Pass vaccinal : les débats devant l'Assemblée reprendront ce soir

Publié le 04/01/2022 - 14:21
Mis à jour le 04/01/2022 - 14:21

Les débats devant l'Assemblée nationale sur le projet de loi créant le pass vaccinal, interrompus lundi soir de façon inopinée, se poursuivront ce mardi 4 janvier 2022 soir, a-t-on appris de sources parlementaires.

 © AA
© AA

Les discussions sur ce texte ont été suspendues à minuit, après qu'une majorité d'entre eux ont refusé -par un vote à main levée- la poursuite de la séance. Les oppositions, qui se sont mobilisées pour faire capoter cet examen, s'en sont félicitées.

La conférence des présidents de l'Assemblée, qui réunit les patrons des groupes politiques et le ministre des Relations avec le Parlement, a décidé à la mi-journée d'inscrire à nouveau le projet de loi à l'ordre du jour en fin de journée, après les questions au gouvernement et un vote sur le texte 3DS sur la décentralisation.

  • Puis les échanges reprendront vers 22H30-23H00, après un débat prévu par LR sur les violences conjugales, que le groupe de Damien Abad a voulu maintenir. Cela laisse augurer une longue nuit, plus de 500 amendements restant au menu. Il a été acté que les débats pourront dépasser minuit. L'examen pourrait se poursuivre mercredi après-midi si nécessaire, le groupe PS ayant accepté de décaler son débat prévu sur la prévention en santé publique.

Le ministre des Relations avec le Parlement Marc Fesneau a salué auprès de l'AFP cette attitude, et table sur une adoption définitive du projet de loi par le Parlement d'ici la fin de semaine, voire lundi prochain au plus tard.

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a indiqué que l'exécutif allait "tout faire pour tenir au plus près le calendrier qui était prévu", soit une entrée en vigueur du pass vaccinal au 15 janvier.

Les députés LREM ont été mis en minorité à minuit, a souligné le président du groupe LR Damien Abad, raillant des "amateurs un jour, amateurs toujours".

Mais Christophe Castaner, chef de file du groupe majoritaire, a défendu ses troupes :"il m'arrive d'avoir des coups de gueule à pousser. Là objectivement non. Nous étions là, présents", leur a-t-il déclaré en réunion de groupe.

"Nous avons vu un coup de la part des LR avec les autres oppositions, avec une alliance de circonstances assez évidente", a-t-il pointé, selon un participant. "Le groupe (LR) a lâché Valérie Pécresse", favorable au pass vaccinal, estime M. Castaner.

Mais son allié et chef de file du groupe MoDem Patrick Mignola a fait entendre une autre musique devant la presse: "Je pense que ce qui est arrivé est de la responsabilité directe et principale de la majorité, c'est un défaut de mobilisation".

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Sondage – Êtes-vous pour ou contre le bannissement des voitures sur le pont de la République à Besançon ?

C'est une annonce de la maire de Besançon qui anime l'opinion publique depuis le 7 janvier dernier : à partir du printemps prochain, le pont de la République sera fermé à la circulation des voitures au grand dam des partisans de la voiture, mais au bonheur des associations cyclistes. Et vous, êtes-vous pour ou contre cette décision ?

Aucun pass sanitaire ne sera demandé lors des meetings politiques…

C’est une nouvelle qui va en faire grincer des dents plus d’un… Le Conseil constitutionnel (saisi par 60 députés de la France Insoumise) a validé ce vendredi 21 janvier 2022 le projet de loi concernant le pass vaccinal. Les sages ont toutefois refusé la possibilité pour les organisateurs de meetings politiques de demander un pass sanitaire aux participants.

Quatre députés du Doubs signent une tribune en faveur d’une « fin de vie libre »

Les Jeunes avec Macron (JAM) de Bourgogne-Franche-Comté ont rédigé ce mois de janvier 2022 une tribune afin de ramener dans le débat national la question du choix de la fin de vie. Fannette Charvier, Eric Alauzet, Denis Sommer et Frédéric Barbier, députés du Doubs, ont co-signé cette dernière.

A Besançon, le portrait d’Emmanuel Macron goudronné pour ses bilans climatique et social

Pendant que Emmanuel Macron inaugurait la présidence française de l’Union européenne ce mercredi 19 janvier, des activistes d’Action non-violente COP21 ont souillé des portraits officiels du président pour dénoncer son bilan climatique et social. Ils pointent "le sabotage climatique" du quinquennat d'Emmanuel Macron et appellent à la mobilisation.

Fermeture du pont de la République aux voitures : une idée « absurde » pour les élus de Besançon maintenant

La maire de Besançon Anne Vignot a annoncé le 7 janvier dernier la fermeture du pont de la République à la circulation des voitures au printemps-été 2022. Une décision qualifiée d'"absurde" dans une lettre ouverte du 19 janvier écrite par Claude Varet, conseillère municipale de Besançon maintenant, qui appelle la maire à y renoncer en l'invitant à lancer "un grand chantier visant l’étude de toutes les mobilités."
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.21
ciel dégagé
le 24/01 à 18h00
Vent
0.84 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
79 %

Sondage