Quels sont les bienfaits des fruits et des légumes de printemps ?

Publié le 27/03/2022 - 07:58
Mis à jour le 27/03/2022 - 09:34

Chloé Vuillemin, diététicienne à Besançon, nous expliquent les bienfaits des fruits et des légumes du printemps pour notre santé en nous offrant quelques recettes simples à faire à la maison…

Chloé Vuillemin, diététicienne à Besançon. © Alexane Alfaro
Chloé Vuillemin, diététicienne à Besançon. © Alexane Alfaro

Ça y est, il arrive enfin !

La nature se réveille : la sève remonte dans les arbres, les bourgeons s’ouvrent, les forsythias fleurissent, les narcisses et les jonquilles sortent de terre…

Oui, enfin : le printemps est là.

Avec l’arrivée des beaux jours, il est temps de laisser progressivement les légumes racines réconfortants et les agrumes de l’hiver, pour faire de la place à une alimentation printanière, plus légère, colorée, vitaminée.

Notre corps est sous l’influence de différents cycles, entre autres celui de la nature et des saisons : après avoir bénéficié du repos de l’hiver, il est temps pour lui de s’éveiller et de profiter du retour de l’énergie.

Voici donc une liste – non exhaustive ! – de quelques fruits et légumes de printemps, à consommer en salade, en gratin, en verrines, en smoothies, en tartes ou à croquer :

  • Fraises, rhubarbe, pomme, kiwi, cerise, citron ;
  • Asperges, carottes, artichauts, blettes, chou-fleur, petits pois, radis, épinards.

Focus sur 2 aliments phares du printemps

L’asperge

Si ce légume aux « pointes d’amour », en référence aux vertus aphrodisiaques qui lui ont été attribuées par le passé, a longtemps été considéré comme un légume de luxe, l’asperge est aujourd’hui accessible à toutes et à tous. Mais profitez-en vite : elle se savoure uniquement au printemps !

Très riche en vitamine B9 (vitamine importante lors du premier trimestre de la grossesse, ainsi qu’en période pré-conceptionnelle), elle a également des propriétés diurétiques.

Idée recette : asperges au citron et aux chips de parmesan, pour 4 personnes

  • Cassez la partie ligneuse de la base des asperges (1 grosse botte pour 4 personnes)
  • Pelez-les depuis la base jusqu’à environ 3 cm des bourgeons
  • Faites-les cuire 10 minutes dans le panier vapeur d’un autocuiseur
  • Pour la vinaigrette au jus de citron : mélangez dans un bol 2 cuillerées à soupe de jus de citron, huile d’olive, sel, poivre
  • Pour les chips de parmesan : râpez 150 à 200 g de parmesan en fines couches sur la plaque de cuisson de votre four, recouverte d’une feuille de papier cuisson ; enfournez et laissez cuire à 200 °C (thermostat 6/7) pendant 5 minutes ; laissez le parmesan refroidir à température ambiante avant de le casser en morceaux
  • Versez la vinaigrette sur les pointes des asperges ; disposez les chips de parmesan sur la préparation
  • C’est prêt, vous pouvez déguster !

La fraise

Gariguettes, maras des bois, ciflorettes… Premier fruit rouge de l’année, la fraise est connue depuis l’Antiquité ; elle est cultivée dans les jardins européens depuis le XIVe siècle.

Très riche en vitamine C (vitamine qui stimule les défenses immunitaires), en vitamine B9 et en antioxydants, elle est un allié de choix pour redonner à l’organisme un peu de pep’s !

Idée recette : coupes de fraises au mascarpone, pour 4 personnes

  • Lavez 250 g de fraises, coupez-les en 2
  • Mélangez 250 g de mascarpone et 15 cl de crème fraîche semi-épaisse ; incorporez 2 sachets de sucre vanillé
  • Versez le mélange mascarpone / crème / sucre dans le fond de 4 coupes individuelles ; émiettez par-dessus un biscuit de type spéculoos ; ajoutez des morceaux de fraise. Répétez cette étape une deuxième fois (une couche de crème, une de biscuit émietté et une de fraises)
  • Réservez au réfrigérateur pendant au moins 15 minutes
  • Servez frais, dégustez !

Manger des fruits et légumes de saison : d’accord, mais pourquoi ?

Les intérêts sont multiples !

Les fruits et légumes de saison sont plus riches en vitamines et minéraux ; vous pouvez donc profiter de tous leurs bienfaits. Il y a en effet plus de chances qu’ils aient mûri au soleil, et non pendant le transport ;

Manger des aliments de saison permet d’encourager les circuits courts, ce qui limite l’impact polluant sur la planète, en diminuant  les émissions de CO2 dues au transport des aliments importés ; ce qui a le mérite de faire vivre les producteurs et productrices de la région !

Cela permet également de lutter contre l’utilisation d’engrais chimiques sur nos terres agricoles : les fruits et légumes cultivés localement mais « hors saison » nécessitent des conditions de production particulières, qui appauvrissent les sols.

Chaque saison répond à des besoins particuliers du corps humain : suivre le rythme des saisons pour se nourrir, c’est aussi respecter notre nature cyclique.

Vous pouvez vous fournir sur les étals de nos marchés locaux, chez les producteurs et productrices en vente directe, dans les AMAP… Et si les fruits et légumes sont cultivés sans pesticides, c’est encore mieux, dans votre intérêt et dans celui de la planète !

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Besançon : un nouveau système de collecte des cartons testé au centre-ville

Dans le but de limiter l’envahissement des espaces publics par ces cartons toujours plus nombreux, Grand Besançon Métropole et la Ville de Besançon testent actuellement sur quatre adresses du centre-ville des points d’apports volontaires spécifiques (PAV) en remplacement des actuels points de regroupement souvent souillés par d’autres déchets.

Longevilles-Mont-d’Or : une louve tuée près d’un troupeau de bovins « dans les conditions requises par la réglementation »

Ce mardi 20 septembre, vers 22h40, un binôme de lieutenants de louveterie a procédé au tir létal d’une louve sur une parcelle où un troupeau avait été prédaté dans la nuit du 18 au 19 septembre aux Longevilles-Mont-d’Or, informe la préfecture du Doubs dans un communiqué du 21 septembre.

Sondage – Avez-vous rallumé le chauffage ?

Depuis le week-end dernier, les températures se sont rafraichies, les pulls, manteaux et chaussettes ont faire leur retour dans les rues en Bourgogne Franche-Comté. Et à la maison, les plus frileux ont peut-être été tentés de remettre le chauffage, la cheminée, le poêle… ou pas. Et vous, avez-vous rallumé le chauffage ? C’est notre sondage de la semaine.

Programme FEDER-FSE+ : près d’un demi-milliard d’euros mobilisé pour la région et le Massif du Jura

Ce mardi 20 septembre, à la Cité de la gastronomie à Dijon, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté et Patrick Molinoz, vice-président en charge des politiques européennes ont présidé la journée de lancement du programme FEDER-FSE+ Bourgogne-Franche-Comté et Massif du Jura 2021-2027. Le programme, géré par la Région et financé par des fonds européens, a été adopté officiellement le 26 juillet dernier.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.44
légère pluie
le 24/09 à 18h00
Vent
0.63 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
84 %

Sondage