Radars dans le Doubs : plus de 200 000 véhicules flashés en 2018

Publié le 08/02/2019 - 16:24
Mis à jour le 08/02/2019 - 16:26

Au 31 décembre 2018, le département du Doubs est doté de 27 dispositifs fixes de contrôles automatisés répartis sur l’ensemble du territoire. 203 934 véhicules ont été flashés en 2018, c’est moins qu’en 2017 qui comptait 224 989 véhicules détectés en excès de vitesse.

radar autonome © préfecture du Doubs ©
radar autonome © préfecture du Doubs ©

Dans le Doubs, au 31 décembre 2018, les 27 dispositifs fixes sont répartis de la manière suivante :

  • 21 radars fixes "classiques" dont 9 en double sens ;
  • 2 radars fixes discriminants, permettant de distinguer les véhicules légers des poids lourds dans le contrôle des vitesses maximales autorisées qui leur sont propre (sur l'A36 à Exincourt dans les deux sens de circulation) ;
  • 4 radars tronçons permettant de contrôler la vitesse moyenne sur une section de route.

Ces équipements fixes sont complétés par des équipements sur des emplacements isolés ou permettant de sécuriser des itinéraires globaux (RN83 – RN57 – RD 437) ainsi que des radars autonomes sur chantiers (RD 683 à Thise et RN 57 à Miserey-Salines), ce qui porte à 34 le nombre total d'équipements.

Bilan des détections en 2018 :

  • Radars fixes : 104 200 (98 575 en 2017)
  • Radars mobiles : 16 098 (21 273 en 2017)
  • Radars autonomes : 83 636 (105 141 en 2017)

Total : 203 934 détections (224 989 en 2017)

De nombreux actes de vandalisme sur des radars en 2018

Si le nombre global de détections apparaît en baisse par rapport au bilan 2017, il est à noter que de nombreuses dégradations lourdes et légères ont pu être observées sur le parc d'équipements en particulier fin 2018.

"Je ne communiquerai pas sur le vandalisme des radars, je précise simplement que lorsqu'un radar ne fonctionne plus, nous en sommes alertés. Il y a donc eu des réactions rapides et des réparations. Des plaintes ont également été déposées" précise le préfet du Doubs, Joël Mathurin.

(Source chiffres : Observatoire départemental de la Sécurité routière du Doubs)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Bruit ferroviaire : la SNCF et l’État ont établi un vaste programme de résorption

Afin d’améliorer la situation des riverains concernés par le bruit ferroviaire, un vaste programme de résorption des points noirs a été engagé par SNCF Réseau et les services de l’État. Ensemble, ils ont recensé les actions à mener en Bourgogne-Franche-Comté et établi un programme d’opérations.

Grand Besançon : un manque de chauffeurs pour les transports périurbains

Face aux difficultés de recrutement de conducteurs et à la reprise de l’épidémie de Covid, les entreprises de transport qui assurent les services Ginko dans les communes périurbaines de Grand Besançon Métropole se trouvent aujourd’hui en difficulté pour réaliser certains circuits, ce qui impacte la qualité du service de transport, a-t-on appris ce vendredi 16 septembre.

Importation de véhicules et fraude fiscale : préfecture, douanes et tribunal vont coopérer

Afin de pouvoir lutter plus efficacement contre la fraude fiscale liée à l'importation de véhicules hors Union Européene, le préfet du Doubs, le directeur régional des douanes et des droits indirects de Besançon et le procureur de la République de Besançon ont signé un nouveau protocole de coopération ce lundi 12 septembre.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.3
légère pluie
le 29/09 à 9h00
Vent
1.29 m/s
Pression
1002 hPa
Humidité
96 %

Sondage