Le Crédit Agricole Franche-Comté et l'EFS BFC partenaires pour promouvoir le don du sang

Publié le 08/11/2016 - 14:41
Mis à jour le 15/04/2019 - 16:53

Une convention de partenariat a été signée en septembre 2016 entre le Crédit Agricole Franche-Comté et l’Etablissement français du sang Bourgogne Franche-Comté afin que ces deux entités travaillent ensemble sur la promotion du don du sang.

don_du_sang.jpg
©dr
PUBLICITÉ

Un partenariat qui s’inscrit, pour le Crédit Agricole Franche-Comté, dans « une logique de responsabilité d’entreprise décidée à agir pour la vie locale. » 

Le don du sang permet de soigner chaque année près d’un million de malades en France. En 2015, cela représente près de 25 000 patients pour la seule région Bourgogne Franche-Comté. Pour répondre à ces besoins, pas moins de 578 dons par jour sont nécessaires d’où l’importance d’associer de grandes entreprises régionales à cet enjeu.

« Soucieux des objectifs sociétaux », le Crédit Agricole Franche-Comté soutient différentes actions comme celle organisée en mai dernier « Mon Sang Pour Les Autres », en partenariat avec l’EFS BFC ainsi que les cinq Rotary Club de Besançon. 

Challenge pour le don du sang

Par la convention de partenariat signée avec l’Etablissement français du sang Bourgogne Franche-Comté, le Crédit Agricole Franche-Comté a pour objectif de « sensibiliser ses employés, clients sociétaires et administrateurs à la problématique du don du sang. »

C’est dans cette optique que la banque régionale participe pour la première fois au « Challenge pour le don du sang » organisé par l’EFS BFC les 7, 8, 9,10 et 12 novembre 2016.    

Le succès de ce challenge repose sur une mobilisation des salariés. Chaque employé est invité à s’inscrire dans une équipe et encourage ensuite ses proches (amis, famille, collaborateurs, clients…) à venir faire un don de sang durant l’opération. L’équipe qui rassemblera le plus grand nombre de donneurs remportera le challenge pour le don du sang 2016.

(Communiqué) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Reprise des traitements de Vincent Lambert : « cela ressemble vraiment à de l’acharnement thérapeutique »

Reprise des traitements de Vincent Lambert : « cela ressemble vraiment à de l’acharnement thérapeutique »

Le cas de Vincent Lambert, resté paraplégique après un grave accident de la route en 2008, suscite de vifs débats en France. Ces derniers se sont intensifiés depuis l'arrêt des soins et le volte-face ce lundi soir de la cour d'appel de Paris qui ordonne leurs reprises. Que dit la loi ? Réponses…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.26
légère pluie
le 27/05 à 12h00
Vent
3.55 m/s
Pression
1011.47 hPa
Humidité
85 %

Sondage