Plainte de L214 pour "mauvais traitements" dans un élevage de Saône et Loire

Publié le 22/06/2023 - 09:55
Mis à jour le 22/06/2023 - 09:11

Des chevreaux entassés "à l'agonie": L214 a annoncé mercredi avoir porté plainte pour "mauvais traitements" contre un éleveur de Saône-et-Loire travaillant pour une filiale du leader français de la viande de poulets LDC.

 © capture d'écran L214
© capture d'écran L214

Images à l'appui, l'association de défense des animaux pointe les pratiques d'élevage intensif dans une station d'engraissement de chevreaux de Saint-Pierre-le-Vieux travaillant pour Cabri Production, une société du groupe LDC notamment connu pour ses marques Le Gaulois, Maître CoQ, Matines ou encore Marie.

Dans cet élevage, selon l'association, les chevreaux sont entassés sans accès à l'extérieur dans des boxes de taille réduite où certains peinent à téter les appareils d'allaitement, ayant été séparés très jeunes de leurs mères.

Une plainte déposée pour mauvais traitements

"L'enfermement et l'entassement des chevreaux (...) empêchent les animaux d'exprimer leurs comportements naturels comme grimper, jouer, sauter... De nombreux chevreaux ne survivent pas, et leurs cadavres sont jetés hors des boxes comme des déchets. Les autres animaux sont envoyés à l'abattoir et tués à l'âge d'un mois environ", poursuit L214.

L'organisation a indiqué avoir porté plainte auprès du procureur de Mâcon pour "mauvais traitements commis sur des animaux par un professionnel de l'élevage". Le parquet de Mâcon a confirmé à l'AFP réception de cette plainte.

De son côté, la préfecture de Saône-et-Loire n'était pas immédiatement en mesure de commenter ces informations ni indiquer si une enquête avait été ouverte.

"Des résultats sanitaires conformes aux normes"

Dans son communiqué, L214 rappelle avoir interpellé plusieurs fois LDC ces dernières années sur les conditions d'élevage et d'abattage des animaux, demandant au groupe de "prendre une position forte contre le pire de l'élevage intensif des animaux".

Contacté par l'AFP, LDC a indiqué que cet "élevage indépendant" avait "des résultats sanitaires conformes aux normes", mais qu'une "enquête approfondie" allait tout de même être menée.

L214 affiche une "volonté de monter l'élevage sous un angle négatif pour générer de l'émotion sans respecter le travail des éleveurs (...) c'est une méthode de dénonciation répétitive et caricaturale sur ce que peuvent faire les éleveurs en France", a protesté le groupe français, dont des élevages ont déjà été pris pour cible par l'association.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

“La question n’est pas uniquement la défense des droits, mais aussi leur promotion” (Amnesty International)

Du 17 au 20 mai 2024, l’hôtel de Ville de Besançon accueille l’exposition "We want to break free*". Elle sera ensuite déplacée à la médiathèque Pierre Bayle jusqu’au 1er juin. Sébastien Tüller, responsable de la commission orientation sexuelle et identité de genre d’Amnesty International, nous en parle…

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

À Besançon la boutique “L’air de rien” ferme ses portes

Ce mercredi 15 mai 2024 les autocollants "déstockage massif" et "avant cessation d’activité" sur la vitrine de la boutique bisontine L’air de rien interpellent. Située au 8 rue des Granges, la boutique avait reçu en 2023 le prix du meilleur commerce indépendant de Bourgogne – Franche-Comté mais s'apprête pourtant à baisser définitivement le rideau.

Journée prison morte : mobilisation des agents pénitentiaires après l’attaque mortelle d’un convoi

L’intersyndicale appelle ce mercredi 15 mai à un blocage national après l’attaque d’un convoi pénitentiaire hier dans l’Eure dans laquelle deux agents sont morts et trois autres ont été gravement blessés. Une minute de silence sera également observée à 11h. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.84
légère pluie
le 22/05 à 21h00
Vent
1.63 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
90 %