Redevance incitative pour la facturation des ordures: c'est parti à Besançon

Publié le 05/09/2012 - 09:20
Mis à jour le 16/04/2019 - 12:18

L'agglomération du Grand Besançon a mis en place depuis le 1er septembre une redevance incitative pour la facturation du ramassage des ordures ménagères, calculée notamment en fonction du poids pour encourager les ménages à réduire leurs déchets.

bacs_a_poubelle_a_puce_012.jpg
L'installation des puces sur les poubelles © archives carvy

poubelle

PUBLICITÉ

Les 180 000 habitants paient désormais leur facture de ramassage des poubelles en fonction du poids de leur bac à ordures et du nombre de fois où il est vidé, a indiqué l’agglomération du Grand Besançon (CAGB), la première de plus de 100.000 habitants à mettre en place un tel dispositif.

Plus les poubelles sont petites et légères, moins la facture est élevée et vice-versa.

Pour la collectivité, « l’objectif est d’encourager les bonnes pratiques de tri et de réduction des déchets ». Pour réduire leurs déchets, les habitants sont invités à trier les déchets recyclables, composter les déchets organiques et favoriser les produits sans emballage ou l’eau du robinet.

Grâce à un équipement spécifique, les camions-bennes pèsent les bacs à poubelles à chaque passage et enregistrent les données permettant de calculer la facturation comme la date, le poids du bac et le nombre de levées.

Les bacs à déchets résiduels possèdent une puce électronique permettant d’identifier le titulaire du contrat d’enlèvement des ordures (propriétaire, locataire, entreprise ou artisan), qui décide de la fréquence du ramassage.

La facture est basée sur une part fixe calculée en fonction du volume du bac et du niveau de service et d’une part variable établie en fonction du poids du contenu du bac et du nombre de levées.

 (source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Waves Concept, un nouveau salon de coiffure-café bientôt au centre-ville de Besançon

Waves Concept, un nouveau salon de coiffure-café bientôt au centre-ville de Besançon

Courant novembre 2019, un nouveau concept de commerce ouvrira ses portes rue Gustave Courbet, dans les anciens locaux de la maroquinerie Prieur-Boisson à Besançon. Il s'agit de Waves Concept : un café au rez-de-chaussée, un salon de coiffure à l'étage. Antoine, le gérant, nous en parle…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.47
légère pluie
le 15/10 à 6h00
Vent
0.22 m/s
Pression
1007.1 hPa
Humidité
89 %

Sondage