond

Publié le 20/12/2023 - 14:30
Mis à jour le 21/12/2023 - 14:58

Dans une lettre adressée au préfet du Doubs, les représentants d’élèves de l’école des Près-de-Vaux s’insurgent de la présence d’une douzaine de policiers lors d’une sortie scolaire au théâtre de l’Espace le 15 décembre 2023. Ils estiment que les enfants ont été "instrumentalisés" notamment lors de prise de photographies… Sollicitée, la préfecture a répondu ce mardi dans un communiqué.

 © compte officiel X (ex-twitter) Préfet du Doubs
© compte officiel X (ex-twitter) Préfet du Doubs

Tout est parti d’une sortie scolaire. À leur arrivée, l’enseignante et les parents accompagnateurs ont trouvé une "douzaine de police et trois voitures de police" devant le parvis du théâtre, nous expliquent les parents d’élèves.

Les enfants sont ensuite "montés à tour de rôle" dans la voiture de police. Le tout sous le regard d’un photographe qui "a surgi", selon les mots des parents afin de prendre "de nombreux clichés" avec des "plans rapprochés des enfants", et cela, "sans consentement préalable de la maîtresse", nous précise-t-on.

À ce sujet, la préfecture du Doubs a souhaité réagir : "un photographe de la préfecture du Doubs a été dépêché sur place afin de couvrir l’événement et, ainsi, communiquer sur les différentes actions menées via les réseaux sociaux de la préfecture", est-il indiqué dans le communiqué. La préfecture poursuit :"Naturellement, aucune photo de mineur n’a été retenue pour publication, conformément aux textes en vigueur sur ce sujet. Seules des photos d’adultes ayant exprimé leur accord selon les règles de déontologie en cours ont été choisies et publiées" (cf. tweets ci-dessous).

Elle a également tenu à préciser que "cette action entrait dans l'opération place nette" avec "différentes opérations menées à Planoise".

Dans le communiqué des parents d’élèves, ces derniers demande "que les photos prises soient intégralement détruites". La préfecture répond : "Les photos qui ne pouvaient être utilisées en raison de la réglementation ont toutes été immédiatement détruites comme c’est l’usage habituel".

Autre point noir pour les parents d’élèves : l’intervention des forces de l’ordre s’est terminée par une distribution "de bonbons (paquets sur lesquels est écrit devenirpolicier.fr) et de porte-clés". Les parents dénoncent "ces agissements""des policiers représentants de l’ordre apprennent aux enfants à accepter des bonbons d’inconnus, à monter dans un véhicule inconnu et à se laisser prendre en photo par des inconnus". Ils relèvent également "des remarques racistes" à l’égard d‘un enfant "refusant de monter dans la voiture de police", ce à quoi un policier aurait répondu : -"ça ne m'étonne pas vu ta tête"-", rapportent les parents d’élèves. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Venez découvrir les microtechniques ! SUPMICROTECH ouvre ses portes le samedi 9 mars à Besançon

PUBLI-INFO • Venez découvrir les microtechniques ! SUPMICROTECH ouvre ses portes le samedi 9 mars à Besançon
SUPMICROTECH, l’École Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques, organise une journée portes ouvertes samedi 9 mars 2024 de 9h à 17h. L’occasion pour les futurs élèves et les curieux de découvrir l’univers de cette école d’ingénieurs dont la réputation n’est plus à faire : on y apprend à concevoir et à réaliser les microsystèmes du futur, pour les secteurs du transport, du luxe et de la précision, de l’instrumentation ou encore de la santé !

UTBM Innovation Crunch time : un challenge XXL avec 60 entreprises et 1.300 étudiants ingénieurs à Montbéliard

Du 4 au 8 mars 2024, l’Axone deviendra le 4e campus de l’UTBM et recevra plus de 60 entreprises et association pour mettre 1.300 étudiants ingénieurs au défi lors de la cinquième édition de l’UTMB Innovation Crunch time. Ce challenge XXL est le défi technologique universitaire le plus important en Europe.

Un plan à 60 millions d’euros pour rénover 12 écoles et 3 crèches à Besançon

PUBLI-INFO • Jusqu’en 2026, la Ville de Besançon prévoit un plan à 60 millions d’euros pour rénover 12 écoles et trois crèches, il s’agit du ”plan écoles-crèches”. Dans ce cadre, une exposition sur les murs de la mairie est consacrée à ces travaux jusqu’à l’aboutissement des projets.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.53
nuageux
le 02/03 à 0h00
Vent
1.89 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
79 %