Projets à énergie positive : le Grand Besançon obtient une subvention d'1,5 million d'euros

Publié le 15/03/2017 - 06:31
Mis à jour le 15/03/2017 - 21:37

Le Grand Besanc?on obtient une nouvelle dotation s’élevant à 1,5 million d’euros pour subventionner de nouveaux projets à énergie postive… Mais quels projets ?

 ©
©

Laure?at de l’appel a? projets "Territoire a? e?nergie positive pour la croissance verte" (TEPCV) depuis fe?vrier 2015, le Grand Besanc?on poursuit sa politique pour les e?conomies d’e?nergie. La CAGB a be?ne?ficie? fin 2015 d’une premie?re dotation du Ministe?re de l’Environnement de 500 000 euros pour soutenir la cre?ation de pistes cyclables, la re?alisation d’un passage mode doux aux Marnie?res, l’installation d’arceaux et de garages a? ve?lo se?curise?s, l’installation de solaire photovoltai?que en autoconsommation sur Te?mis et la pe?pinie?re maraiche?re des Andiers.

Cette anne?e, le Grand Besanc?on obtient une nouvelle dotation de 1,5 million d’euros permettant d’apporter des subventions a? d’autres projets tels que l’installation de capteurs solaires photovoltai?ques sur le centre de maintenance du tramway, sur la station d’e?puration de Port Douvot, sur le site de la cuisine centrale de la Ville de Besanc?on, mais aussi pour des logements locatifs a? Amagney, la cre?ation en BEPOS (bâtiment à énergie positive) d’un groupe scolaire avec pe?riscolaire a? Montferrand-le-Cha?teau, a? Pouilley les Vignes ou encore la construction de la maison commune en BEPOS a? Thoraise.

2 millions d’euros ont donc e?te? attribue?s au territoire du Grand Besanc?on pour la re?alisation de projets, jusqu’en 2020. "Ces travaux permettent aux communes de s’engager concre?tement au co?te? de l’agglome?ration, dans le cadre des objectifs de son Plan Climat AIr Energie Territorial, PCAET", indique le Grand Besançon. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

J’ai testé pour vous une « nocturne » aux Jeux de la Comté à Besançon

Où peut-on jouer aux jeux de société à Besançon ? Une question que je me suis posé dès mon arrivée dans la ville cet été. Heureusement, je n’ai pas eu à chercher bien loin, puisque les Jeux de la Comté, magasin spécialisé situé rue Battant, m’a immédiatement parlé de leurs nocturnes, organisées chaque vendredi soir. L’occasion parfaite de tester, pour vous, l’une d’entre elles !

Château du Clos de Vougeot : une 4e édition internationale pour le championnat du monde de l’œuf en meurette

Les 8 et 9 octobre prochains, le célèbre château du Clos de Vougeot, à quelques kilomètres de Dijon, accueillera la 4e édition du championnat du monde de l’œuf en meurette. Des chefs locaux et internationaux seront présents. L'événement sera accessible au public.

Crise énergétique : la Ville de Besançon va devoir faire des coupes budgétaires, mais lesquelles ?

La maire de Besançon, accompagnée de 11 membres de la majorité municipales, a convié les médias locaux à une conférence de presse sur la forte augmentation du prix de l’énergie et ses conséquences sur le service public. À ce jour, la Ville de Besançon doit trouver des solutions pour économiser 8 millions d’euros sur sa facture de 2023. Quoi qu’il en soit, comme dans d’autres communes, des coupes budgétaires seront envisagées, mais lesquelles ? Fermeture des musées plusieurs jours par semaine ? Un marché de Noël annulé ou plus sobre ? Des extinctions de l’éclairage des équipements sportifs ?

YPSTÉ et Somewhere : deux bisontins se retrouvent autour du thé, du café et de l’écoresponsabilité

Nicolas Girard, 26 ans, fondateur d'YPSTÉ, est un passionné de thé. Pour Ophélie Braillard, 31 ans, propriétaire de Somewhere, torréfaction artisanale située rue des Tamaris à Besançon, c'est le café. Fin 2020, les deux bisontins, désormais amis, ont décidé de s'associer lors de la génèse de leurs deux projets. Tous deux sont unis par un même engagement : l'écoresponsabilité.

Besançon : un nouveau système de collecte des cartons testé au centre-ville

Dans le but de limiter l’envahissement des espaces publics par ces cartons toujours plus nombreux, Grand Besançon Métropole et la Ville de Besançon testent actuellement sur quatre adresses du centre-ville des points d’apports volontaires spécifiques (PAV) en remplacement des actuels points de regroupement souvent souillés par d’autres déchets.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.53
légère pluie
le 01/10 à 12h00
Vent
6.99 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
94 %

Sondage