Qu'a donc fait le directeur du conservatoire de musique pour être suspendu ?

Publié le 03/09/2011 - 19:20
Mis à jour le 03/09/2011 - 19:20

Le directeur du conservatoire à rayonnement régional (CRR )de Besançon, Pierre Migard, est supendu de ses fonctions depuis le 26 août. Les élus contactés pour connaitre les raisons de cette mise à l'écart gardent le silence, y compris Jean-louis Fousseret, président de la Communauté d'agglomération du Grand Besançon (CAGB) dont dépend le conservatoire.

photo_macommune_1315072316_0.JPG
Le conservatoire va bientôt quitter la place de la Révolution pour la Cité des Arts en construction ©carvy

Ni communiqué de presse officielle, ni explications officieuses... Les élus renvoient vers un texte de mise au point du directeur général des services. Même lu entre les lignes, ce texte écrit à l'intention des membres du bureau de la CAGB et diffusé à la presse au compte goutte n'éclaire guère la situation.

"Pour asseoir le projet d'établissement et assurer le maintien du label, la Grand Besançon a souhaité mener une étude exhaustive sur les modalités sur les modalités de fonctionnement du conservatoire. L'objectif de cette étude était de sécuriser juridiquement les procédures et le mode de fonctionnement interne du CRR. Elle a été conduite en lien avec un cabinet spécialisé en matière d'enseignement artistique. De cette étude sont ressorties des insuffisances administratives qui nécessitent l'approfondissement d'un certain nombre de points qui posent question".

"Aucun élément d'information supplémentaire ne peut être apporté...", peut-on lire par ailleurs.

En attendant les résultats de l'audit effectué actuellement par la CAGB auprès du personnel et de savoir quel sort sera réservé à Pierre Migard, c'est Didier Vadrot qui assure la direction de l'établissement musical.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Massifs forestiers : réouverture de certains sentiers sécurisés à Besançon

Les sentiers des massifs forestiers des collines de la Chapelle des Buis, de Chaudanne ainsi que certains sentiers forestiers de Rosemont et de Planoise sont désormais sécurisés et rouvrent au public. Les promeneurs sont invités à rester sur les sentiers et à ne pénétrer en aucun cas à l’intérieur des parcelles qui restent dangereuses. La réouverture complète de tous les sentiers balisés est prévue pour la fin d’année 2020.

Besançon doit s’adapter (une fois de plus) au Coronavirus

Conseil municipal • Maintien au maximum des animations et évènements, dont le marché de Noël, soutien aux associations sportives et culturelles, reconstitution du stock des masques ou acquisition de nébuliseurs pour la désinfection, remboursement des activités aquatiques  : il sera encore question de la Covid-19 ce vendredi 9 octobre au conseil municipal. La Ville, dans sa décision budgétaire modificative, devrait allouer près de 862.000 € de crédits en lien avec la crise sanitaire.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.85
couvert
le 22/10 à 18h00
Vent
0.55 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
90 %

Sondage