Police de sécurité du quotidien : Besançon devrait faire partie des "villes-tests"…

Publié le 25/01/2018 - 17:31
Mis à jour le 25/01/2018 - 17:33

Selon des sources officieuses qui nous ont été communiquées jeudi 25 janvier 2018, la Ville de Besançon devrait être l’une des communes qui testeront le dispositif de la Police de sécurité du quotidien cette année.

 ©
©

Nous avons téléphoné au maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret pour confirmer. Il nous a répondu "Je ne confirme rien, ce sera annoncé prochainement par l'État ces prochaines semaines." 

Qu'est-ce que la police de sécurité du quotidien (PSQ) ? 

Le 18 octobre 2017, le président de la République Emmanuel Macron avait évoqué la police de sécurité du quotidien devant les représentants des forces de l'ordre à l'Élysée. Il avait notamment déclaré qu'il ne s'agissait pas d'un "retour de la police de proximité" qui avait été instaurée par Lionel Jospin puis supprimée par Nicolas Sarkozy.

Le président de la République avait expliqué ce jour-là que la PSQ serait l'exercice du métier de policier "qui représente une autorité qui conforte et qui rassure, mais qui rappelle aussi les règles de vie en société chaque fois que nécessaire". 

Selon le site du ministère de l'Intérieur, la PSQ  mettrait "la sécurité et la lutte contre la délinquance de nouveau au cœur de l’action des policiers et des gendarmes", avec des agents "mieux équipés et mieux protégés". Ce serait aussi "à chaque territoire, une réponse adaptée pour restaurer la tranquillité", "une police et une gendarmerie connectées pour plus d’efficacité et plus de facilité". 

Infos +

Selon d'autres sources officieuses, le ministre de l'Intérieur devrait être en visite début février à Besançon. Jean-Louis Fousseret n'a pas souhaité non plus confirmer cette information sans pour autant la démentir.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Législatives anticipées : une action dijonnaise contre l’abstention reprise au niveau national 

Alors que les Français sont appelés à voter pour une nouvelle Assemblée nationale les 30 juin et 7 juillet 2024, la Jeune Chambre économique de Dijon prolonge son action contre l’abstention "Retour aux Urnes", et voit celle-ci reprise au niveau national par la Jeune Chambre économique française et proposée à ses antennes locales dans 105 villes pour une diffusion massive sur le territoire.

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Premier Forum Climat de SNCF Réseau à Besançon : ”Le ferroviaire n’est peut-être pas une solution unique, mais ça peut très fortement contribuer à réduire notre empreinte carbone”

Le premier Forum Climat de France porté par SNCF Réseau s’est tenu jeudi 13 juin 2024 à Besançon en présence de 150 élu(e)s régionaux et locaux, d’industriels, de représentants d’associations et d’experts en climat. Objectif : mobiliser la filière ferroviaire et partager une vision commune dans un monde où le train est une manière d’agir face au dérèglement climatique, tandis que le réseau ferroviaire est déjà impacté par le dérèglement climatique…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.95
légère pluie
le 20/06 à 0h00
Vent
2.36 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
90 %