Pierre Moscovici réagit au décès d'Helmut Schmidt

Publié le 12/11/2015 - 09:59
Mis à jour le 12/11/2015 - 10:11

De nouvelles réactions politiques françaises ont été enregistrées suite à la mort mardi de l'ancien chancelier allemand, dont celle de l'ancien ministre et élu franc-comtois, Pierre Moscovici, qui salue "une grande voix européenne et sociale- démocrate".

 

dsc_3819.jpg
©damien poirier

Hommage

PUBLICITÉ

Jacques Delors, ancien président de la Commission européenne : « Je viens de perdre un très cher ami. L’Europe et l’Allemagne viennent de perdre un grand homme, dont les actions et idées auront marqué toute une époque. Ce qui caractérisa le plus Helmut Schmidt c’était sa vision lucide de l’avenir et son esprit tranchant. Grâce à son sens critique et à son pragmatisme optimiste, il a pu faire avancer l’intégration de notre continent (…). Ses analyses brillantes et approfondies de l’évolution du monde et de l’Europe vont nous manquer. » (communiqué)

Gérard Larcher, président du Sénat : « Helmut Schmidt fut l’artisan, d’abord au Bundestag, puis au gouvernement fédéral, d’une social-démocratie moderne pour lequel +les profits d’aujourd’hui sont les investissements de demain et les emplois d’après-demain+. Européen convaincu, qui constatait que l’Allemagne devait assumer son histoire +monstrueuse et unique+ et renforcer son intégration européenne, il contribua à donner un nouvel élan au projet communautaire, par l’instauration du système monétaire européen ou la mise en place d’une politique de développement régional, aux côtés du Président Giscard d’Estaing (…). L’Allemagne perd une autorité morale respectée, l’Union européenne, l’un de ses plus ardents défenseurs, et la France, un compagnon lucide. » (communiqué)

Alain Juppé, maire Les Républicains de Bordeaux: « H. Schmidt et VGE avaient une vraie complicité. Avec eux, le couple franco-allemand tirait l’Europe vers l’avenir. » (tweet)

Jean Arthuis, eurodéputé, président de l’Alliance centriste (UDI): « Je salue la mémoire d’Helmut Schmidt. Avec VGE il donna au couple franco-allemand une nouvelle force d’entraînement pour faire avancer l’UE. » (tweet)

Pierre Moscovici, commissaire européen à l’Economie: « Helmut Schmidt est mort: une grande voix européenne et sociale- démocrate disparaît, dont la liberté manquera. » (tweet)

Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement: « C’est un grand européen et un grand social-démocrate qui vient de disparaître. » (tweet)

Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI: « Nous perdons un grand européen qui avec Valéry Giscard d’Estaing a porté l’amitié France-Allemagne. À nous de reprendre le flambeau fédéraliste! » (tweet)

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Après l'annonce officielle de son investiture ce mercredi 10 juillet 2019 dans la soirée , le candidat officiel d'En Marche à Besançon a réagi sur sa  page Facebook. Éric Alauzet a dévoilé une des quatre priorités issues de sa consultation auprès des Bisontins : la santé.

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Le nom du candidat désigné  par En Marche pour les municipales devait être annoncé ce lundi 1er juillet lors de la seconde vague d'investiture. Mais LREM a fait un pas en arrière et a repoussé l'annonce au 10 juillet. En coulisses, le nom d'Éric Alauzet revient avec force et insistance. Alexandra Cordier quant à elle ne souhaite pas commenter l'imbroglio politique bisontin dans l'attente de la décision du bureau exécutif. Difficile de savoir si le match se joue encore...

Anne Vignot pressentie tête de liste de l’ « Équipe » EELV – PCF – À Gauche Citoyen

Anne Vignot pressentie tête de liste de l’ « Équipe » EELV – PCF – À Gauche Citoyen

Plus de cohérence ? Plus d'humain dans la politique ? Plus d'écologie ? Plus d'union ? Tels étaient les maîtres mots mis en avant lors de la conférence de presse qui s'est tenue ce mercredi 3 juillet 2019 salle Bidault au Kursaal de Besançon en présence de membres de "l'Équipe", composée de plusieurs formations politiques à savoir d'élus d'EELV avec en tête Anne Vignot, du PCF, ou encore "À Gauche Citoyen"et quelques dissidents du PS …

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.55
ciel dégagé
le 16/07 à 9h00
Vent
2.03 m/s
Pression
1017.89 hPa
Humidité
59 %

Sondage