Philatélie: quand la communication passe par le timbre personnalisé

Publié le 25/07/2011 - 10:06
Mis à jour le 25/07/2011 - 10:06

De plus en plus d’entreprises, d’associations ou de collectivités, personnalisent leur communication avec le bon vieux timbre poste qui retrouve du même coup quelques couleurs.

A l’occasion de l’inauguration du musée Courbet à Ornans ou lors des premiers essais de vitesse du TGV Rhin-Rhône, les invités du conseil général du Doubs ou de Réseau Ferré de France (RFF) se sont vus offrir des carnets de quatre timbres spécialement imprimés pour l’occasion avec des tableaux de Courbet ou des photographies de la ligne à grande vitesse.

Les organisateurs du Fimu à Belfort ont été les premiers en 2009 à utiliser ce vecteur de communication avec un livret tiré à 3000 exemplaires. Le lycée Courbet de Belfort (1000 livrets) et le lycée Viette de Montbéliard (500 livrets) ont également fait éditer des carnets de timbres. La commune de Valentigney a fait tirer 3000 carnets de quatre timbres à l’occasion des 50 ans du quartier des Buis.

Un cadeau original

La Poste a bien compris que les occasions ne manquent pas pour vendre ce nouveau produit appelé « IDtimbre Prestige » qui permet l’impression de 4 ou 8 timbres de 0,60 € (tarif actuel) présentés dans un livret illustré selon la volonté du client et commandé par internet ou via un commercial (36-34). « Aujourd’hui, le courrier est un véritable média et le timbre devient un espace de communication qu’on peut personnaliser », explique Arnaud Andrione, responsable Grands Comptes de La Poste en Franche-Comté en précisant que le surcoût pour un timbre du livret est de 0,30 €.

De plus, le carnet de timbre à l’effigie d’une entreprise ou d’une collectivité peut être offert à des clients ou à des visiteurs. « Nous voulions faire un cadeau plus original que la classique stylo. Le timbre personnalisé présenté dans un beau livret, qui en plus a une utilité certaine, nous a séduits », raconte Valérie Lepinay, responsable de la communication de RFF, également satisfaite d’avoir pu ainsi mettre en évidence des photographies de l’exposition itinérante consacrée à la ligne à grande vitesse.

Un meilleur taux d’ouverture

Les gens ne sont pas insensibles à ce type de produit de proximité. Le conseil général a été sollicité par plusieurs personnes pour savoir si elles pouvaient acheter les timbres consacrés à Courbet. Du coup, il est envisagé de faire un retirage du livret Courbet après un tirage initial de seulement 1500 exemplaires. Il n’est pas impossible que le carnet soit mis en vente au musée d’Ornans au rayon des produits dérivés ou objets collectors.

Il est également possible de faire éditer des planches de timbres auto-adhésifs que les clients de La Poste utilisent pour leur affranchissement. Une planche de 30 timbres revient alors 28,70 € HT, soit 0,95 € le timbre pour une valeur d’affranchissement de 0,60€. Maty utilise ce vecteur de communication pour affranchir les enveloppes de chèque-cadeau et Vetoquinol en a fait le support publicitaire pour un des ses produits.

La Poste considère que les enveloppes affranchies avec un vrai timbre ont un meilleur taux d’ouverture, que ce type d’affranchissement valorise l’image de marque de l’annonceur et qu’un évènement fort peut être mis en valeur de cette manière. « Le timbre est le moyen idéal pour relayer un message », conclut Arnaud Andrione.

C’est également l’opportunité pour le timbre, concurrencé par les oblitérations mécaniques en tout genre, de revenir sur le devant de la scène. Mais, du même coup, les collectionneurs vont avoir le tournis. Eux qui ont déjà du mal à suivre toutes les sorties nationales de vignettes, vont rencontrer de sérieuses difficultés pour avoir un suivi régulier des tirages évènementiels régionaux. Plus que jamais, ils devront faire des choix et s’orienter vers des collections thématiques.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Inquiétude des boulangers dans le Doubs : " Je ne laisserai pas un boulanger fermer " (Préfet du Doubs)

À l’occasion de la traditionnelle cérémonie de la galette à la préfecture du Doubs ce jeudi 26 janvier, le président de l’Union patronale des boulangers du Doubs, Damien Vauthier, a tenu un discours rappelant l’inquiétude de la profession face à la crise énergétique, mais aussi la hausse du prix des matières premières devant un préfet du Doubs déterminé à aider la profession.

En 2 ans, les plaintes pour violences conjugales ont explosé dans le Doubs. Entretien avec Étienne Manteaux, procureur de Besançon

EXCLUSIF • Quatre homicides en 2022, une hausse de 69% des faits graves, une hausse de 72% des faits de harcèlement et de menace le tout entre 2019 et 2022 dans le Doubs. Le département fait partie de ceux qui comptent le plus violences conjugales en France alors que l’on compte entre 120 et 130 homicides dans la sphère conjugale l’année dernière sur les 66 millions d’habitants… On en parle avec le procureur de la République de Besançon Étienne Manteaux en ce début d'année 2023.

Ukraide à Besançon : un camion d’aides humanitaires envoyé tous les 15 jours en Ukraine

SOLIDARITÉ • Depuis le 24 février 2022, jour de l’invasion de la Russie en Ukraine, les Drs Patrice Gayet et Pierre-Charles Henry, médecins à la clinique Saint-Vincent, ont créé l’association Ukraide pour venir en aide aux hospitalisés ukrainiens. Depuis près d’un an, un camion de 40 tonnes est envoyé tous les 15 jours… Interview avec Patrice Gayet, chirugien engagé.

Vandalisme de la Statue Victor Hugo à Besançon : " Un épilogue sinistre qui n’aurait jamais dû avoir lieu "

À quelques jours du jugement des deux étudiants soupçonnés d’avoir repeint le visage en blanc de la statue de Victor Hugo, oeuvre de Ousmane Sow, en novembre 2022 à Besançon, Béatrice Soulé, compagne du sculpteur sénégalais, parle d’"une polémique qui n’avait aucune raison d’être" dans un communiqué du 24 janvier 2023.

Sondage – Inflation des produits alimentaires : avez-vous changé vos habitudes ?

Sur un an, les prix des produits de grande consommation vendus dans la grande distribution ont augmenté de 12% selon l'Insee. Cette tendance à la hausse, qui dure depuis plusieurs mois, change les habitudes de consommation de nombreux Français qui cherchent à préserver leur pouvoir d’achat en achetant parfois moins et moins cher. Et vous, avez-vous changé vos habitudes lorsque vous faites vos courses ? C’est notre sondage de la semaine.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 0.33
nuageux
le 27/01 à 15h00
Vent
4.43 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
76 %