Alerte Témoin

Réforme du lycée : un appel à la grève le 14 février 2018

Publié le 12/02/2018 - 16:06
Mis à jour le 12/02/2018 - 16:07

Une assemblée générale s'est déroulée le 8 février 2018 à l'UFR SLHS dans le but de "continuer l'organisation et le futur de la mobilisation contre les réformes du baccalauréat, des études supérieures et la plateforme ParcourSup", précise-t-on dans un communiqué de l'AMEB. Un appel à la grève est lancé pour le mercredi 14 février

2Manifestationrectorat1erfevrier2018001.JPG
manifestation du 1er février 2018 devant le rectorat ©Hélène L.

Lors de cette assemblée générale à l'université, il a été voté par la majorité les revendications suivantes :

  • "Ni amendable, ni négociable : retrait du projet du bac et du lycée"
  • "Non au bac maison ! Maintien du bac comme diplôme national et comme condition suffisante pour s’inscrire à l’université dans la filière de son choix."
  • "A bas la sélection à l’entrée de l’université : facs ouvertes aux enfants d’ouvrier-e-s et d’employé-e-s ! Retrait du projet de loi Vidal/ORE !"
  • "Contre l’atomisation des savoirs et savoir-faire ! Pour une école critique, émancipatrice et populaire : l’université n’est pas là pour formater et trier la future main d’œuvre, mais pour contribuer à aider la jeunesse à s’auto-émanciper !"
  • "Pour un système d’éducation nationale, des programmes nationaux, contre l’autonomie qui renforce les inégalités !"
  • "Des moyens à la hauteur des besoins, en Éducation prioritaire et partout ailleurs pour aller vers l’égalité réelle ! Construction de nouvelles écoles, collèges, lycées, universités ! Abaissement des effectifs par classes, vers 24 élèves ! Des dédoublements autant que nécessaires."
  • "Aucun licenciement de contractue.le. ! Titularisation de tou.te.s sans condition de concours ni de nationalité et fin des emplois précaires !"
  • "Pas touche au statut : ni annualisation, ni temps de présence obligatoire, ni dénaturation du métier, ni transfert à la fonction publique territoriale."
  • "Non aux réformes néo-libérales et à leur monde !" 

La majorité des personnes présentes a également voté pour un appel à la grève mercredi 14 février 2018.

Infos +

  • Une nouvelle assemblée générale est prévue le 13 février 2018 à midi à l'amphithéâtre Donzelot à l'UFR SLHS à Besançon.
  • Des tables d’information sont installées dans la cour Mégevand de vendredi à mardi, "où tout le monde est invité à venir poser des questions, discuter de ces lois, s’informer."
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Éric Alauzet demande au maire de Besançon d’organiser une rentrée pour « tous les niveaux »

Déconfinement • Le conseiller municipal et candidat à la mairie de Besançon souhaite que l'ensemble des petits Bisontins puisse "même partiellement" retrouver le chemin de l'école au moment ou le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, s'est déclaré favorable à des règles moins strictes à l'école d'ici fin juin.

En Franche-Comté, des activités éducatives dans les écoles tout en respectant la distanciation physique

Dans le cadre de la reprise progressive des cours dans les écoles et les collèges, les contraintes de distanciation entraînent des conditions d’accueil très particulières, avec un nombre restreint d’élèves pris en charge simultanément par leur professeur. Avec le dispositif Sport-Santé-Culture-Civisme (2S2C) il est possible de proposer aux élèves des activités pendant le temps scolaire, complémentaires de leurs apprentissages, pendant qu’un autre groupe d’élèves est accueilli en classe. C'est le cas dans l’académie de Besançon...

Covid-19 : maintien des concours post-Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles et des Etudes de Santé

La situation sanitaire étant devenue plus favorable, la phase 2 du déconfinement se met progressivement en place. Ainsi, le calendrier des concours post-concours post-Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE) et en santé prévus, après concertation avec les formations, pour être organisés entre le 20 juin et le 7 août, est confirmé.

Y aura-t-il des sessions de rattrapage du baccalauréat en Franche-Comté ?

Cette année, compte tenu de la situation sanitaire liée au covid19, des aménagements des examens nationaux comme le baccalauréat ont été décidés : l’ensemble des épreuves du diplôme national du brevet et du baccalauréat général, technologique et professionnel sont validées à partir des notes du livret scolaire. Pour celles et ceux qui n'auront pas leur baccalauréat de cette façon, des sessions de rattrapages seront programmées comme l'a déclaré ce vendredi 29 mai Jean-François Chanet, recteur de l'Académie de Besançon.

Réticences à la réouverture des écoles : « Cela fait partie des efforts de persuasion que nous avons à faire » (Recteur)

Des communes telles que Besançon ne souhaitent pas rouvrir toutes les écoles pour diverses raisons. Pour le recteur de l'Académie de Besançon, "il y a un effort à faire (…) aujourd'hui le département du Doubs est à 82% des ouvertures des écoles, il faudra que nous soyons à 100% au cours du mois de juin", a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse vendredi 29 mai 2020.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.35
légère pluie
le 07/06 à 12h00
Vent
2.45 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
83 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune