Alerte Témoin

Présence du loup dans le Doubs : un mâle identifié à la frontière Suisse

Publié le 05/08/2019 - 17:57
Mis à jour le 05/08/2019 - 18:05

Depuis le début de l’année 2019, plusieurs indices de présence de l'espèce dans le Haut-Doubs, dans le Jura et en Suisse avaient été relevés, dont des vidéos récentes. Un mâle a finalement été identifié à la frontière Suisse : c'est bien le Canis Lupus ou... Loup.

loup
Illustration loup ©Pixabay

Depuis le début de l'année, de nombreux indices indiquant la présence du loup sont apparus :

  • une vidéo mi-mars à Bians-les-Usiers
  • une piste et une observation visuelle à Petite Chaux, mi-avril
  • une observation visuelle avec images à Bouverans fin avril
  • une image à Oye-et-Pallet fin juin
  • et "récemment", des vidéos réalisées dans le cadre du suivi estival sur la zone de présence permanente de l’espèce du Marchairuz (ZPP Marchairuz).

Cette zone de présence permanente de l'espèce (ZPP) a été délimitée en avril 2018 après le recueil deux hivers consécutifs d’indices de présence de l’espèce.

Suisse, Haut-Doubs, Jura

Essentiellement située en Suisse, elle couvre le secteur de Mouthe à Chapelle des Bois pour le Doubs, le secteur Bellefontaine-Bois d’Amont à Lajoux pour le Jura (cf carte jointe).

Des suivis intensifs de l’espèce en été et en hiver sont organisés depuis l’été 2018 en France et en Suisse. Ces suivis sont réalisés par les correspondants du Réseau Loup Lynx.

Des pièges-photos dans la zone repèrent un mâle

Le suivi estival sur la ZPP Marchairuz consiste à disposer à des endroits stratégiques des pièges-photos. Une vingtaine de pièges-photos ont ainsi été installés dans chaque département coté France et une quarantaine côté Suisse.

Lors d’une relève d’un de ces pièges-photos fin juillet, les correspondants ont pu visionner des vidéos captées d’un loup mâle chassant un rongeur sur la commune de Chaux-Neuve.

L'espèce a été authentifiée par l’experte du réseau Loup Lynx de l’ONCFS : il s'agit bien du Canis lupus.

(Cliquez pour agrandir)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Peut-on faire pousser un palmier en Franche-Comté ?

Avec l'été qui approche à grands pas vient l'envie de retourner dans son jardin. Et même en Franche-Comté, certains d'entre nous rêvent pour leur espace vert de bambous, cactus, bananiers, palmiers et autres plantes exotiques. Problème : ces végétaux originaires de pays chauds pourront-ils s'adapter au climat régional peu clément une fois l'été passé ? maCommune.info vous donne ses conseils pour réussir à créer et garder en vie votre jardin exotique…

Touche pas au blaireau

EELV Bourgogne-Franche-Comté s'inquiète de la chasse sous terre au blaireau. Le parti explique que 49 consultations publiques sont en cours pour des projets d'arrêtés qui prévoient d'autoriser, pour la saison prochaine, la vénerie sous terre. Les départements de la Nièvre, la Côte d’Or, le Doubs et la Saône-et-Loire sont concernés 

Risque de sécheresse pour 53 départements

Plus de la moitié des départements français sont exposés à des degrés divers à un risque de sécheresse estivale, selon une prévision rendue publique jeudi par le ministère de la transition écologique et solidaire, qui veut ainsi améliorer l'anticipation à ce phénomène. La Haute-Saône fait partie des 11 départements où le risque est "très probable". Dans les autres départements de Bourgogne-Franche-Comté, le risque est "probable".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.94
pluie modérée
le 03/06 à 21h00
Vent
1.23 m/s
Pression
1002 hPa
Humidité
96 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune