Rappeur disparu dans l’Yonne : meurtre avoué, corps retrouvé

Publié le 10/12/2015 - 08:38
Mis à jour le 15/04/2019 - 12:02

Deux hommes de 24 et 28 ans, qui ont avoué le meurtre d'un rappeur disparu en septembre dans l'Yonne, ont été mis en examen et écroués mercredi, a-t-on appris auprès du procureur de la République d'Auxerre, Sophie Macquart-Moulin.

Jusqu’à 30 ans de réclusion criminelle

PUBLICITÉ

Sur les indications des deux suspects, un corps a été retrouvé mercredi après-midi au fond du puits d’une champignonnière à Michery (Yonne), selon la magistrate et la gendarmerie. Une autopsie doit être pratiquée pour permettre l’identification « formelle » du corps, a ajouté le procureur.   

Nidal Boutahar, rappeur de 33 ans connu sous le nom de N’dal, avait disparu à la sortie d’une discothèque près de Sens, dans la nuit du 5 au 6 septembre. Jugeant sa disparition inquiétante, la gendarmerie avait lancé un appel à témoin mi-septembre. Les deux suspects, interpellés lundi, avaient quitté l’établissement de nuit avec la victime.

Au cours de leur garde à vue, ils ont déclaré aux enquêteurs avoir eu une altercation avec M. Boutahar. « Pour une raison pas explicitée », ils ont décidé de le tuer en l’étranglant, avant de mettre le feu à son cadavre et de le dissimuler sous une bâche, a indiqué le procureur. Plusieurs jours plus tard, les deux hommes ont jeté le corps dans un puits.

Des antécédents judiciaires

Un important dispositif, comprenant la section de recherches de Dijon, la brigade de gendarmerie de Sens et les pompiers du Groupe de recherche et d’intervention en milieux périlleux (Grimp), a été déployé mercredi pour retrouver le cadavre. Le rôle dans ce crime des deux suspects, qui reconnaissent une « co-action », devra être déterminé par la suite de l’instruction, selon la magistrate. S’ils ont tous deux des antécédents judiciaires, l’un a déjà été condamné pour des faits de violence avec arme.

Présentés mercredi après-midi devant un juge d’instruction, les deux hommes ont été mis en examen pour « homicide volontaire » et écroués. Ils encourent une peine de trente ans de réclusion criminelle. Le rappeur N’dal avait sorti un premier album, « Graine de taulard » en 2005. Son dernier opus, intitulé « Madmax », remontait à 2013. Il avait également participé à plusieurs titres rap avec des artistes comme Lacrim, Adès ou Fis L.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Le petit garçon a été enlevé alors qu'il jouait dehors sous la surveillance de sa famille ce mercredi 15 mai 2019 dans le quartier Planoise à Besançon. Il a été retrouvé en bonne santé vers minuit au centre-ville de Besançon. L'adolescente de 15 ans, fugueuse et connue des services de police, est toujours en garde à vue ce jeudi matin.

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

Un médecin-anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, déjà mis en examen pour sept empoisonnements, a été placé en garde à vue ce mardi 14 mai 2019 matin dans les locaux de la police judiciaire de la ville pour être interrogé sur «une cinquantaine» d'autres cas, a-t-on appris de source proche du dossier.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.86
légère pluie
le 20/05 à 6h00
Vent
2.37 m/s
Pression
1007.96 hPa
Humidité
99 %

Sondage