Alerte Témoin

Prévention routière : les sénateurs de la droite et du centre demandent la création d'une mission d'information

Publié le 12/01/2018 - 09:18
Mis à jour le 14/01/2018 - 20:29

Une lettre ouverte a été cosignée par les sénateurs de la droite et du centre pour demander au gouvernement les résultats de l'expérimentation sur la réduction de la vitesse, initiée par Michel Raison, sénateur de la Haute-Saône.

1216842692_senat.jpg
©

Ils dénoncent une nouvelle fois la méthode employée par le Gouvernement qui a choisi "la posture de la démagogie en cherchant à culpabiliser et à infantiliser les parlementaires ayant eu l’impudence de l’interpeller sur les résultats de l’expérimentation engagée depuis plus de deux ans".

"Après avoir évité toute concertation préalable sur un sujet aussi important, après avoir ensuite cherché à fuir tout débat, le Gouvernement a finalement été contraint sous la pression de reconnaître que cette expérimentation ne pouvait légitimer sa décision", pointent les Sénateurs qui regrettent "la précipitation d’une généralisation sur 400 000 kilomètres alors que d’autres solutions plus adaptées aux réalités locales étaient proposées par des élus".

C’est pourquoi, sachant que le Gouvernement envisage une mise en oeuvre des mesures au mois de juillet 2018, les sénateurs demandent la création d’une mission d’information sur la prévention routière dont les conclusions pourront être publiées avant l’été.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Attaques contre des chevaux : le conseil du cheval appelle à la vigilance

Alors qu'un cheval a été retrouvé mort à Cortembert en Saône-et-Loire près de Cluny et après la multiplication des actes des barbaries auprès de chevaux, le conseil du cheval de Bourgogne Franche-Comté appelle les professionnels de la filière et les agriculteurs à la vigilance face à des comportements suspects.

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     32.6
    partiellement nuageux
    le 12/08 à 15h00
    Vent
    3.08 m/s
    Pression
    1012 hPa
    Humidité
    33 %

    Sondage