Pass vaccinal : les débats devant l'Assemblée reprendront ce soir

Publié le 04/01/2022 - 14:21
Mis à jour le 04/01/2022 - 14:21

Les débats devant l’Assemblée nationale sur le projet de loi créant le pass vaccinal, interrompus lundi soir de façon inopinée, se poursuivront ce mardi 4 janvier 2022 soir, a-t-on appris de sources parlementaires.

 © AA
© AA

Les discussions sur ce texte ont été suspendues à minuit, après qu'une majorité d'entre eux ont refusé -par un vote à main levée- la poursuite de la séance. Les oppositions, qui se sont mobilisées pour faire capoter cet examen, s'en sont félicitées.

La conférence des présidents de l'Assemblée, qui réunit les patrons des groupes politiques et le ministre des Relations avec le Parlement, a décidé à la mi-journée d'inscrire à nouveau le projet de loi à l'ordre du jour en fin de journée, après les questions au gouvernement et un vote sur le texte 3DS sur la décentralisation.

  • Puis les échanges reprendront vers 22H30-23H00, après un débat prévu par LR sur les violences conjugales, que le groupe de Damien Abad a voulu maintenir. Cela laisse augurer une longue nuit, plus de 500 amendements restant au menu. Il a été acté que les débats pourront dépasser minuit. L'examen pourrait se poursuivre mercredi après-midi si nécessaire, le groupe PS ayant accepté de décaler son débat prévu sur la prévention en santé publique.

Le ministre des Relations avec le Parlement Marc Fesneau a salué auprès de l'AFP cette attitude, et table sur une adoption définitive du projet de loi par le Parlement d'ici la fin de semaine, voire lundi prochain au plus tard.

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a indiqué que l'exécutif allait "tout faire pour tenir au plus près le calendrier qui était prévu", soit une entrée en vigueur du pass vaccinal au 15 janvier.

Les députés LREM ont été mis en minorité à minuit, a souligné le président du groupe LR Damien Abad, raillant des "amateurs un jour, amateurs toujours".

Mais Christophe Castaner, chef de file du groupe majoritaire, a défendu ses troupes :"il m'arrive d'avoir des coups de gueule à pousser. Là objectivement non. Nous étions là, présents", leur a-t-il déclaré en réunion de groupe.

"Nous avons vu un coup de la part des LR avec les autres oppositions, avec une alliance de circonstances assez évidente", a-t-il pointé, selon un participant. "Le groupe (LR) a lâché Valérie Pécresse", favorable au pass vaccinal, estime M. Castaner.

Mais son allié et chef de file du groupe MoDem Patrick Mignola a fait entendre une autre musique devant la presse: "Je pense que ce qui est arrivé est de la responsabilité directe et principale de la majorité, c'est un défaut de mobilisation".

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Crise énergétique : la Ville de Besançon va devoir faire des coupes budgétaires, mais lesquelles ?

La maire de Besançon, accompagnée de 11 membres de la majorité municipales, a convié les médias locaux à une conférence de presse sur la forte augmentation du prix de l’énergie et ses conséquences sur le service public. À ce jour, la Ville de Besançon doit trouver des solutions pour économiser 8 millions d’euros sur sa facture de 2023. Quoi qu’il en soit, comme dans d’autres communes, des coupes budgétaires seront envisagées, mais lesquelles ? Fermeture des musées plusieurs jours par semaine ? Un marché de Noël annulé ou plus sobre ? Des extinctions de l’éclairage des équipements sportifs ?

Bourgogne Franche-Comté : connaissez-vous le CREFOP et ses missions ?

La réunion plénière d'installation du Comité Régional de l'Emploi, de la Formation et de l'Orientation Professionnelles (CREFOP) Bourgogne-Franche-Comté s’est tenue ce jeudi 21 septembre en salle des séances du conseil régional en présence de Fabien Sudry, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, et de Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional.

Programme FEDER-FSE+ : près d’un demi-milliard d’euros mobilisé pour la région et le Massif du Jura

Ce mardi 20 septembre, à la Cité de la gastronomie à Dijon, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté et Patrick Molinoz, vice-président en charge des politiques européennes ont présidé la journée de lancement du programme FEDER-FSE+ Bourgogne-Franche-Comté et Massif du Jura 2021-2027. Le programme, géré par la Région et financé par des fonds européens, a été adopté officiellement le 26 juillet dernier.

Retrait de l’université de Bourgogne de l’UBFC : GBM dénonce « une perte de temps délétère »

Plus tôt dans la semaine, l'Université de Bourgogne a acté sa décision de se retirer de l'UBFC. Ce mercredi 7 septembre, le Grand Besançon Métropole a souhaité réagir avec le Grand Belfort, le Pays de Montbéliard Agglomération et la Communauté d’agglomération de Vesoul en co-signant un communiqué intitulé "UBFC : une perte de temps délétère pour l’enseignement supérieur et la recherche".

Un nouveau directeur de cabinet pour le préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, préfet de la Côte-d’Or 

Par décret du président de la République du 16 août 2022, publié le 17 août 2022 au journal officiel, Olivier Gerstlé, sous-préfet, secrétaire général adjoint de la préfecture de Seine-et-Marne, est nommé directeur de cabinet du préfet de la région Bourgogne-Franche- Comté, préfet de la Côte-d’Or, a-t-on appris ce lundi 5 septembre.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.73
légère pluie
le 27/09 à 12h00
Vent
6.17 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
86 %

Sondage