Alerte Témoin

Quoi de neuf dans les musées du Centre de Besançon cet été ?

Publié le 22/06/2020 - 07:00
Mis à jour le 22/06/2020 - 15:47

PUBLI-INFO •

Jusqu'au 31 août 2020, les musées du Centre de Besançon (musée des Beaux-Arts et d'Archéologie, musée du Temps et Maison natale du Victor Hugo) sont gratuits… et ce n'est pas tout ! Des visites nocturnes et commentées permettent aux visiteurs de découvrir ces musées incontournables sous un autre regard. L'occasion de faire le plein de culture sans modération ! Nicolas Surlapierre, directeur des musées du Centre nous en dit plus…

Cet été, l'entrée au musée sera gratuite : quel est l'objectif de cette proposition ?

Nicolas Surlapierre : "Je crois que cette décision prise par la ville et bien sûr les musées, répond à quatre objectifs : le premier est d'ordre pratique dans un premier temps. Nous n'étions pas sûrs de pouvoir offrir la même qualité de services en raison des contraintes sanitaires ce que les médias appelaient le mode dégradé.

La deuxième raison était aussi d'éviter la manipulation d'argent, facteur de contagion.

Les deux dernières raisons étaient aussi de rappeler que les musées du Centre sont des vecteurs d'attractivité et pouvaient contribuer à redonner vie au coeur de ville en attirant les Grands Bisontins et au-delà.

Enfin le dernier critère que je vois, c'est le cadeau symbolique de bienvenue disant simplement et pudiquement vous nous avez manqués."

Quelles sont les expos et les oeuvres à ne pas manquer en ce moment ?

Nicolas Surlapierre : "Je dirais dans hésiter l'exposition Time is Tomi qui a fermé trois semaines après son ouverture et qui est à nouveau visible. C'est un magnifique travail de la part des équipes du musée du Temps qui ont éclairé pour la première fois le lien fort que Tomi Ungerer entretenait avec le temps comme mécanique et comme technique. Il est le rejeton d'une grande famille d'horlogers.

Pour les Beaux-Arts, nous préparons la grande exposition de septembre, résultat d'un prestigieux chantier de fouilles archéologiques à Besançon, mais tous les chefs d'oeuvres sont là, heureux de retrouver le public. On a pu le dire, mais le musée conserve des chefs d'oeuvres de l'art, l'équivalent des classiques en littérature qu'il est bon de lire ou en l'occurrence de voir. Je ne peux que vous conseiller de revoir le Bellini les Cranach, le Bronzino jusqu'aux deux chefs d'oeuvres de Bonnard qui ont pris une teinte symbolique particulière. C'est inouï d'avoir dans une ville une telle richesse !'

Vous proposez des nocturnes : qu'ont-elles de particulier  ?

Nicolas Surlapierre : "Très vite, nous avons repris les nocturnes. Il s'agit d'ouvrir les musées de 18 heures à 21 heures en temps normal. Nous avons une programmation qui n'est pas possible pour l'instant, mais nous avons repris les visites guidées et la possibilité de télécharger des contenus insolites sur nos mobiles, car bien sûr nous ne pouvons pas proposer nos outils numériques habituels en prêt. Tout le monde est le bienvenu, et particulièrement les personnes qui n'ont pas toujours le temps de venir visiter les musées en semaine.

Elles ont lieu le jeudi soir pour capter les jeunes aussi avant leur traditionnelle soirée d'avant le week-end."

  • Infos & réservations sur les sites internet des musées.

Les visites commentées sont relancées : quelle est la plus-value pour celles et ceux qui opteront pour ces visites ?

Nicolas Surlapierre : "Les visites commentées sont relancées et elles sont très utiles, car peu de visiteurs, peu de citoyens, peuvent se targuer d'avoir les connaissances suffisantes pour apprécier une oeuvre. Les oeuvres répondent à des codes et les conférenciers sont là pour les transmettre. Nous veillons à ce que cela soit fait d'une façon chaleureuse et pas du tout docte, en n'hésitant pas à faire appel à des anecdotes à des histoires ou à des thèmes pour aider le visiteur à voir et à s'approprier un bien public qui lui appartient et qui lui appartient que mieux lorsqu’il entre en connivence avec. On peut aller très loin avec le public, c'est ce qui est exaltant. Je veux dire par là qu'on peut les emmener dans un monde de significations de résonances qui souvent apportent un plaisir très spécifique : celui d'être considéré comme ces oeuvres considérables."

  • Infos & réservations sur les sites internet des musées.

INFOS SANITAIRES

  • Le port du masque est obligatoire pour tous les visiteurs (excepté pour les enfants de moins de 11 ans). Chaque visiteur doit apporter son propre masque.
  • Le lavage des mains est obligatoire, du gel hydroalcoolique est mis à votre disposition à l’entrée des musées.
  • Pour éviter les contacts, les billets d’entrée ne sont pas distribués.

Infos pratiques

Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie

  • 1, place de la Révolution – 25 000 Besançon
  • Ouvert les lundi, mercredi, jeudi, vendredi de 10h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h00 et les samedi et dimanche de 10h00 à 18h00 non-stop. Fermé le mardi.
  • Site : www.mbaa.besancon.fr

Musée du Temps

  • 96, Grande rue – 25 000 Besançon
  • Ouvert les mardi, mercredi, jeudi, vendredi de 10h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h00 et les samedi et dimanche de 10h00 à 18h00 non-stop. Fermé le lundi.
  • Site : www.mdt.besancon.fr

Maison natale de Victor Hugo

  • Entrée gratuite jusqu'au 31 août 2020 pour tous.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Découverte de 150 tombes parmi les plus anciennes de Gaule

Cent cinquante tombes datant du milieu du IIIe au Ve siècle, dont l'une pourrait contenir une dépouille bien conservée, ont été mises au jour à Autun (Saône-et-Loire) lors de fouilles d'une importante nécropole du nord de la Gaule, a-t-on appris vendredi 3 juillet 2020 auprès de l'organisateur du chantier.

L’office de tourisme et des congrès du Grand Besançon se prépare à l’arrivée des touristes !

L'Office de tourisme, installé dans les locaux de l'Hôtel de Ville place du 8 Septembre, rouvrira entièrement ses portes au public à partir de mercredi 1er juillet 2020 à 10 heures avec un accueil des visiteurs du lundi au dimanche de 10h à 18h en haute saison (juillet-août). Les visites commentées reprendront ainsi que le dispositif mobile d'informations...

Didier Viodé met en vente ses oeuvres pour soutenir l'art

Pendant le confinement, l'artiste bisontin Didier Viodé a peint pas moins de 59 autoportraits, soit un par jour, pour passer le temps… Finalement, son travail ne sera pas inutile : ses œuvres sont mises aux enchères de le but de récolter des fonds pour soutenir l'art, impacté par la crise du covid-19. Mise à prix : 500 euros.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     25.42
    ciel dégagé
    le 10/07 à 12h00
    Vent
    5.22 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    33 %

    Sondage