Aucune hausse de la fiscalité sur le tabac et la puff bientôt bannie, informe Elisabeth Borne

Publié le 04/09/2023 - 12:01
Mis à jour le 07/09/2023 - 15:20

Elisabeth Borne a annoncé dimanche 3 septembre 2023 que la fiscalité sur le tabac n'augmenterait pas l'an prochain, et a confirmé dans un entretien à RTL que les cigarettes électroniques jetables puffs seraient "prochainement" interdites.

"On a augmenté la fiscalité sur le tabac cette année et on ne prévoit pas de l'augmenter l'an prochain", a déclaré la Première ministre, alors que le gouvernement met la dernière touche à ses budgets 2024.

"Ça ne veut pas dire qu'on n'est pas très vigilant sur la consommation du tabac", a nuancé Mme Borne, pointant que "le tabac c'est 75.000 morts par an". Un chiffre "énorme" et "un enjeu important de santé publique".

Des puffs "qui donnent de mauvaises habitudes aux jeunes"

Dans ce sens, le gouvernement "présentera prochainement un nouveau plan national de lutte contre le tabagisme avec notamment l'interdiction des cigarettes électroniques jetables, les fameux puffs qui donnent des mauvaises habitudes aux jeunes", a-t-elle précisé.

Avec ses saveurs enfantines, sucrées ou fruitées (marshmallow, ice candy, choco noisette...), ses emballages aux couleurs vives évoquant des friandises et son prix modique allant de huit à 12 euros pour 500 bouffées, la puff, qui existe sous une vingtaine de marques, inquiète car elle cible les adolescents, alors que la cigarette électronique est interdite aux mineurs.

Plusieurs pays européens comme l'Allemagne, la Belgique et l'Irlande ont déjà amorcé une telle interdiction de ces petits tubes arrivé en France fin 2021, et qui proposent un certain nombre de bouffées pour un taux de nicotine compris entre 0 et 20 mg/ml.

"On peut nous dire que ce n'est pas de la nicotine. Mais c'est un réflexe, un geste auquel les jeunes s'habituent. Ensuite c'est comme ça qu'ils vont vers du tabagisme et il faut arrêter cela", a plaidé Mme Borne. "Nous prenons acte de la décision de la Première ministre en espérant que cette décision sera appliquée à l'ensemble des canaux de commercialisation, physique et numérique", déclare Philippe Coy, président National de la Confédération des buralistes dans un communiqué transmis à l’AFP. "Dès le lancement nous avons alerté sur les dérives commerciales entretenues dès le début par des influenceurs et qui ont entraîné une forte demande chez les mineurs", ajoute M. Coy.

L'ancien ministre de la Santé François Braun avait déjà ouvert en mai la porte à une interdiction imminente des puffs, qui doit s'inscrire dans un plan anti-tabac prévu sur la période 2023-2028.

Sanitaire, l'enjeu est aussi environnemental. Jetables, les puffs sont en effet en plastique et contiennent une batterie au lithium non recyclable.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Saint-Vit : le chef Thibault Etienne du restaurant Le Prélude à Saint-Vit, intronisé Maître cuisinier de France

C’est au sein de son propre restaurant Le Prélude installé à Saint-Vit le 24 juin dernier que Thibaut Etienne a officiellement été intronisé en tant que Maître cuisinier de France (MCF) lors du lancement du Guide des MCF de Bourgogne-Franche-Comté. 

Un accompagnement spécifique pour les projets d’installation agricole en Bourgogne-Franche-Comté

L’AFOCG du Doubs, le CIVAM le Serpolet, Terre de Liens et le collectif InPACT proposent le parcours "de l’idée au projet", en partenariat avec le Grand Besançon Métropole et la région Bourgogne Franche Comté. Celui-ci vise à accompagner "l’émergence de tous types de projets" en lien avec l’installation agricole durant un parcours de 11 jours qui débutera en octobre prochain à Besançon. 

Recette du week-end : le cocktail rhubarbe et fraise des bois du restaurant Épicéa à Besançon

Pour ce week-end des 13 et 14 juillet 2024, comme le soleil semble avoir fait son grand retour, nous vous proposons une recette de l'un des sublimes coktails proposés par Camille et Bastian les chefs du restaurant Épicéa à Besançon. Voici deux versions avec ou sans alcool de leur cocktail du moment à l'eau de rhubarbe, fraise des bois et gin. 

Pour la Fête nationale, un Mirage 2000-5 survolera la ville de Belfort

À l’approche du défilé militaire du 14 juillet prochain à Belfort, Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort et président de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, nous informe du passage d’un Mirage 2000-5 de l’escadron 1/2 cigogne de la Base Aérienne de Luxeuil-les-Bains.

Réserves de sang faibles : l’EFS Bourgogne Franche-Comté appelle à un sursaut de mobilisation !

Alors que les vacances estivales ont démarré, l’Établissement français du sang (EFS) invite les personnes qui peuvent donner leur sang à prendre rendez-vous. L’organisation s’inquiète de la fréquentation sur les collectes futures qui vont être impactées par une actualité notamment sportive très chargée en raison des JO et Tour de France… Un "sursaut de mobilisation" est donc nécessaire d’après l’EFS.

À Besançon, des policiers honorés pour leur engagement envers la nation

Dans le cadre des journées de la police nationale, une cérémonie de commémoration a eu lieu ce mercredi 10 juillet 2024 sur la place du 8 septembre à Besançon. À cette occasion, le préfet du Doubs Rémi Bastille, et Yves Cellier, le directeur interdépartemental de la police du Doubs ont effectué une remise de décorations aux fonctionnaires méritants.  

Domicile-travail : le choix de la proximité pour les actifs en Bourgogne Franche-Comté

Selon une dernière étude de l’Insee en Bourgogne Franche-Comté publiée le 9 juillet 2024, les actifs de la région travaillent habituellement au sein de leur intercommunalité de résidence ou à proximité. Toutefois, ils seraient également nombreux à se déplacer dans des intercommunalités plus distantes…

Fête nationale : le programme et les nouveautés à Besançon

Cette année, au-delà des traditionnels défilé, pique-nique et feux d'artifice, un village des armées sera installé sur le parking de Chamars (au niveau du retournement des bus). L'occasion de montrer que Besançon est aussi "une grande ville de garnison". Une initiative du général Pierre-Yves Rondeau, commandant la 1re division, commandant d'armes de la garnison de Besançon, commandant la base de défense de Besançon et délégué militaire départemental du Doubs.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 21.26
partiellement nuageux
le 13/07 à 18h00
Vent
1.1 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
59 %