Quatre avions Mirage 2000-5F décollent de Luxeuil pour assurer la "police du ciel" en Estonie

Publié le 14/03/2022 - 06:45
Mis à jour le 14/03/2022 - 06:52

archives © Ines Ammour - BA 116 Luxeil
archives © Ines Ammour - BA 116 Luxeil

Dernier contrôle sur les trois réservoirs de kérosène d'appoint pour vérifier qu'ils sont bien accrochés et dernières vérifications dans le cockpit: le commandant français Mickaël effectue un ultime tour de son Mirage 2000-5F avant de décoller pour une mission de "police du ciel" au-dessus de l'Estonie, pays frontalier de la Russie.

Ils sont quatre du groupe de chasse "Cigognes" à décoller dimanche matin de la base de l'armée de l'air de Luxeuil-Saint-Sauveur (est), dans le cadre d'une mission de l'Otan pour "participer à la surveillance et à la défense de l'espace aérien des pays baltes", a précisé l'état-major des armées sur son compte Twitter.

Le but: "être les yeux de l'état-major otanien", pour notamment "lui fournir un complément d'informations en temps réel, tactique, sur les avions", explique le commandant Mickaël, juste avant de monter à bord de son appareil.

Un peu plus tôt dans la matinée, les quatre pilotes ont attentivement écouté le briefing pour avoir leur plan de vol et les dernières données météorologiques. Pendant leur trajet, ils survoleront l'Allemagne, la Pologne et la mer Baltique, et atterriront deux heures et demie plus tard en Estonie.

La "police du ciel"

Après le briefing, les quatre pilotes partent s'équiper pour leur vol: ils revêtent leur combinaison étanche, indispensable "en cas d'éjection au-dessus de l'eau". Par dessus, ils enfilent une combinaison anti-G, pour résister aux effets de l'accélération sur l'organisme, et un gilet de combat. Ensuite ils se rendent dans le hangar où sont stationnés les avions pour une dernière inspection de leur appareil.

Leur mission de "police du ciel" dans les pays baltes va durer quatre mois. A leur départ de Luxeuil, les quatre Mirage 2000-5 ne sont pas armés, mais ils pourront l'être en Estonie, où sont détachés une centaine de militaires français.

L'attaque russe en Ukraine inquiète profondément les pays d'Europe de l'Est, de la Pologne à la Roumanie. Pour les rassurer, les Etats-Unis y ont envoyé des milliers de soldats supplémentaires. La France a également déployé des troupes supplémentaires en Roumanie et contribue au renforcement de la surveillance de l'espace aérien, notamment en Pologne.

La vigilance est d'autant plus forte qu'une semaine après le début de l'invasion de l'Ukraine le 24 février, quatre avions de combat russes avaient violé l'espace aérien de la Suède, qui n'est pas membre de l'Otan.

"On suit l'actualité, mais encore une fois, la France et l'Otan ne sont pas en guerre avec la Russie", tient à souligner le colonel Arnaud Bouilland, qui commande la base aérienne de Luxeuil. "On est en mesure d'être dans une situation défensive pour protéger les pays de l'Otan avant tout, tout en concourant quand même à la défense collective", ajoute-t-il.

La Russie continue de pilonner le sud de l'Ukraine et Kiev redoute toujours un encerclement au 18e jour de l'invasion russe qui a fait près de 2,7 millions de réfugiés selon les chiffres de l'ONU dimanche.

Après un vol sans problème, les quatre Mirage français ont atterri en Estonie à la mi-journée, a indiqué l'état-major sur Twitter, publiant une vidéo de leur atterrissage.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Les Républicains : Christian Jacob quitte la tête du parti, Annie Genevard le remplace

Le président des Républicains Christian Jacob, qui avait annoncé son intention de quitter ses fonctions début juillet, laisse la tête du parti vendredi. Comme le prévoient les statuts de LR, il sera remplacé à partir de lundi par la numéro deux du parti, à savoir, la député du Doubs Annie Genevard. 

150 associations bisontines concertées pour tirer les enseignements de la crise sanitaire 

La Ville de Besançon et son centre communal d’action social signent une convention afin de formaliser les modalités de leur coopération. Après avoir concerté près de 150 associations de décembre 2020 et mai 2021, plusieurs enjeux ont été dégagés. Ils seront présentés au conseil municipal ce 30 juin 2022…

Les postes clés de l’Assemblée

Vice-présidents, questeurs, secrétaires : l'élection à des postes clés à l'Assemblée nationale a tourné au vinaigre mercredi soir entre la gauche et la majorité. Annie Genevard, députée LR de la 5e circonscription du Doubs, et ancienne vice-présidente d el'Assemblée regrette de "n'avoir pu candidater…"

Tarification des transports dans le Grand Besançon : « trop de catégories sociales ont été oubliées » (N. Bodin)

Soumis au vote lors de la dernière assemblée communautaire de Grand Besançon, la question de la nouvelle tarification des transports a fait débat… Accordée pour les demandeurs d’emploi inscrits à pôle emploi, la gratuité totale n’a pas été approuvée pour les collégiens. Nicolas Bodin, à la tête du groupe PS au conseil municipal de Besançon au sein de la majorité de la maire EELV d’Anne vignot, estime que certaines catégories sociales n’ont pas été prises en compte. Il revient sur le sujet dans nos colonnes…

Emmanuel Macron charge Elisabeth Borne de former un « gouvernement d’action »

Dans un entretien à l’AFP ce dimanche 26 juin, Emmanuel Macron assure avoir demandé à la Première ministre, Elisabeth Borne, de lui présenter en fin de semaine prochaine des "propositions" pour "un nouveau gouvernement d’action" qui sera nommé "dans les premiers jours du mois de juillet". Soit, a priori, avant le discours de politique générale de la cheffe du gouvernement devant le Parlement annoncé pour le 5 juillet et l’adoption, le lendemain, du "paquet pouvoir d’achat" en Conseil des ministres.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.87
partiellement nuageux
le 01/07 à 9h00
Vent
2.61 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
100 %

Sondage