Quel bilan pour les travaux de mise en accessibilité des bâtiments et espaces publics en 2021 ?

Publié le 15/12/2022 - 16:29
Mis à jour le 14/12/2022 - 18:13

En dépit du contexte de crise liée à l'épidémie de Covid-19, les actions et travaux réalisés en faveur de la mise en accessibilité des bâtiments et espaces publics de Grand Besançon Métropole se sont multipliés en 2021. Mercredi 14 décembre, Anne Vignot, présidente et Christian Magnin-Feysot, vice-président délégué au déploiement du Contrat local et santé, au CHU et à l'accessibilité ont fait le point en conférence de presse, avant le conseil communautaire de ce jeudi.

Christian Magnin-Feysot et Anne Vignot. © Charles Perrin
Christian Magnin-Feysot et Anne Vignot. © Charles Perrin

C'est une obligation légale : le rapport annuel d'accessibilité, établi au titre de l'année N-1 (ici 2021) doit être présenté au conseil communautaire (notamment) avant d'être transmis aux instances départementales.

Ce dernier fait le bilan des travaux réalisés sur le territoire de la ville de Besançon et sur celui de Grand Besançon Métropole.

Il résume les actions conduites et les évolutions constatées dans les domaines de la petite enfance, de l'éducation, de l'emploi, du sport, de la culture, des loisirs et de la vie de la cité.

"Faire naître une accessibilité tournée vers l'usage et la praticabilité"

Ce rapport est le fruit d'un travail "transversal, collégial et collaboratif" entre toutes les directions et services de la Ville, de Grand Besançon Métropole et du Centre communal d'action sociale (CCAS), mais également de nombreux partenaires publics et privés "qui ont inscrit l'accessibilité des biens et services dans leur feuille de route et qui ont à cœur de faire connaître leurs actions au service du plus grand nombre", explique Christian Magnin-Feysot.

À Besançon, le travail est également conduit en lien étroit avec les douze associations présentes en Commission intercommunale d'accessibilité, représentant les cinq grandes familles de handicap et les aînés. Elles font partie du Groupe d'experts d'usage, un dispositif "quasi inédit au niveau national".

Le recours "de plus en plus systématique" à ce groupe par les directions opérationnelles de la Ville, "souvent en amont de grands projets", a pour objectif de "faire naître une accessibilité tournée vers l'usage et la praticabilité" selon la présidente Anne Vignot.

Quelques chiffres et éléments clés pour 2021

Parmi les chiffres cités durant la conférence de presse, on peut noter que :

  • Le montant des travaux menés par la direction voirie en faveur de l'accessibilité est de 3.480.428 € (de 2019 à 2021 : 6.488.040 €) ;
  • Le montant cumulé des travaux conduits par la direction grands travaux s'élève à 7.860.000 €, tous maîtres d'ouvrage confondus (de 2019 à 2021 : 18.062.000 €) ;
  • Le montant total des travaux destinés à améliorer l'accessibilité du cadre bâti (Établissements recevant du public – ERP) est de 1.414.892 € pour tous les types de handicap (de 2019 à 2021 : 3.266.033 €) ;
  • La fréquentation annuelle de Ginko access est de 27.384 voyages pour 262 usagers différents.

Rampes d'accès, ascenseurs, toilettes, douches, ...

À Besançon, les rue des Saint Martin, Fertet, Boissy d'Anglas et Servet, la passerelle des Justices, le pont de Velotte et l'arrêt de bus Isenbart ont profité des travaux mentionnés plus haut. Dans le Grand Besançon, c'est le cas des pistes cyclables port Douvot, de l'extension du cimetière de Pouilley-Français ou encore d'une aire de jeux à Deluz.

Parmi les établissements recevant du public, le gymnase Résal et le groupe scolaire Helvétie disposent désormais d'une mise en accessibilité des toilettes et des douches pour le premier, et d'ascenseurs et d'une rampe d'accès pour le second. Les toilettes de l'école et mairie des Auxois ont été adaptés, un complexe sportif a été créé à Danemarie-sur-Crête et une rampe d'accès a été installée devant la salle communale de Pelousey ainsi que devant l'église de Franois.

Enfin, les travaux conduits par la direction des espaces verts sur les installations ouvertes au public (IOP) concernent trois emplacements : la désimperméabilisation de la cour du groupe scolaire Brossolette, l'amélioration de la chaîne de déplacement entre l'entrée de la promenade Micaud et la rue de l'Île aux Moineaux et la réalisation d'un espace de convivialité accessible PMR square de l'Amitié.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Pour un futur commissariat à Planoise, A. Vignot, L. Croizier et J-F Colombet montent au créneau

Le préfet du Doubs, Jean-François Colombet, la maire de Besançon Anne Vignot et le député du Doubs Laurent Croizier se sont entretenus ce lundi 6 février à midi en visioconférence avec le directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur pour évoquer la possibilité d’ouvrir un commissariat de secteur dans le quartier Planoise.

Agriculture : à quoi sert la Région Bourgogne Franche-Comté ?

PUBLI-INFO • À quoi sert la Région ? Peu savent répondre. Et pourtant, la Région est présente dans le quotidien de chaque Bourguignon-Franc-Comtois… La Région souhaite faire (re)connaître son action, en lançant une information mensuelle, dans la presse quotidienne régionale essentiellement, qui développera au fil des mois une mission spécifique. Ce mois de février 2023, focus sur l'agriculture...

Plan de circulation : des riverains de la rue du Clos-Munier à Besançon se plaignent de la circulation

Après avoir reçu des plaintes de la part de riverains, le président du groupe Besançon Maintenant dénonce publiquement dans un communiqué du 27 janvier 2023 les conséquences "néfastes et inattendues" de la modification du plan de circulation aux abords des avenues de Montrapon et Léo Lagrange.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6
ciel dégagé
le 07/02 à 15h00
Vent
3.69 m/s
Pression
1034 hPa
Humidité
57 %