Plus d'un bus sur deux en circulation vendredi à Besançon

Publié le 09/05/2012 - 15:22
Mis à jour le 09/05/2012 - 15:22

En raison d’un préavis de grève du 11 au 20 mai, Ginko informe les voyageurs que les services seront assurés à 55 % sur les lignes urbaines. Au coeur de la grogne : les salaires et les conditions de travail. Le mouvement se limite aux lignes urbaines de Besançon. Les lignes Ginko 35 à 92 et Diabolos périurbains ne sont pas concernés. 

 
 ©
©

Le mouvement porte sur les revalorisations de salaire et sur les conditions de travail. La CGT estime que les salariés et notamment les chauffeurs de bus ont perdu jusqu'à 20% de leur salaire sur les vingt dernières années. Le syndicat réclame que la hausse des salaires soit indexée sur celle du Smic. 

Concernant les conditions de travail, la CGT réclame notament la suppression du voyant "retard", "source de stress" qui s'allume dès que le bus a deux minutes de retard. 

Le préavis de grève court sur dix jours, en pleine foire comtoise à besançon. Syndicats et direction ont décidé de se rencontrer dès ce mercredi soir pour faire le point.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Après l’effondrement karstique, des commerçants de la rue de Vesoul impactés par les travaux de la piste cyclable…

C’en est trop pour plusieurs commerçants de la rue de Vesoul à Besançon ce lundi 22 juillet 2024… Une tranchée a été creusée pour créer la voie cyclable mais condamne l’accès à plusieurs magasins de la zone… Pour rappel, la rue a rouvert le 28 juin après quatre mois de fermeture suite à l’effondrement karstique.

Sondage – Pour vos vacances, avez-vous arrêter de prendre l’avion pour une question environnementale ?

Cette question de continuer de prendre l’avion ou non pour limiter son impact sur le réchauffement climatique est de plus en plus fréquente, en tous cas chez celles et ceux qui ont les moyens de prendre l’avion pour partir en vacances (90 % de la population mondiale n'a jamais pris l'avion). Et vous, avez-vous arrêter de choisir le moyen de transport pour une question environnementale ? C’est notre sondage de la semaine.

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.65
couvert
le 24/07 à 06h00
Vent
1.35 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
92 %