Plan de relance : l'emploi des jeunes, "priorité des priorités", dit Le Maire

Publié le 13/07/2020 - 10:10
Mis à jour le 13/07/2020 - 10:15

L’emploi, en particulier l’emploi des jeunes, sera la priorité du plan de relance économique pour leur « permettre de trouver une place dès la rentrée » sur le marché du travail, a réaffirmé ce dimanche 12 juillet 2020 à l’AFP le patron de Bercy, Bruno Le Maire.

"L'emploi a été la priorité du début du quinquennat et est désormais la priorité absolue de la fin du quinquennat, en particulier face à la crise", a dit le ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance. Surtout, "les jeunes sont la priorité des priorités".

"Le président de la République et le Premier ministre auront l'occasion de préciser les dispositifs pour les jeunes dès la semaine prochaine avec un objectif d'application le plus rapide possible" de façon à "accueillir les jeunes dans les meilleures conditions à la rentrée". "Les dispositifs seront votés rapidement, mis en oeuvre immédiatement pour permettre aux jeunes de trouver une place dès la rentrée prochaine", a-t-il assuré. "Tout est prêt à être déclenché".

Répondant au président ex-LR de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand, qui lui suggérait samedi "d'aller beaucoup plus vite" dans la relance économique, M. Le Maire a fait observer que la relance, "une bataille collective de l'État, des régions, des entreprises" avait "commencé le 15 mars".

"La relance c'est maintenant. Elle a commencé le 15 mars. Nous sommes allés vite, nous sommes allés fort et nous continuerons à aller vite et à aller fort", a soutenu le ministre, rappelant que 460 milliards d'euros ont été mobilisés pour soutenir l'économie française. Sur la méthode, "nous avons une concertation très étroite avec les régions, qui seront au coeur de la mise en oeuvre de ce plan de relance", qui "doit avoir l'ambition de l'accélération de la transition écologique".

M. le Maire a indiqué être en "concertation très étroite avec Xavier Bertrand parce que la région des Hauts-de-France est une région particulièrement touchée par la crise"; il déjeunera d'ailleurs lundi avec le président de Régions de France, Renaud Muselier.

Interrogé par la presse sur la demande de Xavier Bertrand, le Premier ministre Jean Castex a confirmé depuis Cayenne, où il était en déplacement, que "nous allons agir vite". En vue du lancement du plan de relance, "nous sommes quasiment prêts, nous achevons les concertations". Il rencontre lundi à Matignon l'Assemblée des Départements de France et l'Association des Régions de France. "Nous allons dans quelques semaines annoncer un plan de relance sans précédent", avait déclaré le Premier ministre un peu plus tôt.

Le gouvernement anticipe un recul du produit intérieur brut de 11 % cette année en France.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Des familles de l’Adapei du Doubs demandent l’exclusion de la secrétaire de l’association, Floriane Jeandenand-Guinchard

C'est à travers un courrier adressé à la présidente de l'Adapei (Association départementale de parents et d'amis des personnes handicapées mentales), Nicole Gauthier, que les familles ont alerté sur la candidature de la secrétaire Floriane Jeandenand-Guinchard pour le rassemblement national aux prochaines législatives.

Législatives : le vice-président de GBM Gabriel Baulieu soutient Laurent Croizier

Le maire de la commune de Serre-les-Sapins et vice-président de Grand Besançon Métropole en charge des finances a publié un communiqué le 18 juin dernier dans lequel il annonce publiquement soutenir la candidature de Laurent Croizier, député sortant de la 1ere circonscription du Doubs. Dans celui-ci, il explique les raisons d’une telle "première". 

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Législatives 2024 : Macha Woronoff appelle les étudiants de l’université de Franche-Comté à voter

Alors que le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé le 9 juin 2024 la dissolution de l’Assemblée nationale, l’association France Universités rappelle dans un communiqué les valeurs des universités françaises. Un point de vue soutenu et partagé par Macha Woronoff, présidente de l’Université de Franche-Comté.

Amiante à l'école : "pas de danger pour les enfants" affirme la Ville

En octobre 2023, Anne Vignot, la maire de Besançon, avait effectué un point presse suite aux interpellations des élus de l’opposition qui s’inquiétaient de l’état des écoles de la ville au sujet de l'amiante. Si elle s’était déjà voulu rassurante à l’époque, elle le reste aujourd’hui et indique qu’une commission du conseil municipal s’est tenue à quatre reprises pour élaborer un état des lieux et établir des préconisations ainsi qu’un plan d’actions. Ces résultats seront présentés jeudi 20 juin 2024 devant les élus.

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.78
partiellement nuageux
le 23/06 à 21h00
Vent
1.79 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
87 %