Opération "place nette" à Planoise : des parents d’élèves choqués, la préfecture répond

Publié le 20/12/2023 - 14:30
Mis à jour le 21/12/2023 - 14:58

Dans une lettre adressée au préfet du Doubs, les représentants d’élèves de l’école des Près-de-Vaux s’insurgent de la présence d’une douzaine de policiers lors d’une sortie scolaire au théâtre de l’Espace le 15 décembre 2023. Ils estiment que les enfants ont été "instrumentalisés" notamment lors de prise de photographies… Sollicitée, la préfecture a répondu ce mardi dans un communiqué.

 © compte officiel X (ex-twitter) Préfet du Doubs
© compte officiel X (ex-twitter) Préfet du Doubs

Tout est parti d’une sortie scolaire. À leur arrivée, l’enseignante et les parents accompagnateurs ont trouvé une "douzaine de police et trois voitures de police" devant le parvis du théâtre, nous expliquent les parents d’élèves.

Les enfants sont ensuite "montés à tour de rôle" dans la voiture de police. Le tout sous le regard d’un photographe qui "a surgi", selon les mots des parents afin de prendre "de nombreux clichés" avec des "plans rapprochés des enfants", et cela, "sans consentement préalable de la maîtresse", nous précise-t-on.

À ce sujet, la préfecture du Doubs a souhaité réagir : "un photographe de la préfecture du Doubs a été dépêché sur place afin de couvrir l’événement et, ainsi, communiquer sur les différentes actions menées via les réseaux sociaux de la préfecture", est-il indiqué dans le communiqué. La préfecture poursuit :"Naturellement, aucune photo de mineur n’a été retenue pour publication, conformément aux textes en vigueur sur ce sujet. Seules des photos d’adultes ayant exprimé leur accord selon les règles de déontologie en cours ont été choisies et publiées" (cf. tweets ci-dessous).

Elle a également tenu à préciser que "cette action entrait dans l'opération place nette" avec "différentes opérations menées à Planoise".

Dans le communiqué des parents d’élèves, ces derniers demande "que les photos prises soient intégralement détruites". La préfecture répond : "Les photos qui ne pouvaient être utilisées en raison de la réglementation ont toutes été immédiatement détruites comme c’est l’usage habituel".

Autre point noir pour les parents d’élèves : l’intervention des forces de l’ordre s’est terminée par une distribution "de bonbons (paquets sur lesquels est écrit devenirpolicier.fr) et de porte-clés". Les parents dénoncent "ces agissements""des policiers représentants de l’ordre apprennent aux enfants à accepter des bonbons d’inconnus, à monter dans un véhicule inconnu et à se laisser prendre en photo par des inconnus". Ils relèvent également "des remarques racistes" à l’égard d‘un enfant "refusant de monter dans la voiture de police", ce à quoi un policier aurait répondu : -"ça ne m'étonne pas vu ta tête"-", rapportent les parents d’élèves. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Classement des collèges de France : quels sont les meilleurs établissements de Besançon ?

Après les résultats du brevet, c'est au tour des collèges d'être évalués par le magazine L’Etudiant qui a publié le 18 juillet 2024 le classement 2024-2025 des meilleurs collèges de France. À Besançon, les notes des établissements vont de A (meilleure note) à E (moins bonne note). Quels sont les meilleurs établissements ? Réponses.

Un accompagnement spécifique pour les projets d’installation agricole en Bourgogne-Franche-Comté

L’AFOCG du Doubs, le CIVAM le Serpolet, Terre de Liens et le collectif InPACT proposent le parcours "de l’idée au projet", en partenariat avec le Grand Besançon Métropole et la région Bourgogne Franche Comté. Celui-ci vise à accompagner "l’émergence de tous types de projets" en lien avec l’installation agricole durant un parcours de 11 jours qui débutera en octobre prochain à Besançon. 

Le taux de réussite au brevet en baisse dans l’académie de Besançon

Comme au niveau national, le taux de réussite au brevet est en baisse dans l’académie de Besançon avec un taux, toutes séries et tous candidats confondus qui s’élève à 85,4 % pour la session 2024. Soit une baisse de 2,8 points par rapport à 2023. Voici les résultats plus en détail communiqués par le rectorat de Besançon.

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

Législatives 2024 : la présidente de l’université de Franche-Comté appelle à ”rejeter” le Rassemblement national

La présidente de l’université de Franche-Comté, Macha Woronoff, a partagé un communiqué le 1er juillet 2024 signé de France Universités, de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CdeÞ), de la Conférence des grandes écoles (CGE) et de la Conférences des directeurs des écoles françaises de management (CDEFM) appelant à dire ”non” au Rassemblement national au deuxième tour des élections législatives anticipées le 7 juillet.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.3
légère pluie
le 21/07 à 00h00
Vent
1.45 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
96 %