Pensez-vous que Besançon soit en danger face à Dijon?

Publié le 14/03/2016 - 16:11
Mis à jour le 15/03/2016 - 10:39

Suite à la fusion de la région Bourgogne avec la région Franche-Comté, la répartition de différents services a commencé entre les deux régions. 

0_besancon_-_panorama_-_route_du_fort_de_chaudane.jpg
© Jean-Pol GRANDMONT - Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported license

SONDAGE

PUBLICITÉ

Le siège du tribunal de commerce, initialement prévu pour Besançon a été attribué à Dijon. La polémique enfle suite aux propos de François Rebsamen maire de Dijon, qui a évoqué des comportements de « gougnafiers » du côté de Besançon. 

Face à cela, une pétition a été mise en place pour un meilleur équilibre entre Besançon et Dijon : Plus d’infos sur ce lien

Et vous qu’en pensez-vous ? 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

tribunal commerce spécialisé besançon dijon

Une cinquantaine de manifestants contre l’implantation du tribunal de commerce spécialisé

À l'appel de Randall Schwerdorffer, avocat au Barreau de Besançon et Laurent Croizier, conseiller municipal Modem à Besançon, une cinquantaine de manifestants se sont réunis ce 26 mars en fin de matinée sur l'esplanade des droits de l'homme dont le maire de Besançon Jean-Louis Fousseret, et des élus de tous bords : Jacques Grosperrin, Eric Alauzet, Jean-Philippe Allenbach... qui venaient au titre de citoyens.

TCS à Dijon : « J’ai du mal à accepter que la fusion devienne une absorption de la Franche-Comté »

Ce samedi 26 mars 2016 à 11 h 30, un rassemblement citoyen est organisé par Randall Schwerdorffer, avocat au Barreau de Besançon et Laurent Croizier, conseiller municipal Modem à Besançon, suite à l'attribution du tribunal de commerce spécialisé à Dijon, alors qu'il était promis à Besançon.Rassemblement citoyen à Besançon le 26 mars - Randall Schwerdorffer from maCommune.info on Vimeo.

Tribunal de commerce spécialisé à Dijon : un rassemblement silencieux prévu à Besançon

Randall Schwerdorffer, avocat au barreau de Besançon, et Laurent Croizier, conseiller municipal Modem à Besançon, en tant que "citoyens lambda", organisent un rassemblement silencieux de "la majorité silencieuse" samedi 26 mars 2016 à 11 h 30 sur l'Esplanade des Droits de l'Homme à Besançon. Objectif : dénoncer l'attribution du tribunal de commerce spécialisé à Dijon promis initialement à Besançon… 

Guerre Besançon – Dijon : « Consternant » pour François Sauvadet

Le conseiller régional UDI François Sauvadet juge consternant "les échanges d'amabilité" entre François Rebsamen et Jean-Louis-Fousseret suite à la polémique du déplacement du tribunal de commerce spécialisé de Besançon à Dijon. Dans ce dossier, il enjoint Marie-Guite Dufay, la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté à agir…

Rivalité entre Besançon et Dijon : « Besançon la rebelle ne peut courber la tête »

Avant la concrétisation de la fusion entre la Bourgogne et la Franche-Comté, des questions se posaient, des espérances se profilaient, des promesses ont été faites... Depuis le 1er janvier 2016, les esprits sont à vif, le tribunal de commerce spécialisé change de ville, "gougnafier" qualifie les Bisontins... Jacques Vuillemin, ancien adjoint au maire à Besançon et écrivain, parle de "manque de respect" et appelle à "protester" et à "s'exprimer avec force notre colère" dans sa contribution sur maCommune.info...

Siège du tribunal de commerce spécialisé : révélateur des rancoeurs entre Besançon et Dijon

Les esprits sont toujours à vif deux semaines après l'annonce (décret du 26 février) du déplacement du siège du tribunal de commerce spécialisé de Besançon vers Dijon. En lâchant en fin de semaine dernière le mot "gougnafier", François Rebsamen a jeté de l'huile sur le feu mettant à mal l'avenir du futur Pôle métropolitain. Pour la députée PS du Doubs, Barbara Romagnan, il est encore temps pour l'état de revenir en arrière

Dans la catégorie

Service national universel en Haute-Saône : il est encore temps de s’inscrire…

Une première cohorte d'environ 3.000 jeunes volontaires venus de 13 départements vont expérimenter dès juin prochain le futur Service national universel (SNU), promesse de campagne d'Emmanuel Macron. La Haute-Saône en fait partie et il est encore possible de s'inscrire jusqu'au vendredi 19 avril 2019 sur pref-candidature-snu@haute-saone.gouv.fr .

Eve Boutique fête son 50e anniversaire à Besançon : retour sur l’histoire d’un commerce incontournable du centre-ville…

Ouverte depuis 1969 rue des Granges à Besançon, Eve Boutique, une entreprise familiale spécialisée dans la lingerie féminine, a traversé les modes et les époques, du corset au soutien-gorge sans armature en passant par le maillot de bain… Aurélie, la petite-fille et actuelle propriétaire nous parle de ces 50 dernières années du haut de ses 38 ans...

Un nouveau service de carte grise s’est installé rue de Vesoul à Besançon…

Info pratique • Les guichets de la préfecture du Doubs en charge des cartes grises ont été supprimés novembre 2017. Si toutes les démarches peuvent être réalisées sur le site de l'ANTS, bon nombre de personne n'a pas accès à internet. C'est pourquoi Service carte grise 25 a ouvert rue de Vesoul à Besançon.

La semaine européenne de la vaccination commence le 24 avril 2019 à Besançon

La Semaine européenne de la Vaccination (SEV) se déroule du 24 au 30 avril 2019. Cet évènement constitue un temps fort pour l’ARS Bourgogne-Franche-Comté qui rappelle que "la vaccination est la prévention la plus efficace contre de nombreuses maladies infectieuses". Deux villages Info Vaccination et les premiers seront installés à Besançon le 24 avril et Dijon le 26 avril.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 14.54
ciel dégagé
le 18/04 à 18h00
Vent
2.82 m/s
Pression
1019.518 hPa
Humidité
75 %

Sondage