Poisson ou poison d'avril ?

Publié le 17/04/2022 - 14:01
Mis à jour le 14/04/2022 - 11:22

Voici une contribution d’une lectrice de maCommune.info s’exprimant sur le recrutement de « clients mystères » pour évaluer la qualité d’accueil des infrastructures de la Ville de Besançon. Poisson ou poison d’avril ?

l'accueil de la mairie de Besançon archive ©roman
 ©
l'accueil de la mairie de Besançon archive ©roman ©

« La Ville de Besançon souhaite recruter -des clients mystères » pour évaluer et améliorer la qualité d'accueil de ses infrastructures. Le vocabulaire parle de lui-même, depuis un certain temps le mot usager a fait place au mot client et des infrastructures dont il est question ne sont rien d'autre que des services municipaux ! Ceci n'est que de la forme mais « La forme c'est le fond qui remonte à la surface » selon Victor Hugo.

Pour ce qui est du fond il est demandé de s'inscrire, un lien est prévu à cet effet, un tirage au sort sera pratiqué, 40 personnes retenues pour devenir « clients mystères ». Dédommagement : des places pour les piscines, la Citadelle ou les musées de Besançon seront offertes !

Quelles sont donc les motivations des personnes désireuses de devenir « clients mystères » ? Ont-elles une parenté avec les auteurs des lettres anonymes ? Est-ce la construction d'un vivier de mouchards agréés qui pourrait contribuer à la surveillance sociale ? A ce propos il existe déjà « les Voisins Vigilants ».

Bienvenue dans le monde de la délation instituée et récompensée.

Comment ce flicage anonyme et pratiqué à l'improviste sera-t-il vécu par les agents communaux en charge de l'accueil  ? Quel climat et quelle ambiance en découleront ? Quelles sont les réelles motivations des décideurs ? Comment les représentants des personnels peuvent-ils  recevoir cette décision ?

Ceci n'est bien sûr qu'un canular du 1er avril comment pourrait-on imaginer des citoyens accepter d'exercer ces basses besognes pour quelques tickets d'entrée à la Citadelle...  Non, nous sommes bien dans une fiction, mais s'il en était autrement, il faudrait sortir très vite de cette tentation malsaine."

Daniella Chaillet, citoyenne

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Le Sénat approuve l’inscription de l’IVG dans la Constitution, le Congrès réuni lundi

Les sénateurs ont largement voté mercredi 28 février 2024 en faveur de l’inscription de l’IVG dans la Constitution en des termes identiques à ceux de l’Assemblée, assurant de ce fait une "liberté garantie" aux femmes d’avoir recours à l’avortement. Cette modification de la Constitution doit désormais être soumise au Congrès qui se réunira dès lundi à Versailles.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

Salon du chiot à Besançon : la Ville “pas favorable à ce type d’événement”

AJOUT RÉACTION VILLE • Ce week-end à Micropolis se tiendra le Salon du chiot, qui proposera la vente de chiots et de chatons. Un événement qualifié de "foire à la souffrance" par les associations engagées dans la défense du bien-être animal qui dénoncent l’organisation d’un tel salon et demande son annulation. Une pétition a été lancée en ligne...

Le projet de Maison des femmes pour l’égalité à Besançon se concrétise

Dans le cadre de la future Maison des femmes pour l’égalité qui sera implantée à Besançon, le centre d’information sur les droits des femmes et des familles du Doubs et Solidarité Femmes organisent l'inauguration de l’association de préfiguration le dimanche 10 mars 2024 au Grand Kursaal de Besançon.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.57
couvert
le 02/03 à 18h00
Vent
0.6 m/s
Pression
999 hPa
Humidité
55 %