Présidentielle : les grandes villes veulent auditionner les candidats sur la sécurité

Publié le 25/01/2022 - 17:20
Mis à jour le 25/01/2022 - 17:16

L'association France Urbaine, qui regroupe les grandes villes, a invité ce mardi 25 janvier 2022 les différents candidats à la présidentielle aux "assises de la sécurité" qu'elle organise le jeudi 3 mars au Creusot (Saône-et-Loire) pour les auditionner sur ces questions et leur présenter ses propositions.

"Le thème de la sécurité et de la tranquillité publique apparaît comme l'une des priorités du débat de l'élection présidentielle à venir", a indiqué l'association qui souhaite "s'impliquer comme force de propositions" avant l'élection du 10 et 24 avril.

France Urbaine invite les candidats au Creusot afin de les interroger "en lien avec les propositions concrètes (...) des élus des grandes villes, agglomérations et métropoles visant à rendre plus efficace l'action locale en matière de sécurité et de tranquillité publique, au service des Français et de leur quotidien".

L'association a, par ailleurs, plaidé pour "un nouveau contrat entre l'État et les collectivités locales". "A quelques mois du grand rendez-vous démocratique que représente la présidentielle, nous avons décidé de porter nos propositions pour une décentralisation de la confiance auprès des candidates et candidats à l'élection présidentielle", a expliqué sa présidente, la maire PS de Nantes Johanna Rolland, également directrice de campagne d'Anne Hidalgo.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Législatives 2022 : découvrez les candidats du Doubs de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale

Suite aux résultats de Jean-Luc Mélenchon, candidat des Insoumis à l’élection présidentielle, les différents partis de Gauche (LFI, EELV, PCF et PS) ont décidé de s’unir et de présenter un programme commun pour les élections législatives des 12 et 19 juin prochains. Voici les candidats choisis dans le Doubs pour représenter la NUPES (Nouvelle Union populaire écologiste et sociale).

Un « boulanger à l’Assemblée » : Stéphane Ravacley (Nupes) entre en campagne

Du fournil au marché dominical. Il était sur le pont à 3 heures du matin, a enfourné ses 500 viennoiseries du dimanche, préparé ses pizzas et livré ses commandes. Puis il a enfilé sa veste blanche de boulanger sur son t-shirt enfariné et il est entré officiellement en campagne, celle des législatives de juin.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.44
légère pluie
le 21/05 à 0h00
Vent
0.37 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
98 %

Sondage