Alerte Témoin

Parcoursup : place à la phase complémentaire, y compris en Franche-Comté

Publié le 07/09/2018 - 09:50
Mis à jour le 07/09/2018 - 10:09

Au 5 septembre 2018, la phase principale d’admission est arrivée à son terme, mais la procédure se poursuit jusqu’au 21 septembre avec de nombreuses places en phase complémentaire pour tous ceux qui souhaitent s’inscrire dans une formation référencée sur Parcoursup.

Après la fin de la phase principale, il n’y a plus de liste d’attente, mais les lycéens, apprentis, étudiants en réorientation, et candidats inscrits à l’étranger ou non scolarisés peuvent toujours :

  • postuler auprès de nouvelles formations qui ont des places disponibles ;
  • être accompagnés par la commission d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) sur demande.

Au national, près de 600 000 candidats ont accepté une proposition d’admission sur Parcoursup

  • 3 000 bacheliers sont en attente d’une proposition d’admission à l’issue de la phase principale (pour rappel, APB à l’issue de la procédure : 3 729 bacheliers en attente). Ce sont essentiellement des bac pro et techno qui sont accompagnés par les CAES.
  • Plus de 127 000 places disponibles en phase complémentaire, dans tout type de formation. Ce sont de véritables opportunités à saisir par les candidats. En détail, pour les seules formations sélectives, pas moins de 21 000 places sont proposées en BTS et 6 000 places en CPGE. En licence, 86 000 places sont disponibles et accessibles dans la cadre de la phase complémentaire.

Des aides financières à la mobilité sont possibles, si la formation souhaitée par un candidat n’est pas à proximité.

Dans l’académie de Besançon

Le rectorat continue de se mobiliser et l’implication des équipes reste forte : 251 candidats ont sollicité la CAES depuis le 22 mai. Un accompagnement par les psychologues de l’éducation nationale des CIO (Centre d'information et d'orientation) de l’académie a systématiquement été proposé à ces candidats. Tous les jeunes en attente d’une proposition ont été contactés par les CIO depuis le 1er septembre pour un accompagnement individualisé.

Dix candidats ont sollicité la CAES depuis le 1er août. Leur situation a été examinée lors de la dernière CAES qui s’est tenue le mardi 4 septembre pour leur trouver une solution.

Infos +

  • Un bilan national sera fait par la ministre après le 21 septembre prochain.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Covid-19 : quelles modalités d’organisation du diplôme national du brevet en Franche-Comté ?

Les modalités d’organisation du diplôme national du brevet (DNB) sont modifiées à titre exceptionnel pour la session 2020, dans le contexte des mesures prises pour limiter la propagation de l’épidémie de covid-19 et dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. Dans l'académie de Besançon, 14 459 candidats scolaires sont concernés. Voici les modalités...

"L'étrange cas du Dr Jekyll et de M. Hyde" (dernier chapitre)

Durant le confinement, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à une lecture tous les soirs. Cette semaine, place à une nouvelle oeuvre à destination à un public de 3e : "L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde" : l'histoire d'un notaire, Gabriel John Utterson, qui enquête sur le lien étrange entre Edward Hyde et le docteur Henry Jekyll.

"L'étrange cas du Dr Jekyll et de M. Hyde" (chapitre 9)

Durant le confinement, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à une lecture tous les soirs. Cette semaine, place à une nouvelle oeuvre à destination à un public de 3e : "L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde" : l'histoire d'un notaire, Gabriel John Utterson, qui enquête sur le lien étrange entre Edward Hyde et le docteur Henry Jekyll.

"L'étrange cas du Dr Jekyll et de M. Hyde" (chapitre 8)

Durant le confinement, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à une lecture tous les soirs. Cette semaine, place à une nouvelle oeuvre à destination à un public de 3e : "L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde" : l'histoire d'un notaire, Gabriel John Utterson, qui enquête sur le lien étrange entre Edward Hyde et le docteur Henry Jekyll.

Reprise des cours au collège de Châtillon-le-Duc : le coup de gueule d’un père de famille…

Désemparé, le père d'un élève de 12 ans, scolarisé en 5e  au collège de Châtillon-le-Duc, nous a contacté pour nous faire part de son inquiétude sur l'avenir de son fils qui "n'a pas eu cours de français depuis trois mois" et ne retournera à l'école que "deux jours et demi" jusqu'à la fin de l'année. Contactée, l'inspection académique du Doubs lui répond...

"L'étrange cas du Dr Jekyll et de M. Hyde" (chapitre 7)

Durant le confinement, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à une lecture tous les soirs. Cette semaine, place à une nouvelle oeuvre à destination à un public de 3e : "L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde" : l'histoire d'un notaire, Gabriel John Utterson, qui enquête sur le lien étrange entre Edward Hyde et le docteur Henry Jekyll.

"L'étrange cas du Dr Jekyll et de M. Hyde" (chapitre 6)

Durant le confinement, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à une lecture tous les soirs. Cette semaine, place à une nouvelle oeuvre à destination à un public de 3e : "L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde" : l'histoire d'un notaire, Gabriel John Utterson, qui enquête sur le lien étrange entre Edward Hyde et le docteur Henry Jekyll.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     21.57
    légère pluie
    le 02/07 à 15h00
    Vent
    4.21 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    34 %

    Sondage