Policiers pris pour cible à Besançon : cela 'doit être puni avec la plus grande fermeté', selon J. Grosperrin

Publié le 07/06/2018 - 16:19
Mis à jour le 07/06/2018 - 17:28

Le sénateur condamne les faits qui se sont déroulés ce mercredi 6 juin 2018 sur le parking du Petit Chamars. Deux agents de la police municipale, un homme et une femme, ont été pris à partie par un couple alors qu'ils effectuaient des contrôles de stationnement. Verbalisés, ces derniers sont montés à bord du véhicule contre l'avis du policier qui doit reculer pour éviter d'être renversé.

grosperrin_fait_la_gueule.jpg
Jacques Grosperrin ©Alexane
PUBLICITÉ

« Après les policiers, municipaux et nationaux, les pompiers, ce sont deux ASVP qui ont été pris pour cible par des individus irresponsables au volant de leur voiture sur un parking de Besançon. Ce type de comportement est révoltant, irresponsable et inacceptable, il doit être puni avec la plus grande fermeté.

J’apporte mon soutien aux deux agents qui ont été touchés dans leur intégrité physique et psychologique. Je salue l’action des policiers municipaux qui a permis d’appréhender les agresseurs, aidés en cela par le réseau de vidéosurveillance, qui s’est montré très efficace. Une nouvelle fois, c’est la sécurité des personnels qui représentent l’autorité qui est mise à mal. Au-delà des insultes et agressions verbales qui sont devenues presque banales, les actes de violence ne font que se répéter à l’encontre des agents en uniforme.

Je souhaite que le Maire de Besançon fasse valoir auprès de la justice «la défense des intérêts de la ville» et celle de ses agents dans l’exercice de leurs fonctions ».

Communiqué du sénateur du Doubs Jacques Grosperrin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Fabien Roussel (PCF) saisit le parquet national financier contre General  Electric

Fabien Roussel (PCF) saisit le parquet national financier contre General Electric

Le secrétaire national du PCF Fabien Roussel a annoncé ce jeudi 11 juillet 2019 saisir le parquet national financier (PNF) sur des "soupçons d'optimisation et fraudes fiscales de General Electric" en Suisse, demandant aussi de l'Etat "une amende extrêmement forte pour non respect des engagements pris" par le groupe.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.52
partiellement nuageux
le 17/07 à 3h00
Vent
0.92 m/s
Pression
1015.95 hPa
Humidité
93 %

Sondage