Rectorat : les syndicats "en colère" face à la suppression des emplois aidés

Publié le 09/11/2017 - 10:56
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:31

L’ensemble des organisations syndicales représentantes des personnels siégeant au CTA, Comité Technique Académique, a quitté la séance ce 8 novembre 2017 à Besançon en raison « des réticences évidentes du rectorat à fournir des informations précises sur les suppressions d’emplois aidés et à rentrer dans une discussion approfondie sur le sujet », nous indique-t-on.

 ©
©

"Les missions de service public confiées à ces personnels et leur devenir sont une question essentielle qui demande à être traitée de façon spécifique. Il en va de même des dysfonctionnements générés par leur suppression au sein des établissements scolaires", expliquent les élus FNEC-FP-FO, FSU, Unsa-Education et SGEN-CFDT.

Pour les syndicats cette mesure prise pendant l'été a été faite "sans concertation" et avec une "méconnaissance du terrain" et d'un " d'un mépris total pour les personnels eux-mêmes et les missions de service public qu'ils accomplissent."

Le problème des "personnels non-renouvelés"

La suppression des emplois aidés conduit à "un fonctionnement de plus en plus chaotique" des établissements et des services concernés. A cela s'ajoute "la suppression des personnels non-renouvelés pourtant déjà en situation de précarité", explique l'intersyndical.

Un recrutement sur "des volontaires du service civique"

Pour les syndicats, le choix de recruter des volontaires services civiques sur des missions de service public occupées par des CUI est "contraire à la législation". Ils notent que "les candidatures seront probablement insuffisantes". La solution est de "faire un diagnostic des besoins, de créer autant de postes que nécessaire avec un statut pérenne, une formation et un salaire décent", expliquent-ils.

Les organisations syndicales réitèrent leur demande d’un groupe de travail sur ce sujet et espèrent "une réponse positive lors de la prochaine séance".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Groupe scolaire Ste Famille | Ste Ursule : deux nouveaux BTS en apprentissage pour la rentrée 2022 !

PUBLI-INFO • Dès la rentrée scolaire prochaine, le Groupe scolaire Ste Famille | Ste Ursule à Besançon ouvre deux nouveaux BTS en apprentissage : un BTS Commerce international et un BTS Tourisme. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 31 août. Découvrez les forces, les débouchés et les conditions de formation lors d'un après-midi Portes ouvertes mercredi 29 juin !

Concours « Je filme le métier qui me plait » : huit lauréats en Bourgogne Franche-Comté

Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, en charge des lycées, de l’offre de formation, de l’apprentissage et de l’orientation, a présidé la cérémonie de remise des prix régionaux du concours "Je filme le métier qui me plait", mercredi 8 juin 2022 au cinéma Mégarama d’École-Valentin. 49 films ont été présentés, huit lauréats régionaux ont été récompensés.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.43
nuageux
le 28/06 à 21h00
Vent
0.74 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
42 %

Sondage