Mobilisation devant le rectorat : pourquoi la réforme du Bac et du lycée ne passe pas...

Publié le 24/01/2019 - 10:10
Mis à jour le 24/01/2019 - 10:21

tout savoir sur la réforme • Après la mobilisation du  Collectif inter-lycées de Besançon mercredi 23 janvier 2019, une  nouvelle action est organisée jeudi 24 janvier 2019  à 10h30 devant le rectorat de Besançon à l'appel d'une journée nationale de grève contre la réforme du lycées. 

manif lyceens besancon novembre 2018-001
manifestation de slycéens en novembre 2018 (illsutration) ©D.Poirier
PUBLICITÉ

Le retrait de la réforme du lycée et du Bac. La revendication est claire pour cette journée nationale d’action. La réforme  va se mettre en place dès la rentrée 2019 pour les futurs élèves de première qui vont devoir choisir une liste de spécialités. C’est la fin des séries scientifique (S), économique et social (ES) et littéraire (L).

Au lycée, des séries supprimées

Les séries du bac général (littéraire, économique et social, scientifique) sont supprimées. Les élèves suivront un tronc commun pour un volume horaire total de seize heures par semaine en Première, et de quinze heures et demie en Terminale.

Au menu de ce tronc commun : français, philo, histoire-géographie, deux langues vivantes, sport. Et une nouvelle discipline souhaitée par Jean-Michel Blanquer: humanités numériques et scientifiques.

Les élèves choisiront également trois matières principales en Première (dites « spécialités »), ramenées à deux en Terminale. Avec un volume horaire de trois fois quatre heures par semaine en Terminale, et deux fois six heures par semaine en Terminale.

Une heure et demie par semaine sera en outre consacrée à l’orientation.

Pour le bac technologie, les séries sont en revanche maintenues.

Le ministère de l’Education a défini douze spécialités :

  1. Arts ;
  2. Biologie-écologie ;
  3. Histoire-géographie, Géopolitique et sciences politiques ;
  4. Humanités, Littérature et philosophie ;
  5. Langues, Littératures et cultures étrangères ;
  6. Littérature et langues et culture de l’antiquité ;
  7. Mathématiques ;
  8. Numérique et sciences informatiques ;
  9. Physique-chimie ;
  10. Sciences de la vie et de la Terre ;
  11. Sciences de l’ingénieur ;
  12. Sciences économiques et sociales.

Un Bac sera resserré avec l’introduction du contrôle continu.

Selon un texte signé par les syndicats CGT Éduc’action, SNES, SNEP, SNUEP, SNETAP, FSU – Sud Éducation et les syndicats lycéens UNL et FIDL « le baccalauréat, par l’importance qu’il donne au contrôle local via le contrôle continu, va se transformer en diplôme local (…) Ces réformes se placent dans un contexte de préparation de rentrée marquée par l’amplification des suppressions de postes dans le second degré alors qu’il accueillera davantage d’élèves à la rentrée 2019. Les conditions de travail des élèves et des personnels vont continuer de se détériorer ».

Toutes les spécialités ne seront pas proposées par l’ensemble des établissements. Elles seront définies en fonction de la taille des lycées et de leur implantation géographique.

Selon le syndicat Snes-FSU, la réforme entraînera une « perte de moyens considérable attribués aux cinq lycées de Besançon« . Et d’ajouter : « Ce sont en tout environ 436 heures d’enseignement en moins délivrées aux lycéens de Besançon, selon les documents élaborés par le rectorat. Pour un nombre d’élèves constant« .  L’intersyndicale réclame le retrait de la réforme des lycées, du baccalauréat et de Parcoursup, et l’arrêt des suppressions de poste.

La carte de formation des lycées en Franche-Comté

En Franche-Comté, un projet de carte de formation des lycées a été dévoilé sur le site du rectorat de Besançon. Il s’agit bien d’un projet et donc d’une carte des spécialités qui peut évoluer

https://applilocale.ac-besancon.fr/carte-lycees/

Michel Blanquer, le ministre de l’éducation nationale a certifié dans une interview au Parisien de « faire en sorte que les élèves aient un large choix, autour de sept spécialités dans leur établissement ou à proximité ».  Cela concerne histoire-géographie, la géopolitique et sciences politiques ;  humanités, littérature et philosophie ;  langues, littératures et cultures étrangères ; mathématiques ; physique-chimie ; sciences de la vie et de la Terre ; sciences économiques et sociales.

Pour les cinq autres spécialités, elles feront l’objet d’arbitrages au niveau pour assurer « l’accès des élèves à ces enseignements dans un périmètre géographique raisonnable ».

Le nouveau Bac 2021

Il concerne les élèves qui sont entrées en classe de secondes à la rentrée de septembre 2018.

Quatre épreuves écrites

Quatre épreuves écrites sont conservées contre 12 à 16 auparavant : le français en fin de Première, et pour la Terminale les deux « spécialités » choisies par l’élève au retour des vacances de printemps, et la philo fin juin.

Grand oral

Ce grand oral se déroulera lui aussi fin juin. D’une durée de 20 minutes, il comprend deux parties : le candidat présentera d’abord un projet sur lequel il travaille depuis la Première et qui est rattaché à l’une des spécialités qu’il a choisie dès la Première.

La seconde partie sera consacrée à des questions du jury, composé de trois personnes.

Le contrôle continu

Les quatre épreuves écrites et le grand oral pèseront pour 60 % de la moyenne du bac. Le reste s’appuiera (pour 30 %) sur « des épreuves communes » pouvant avoir lieu par exemple en janvier et avril en Première, et en décembre en Terminale.

Les sujets seront tirés d’une Banque Nationale de sujet tandis que les copies seront anonymisées et corrigées par d’autres professeurs que ceux de l’élève. L’organisation relèvera des établissements.

Les 10 % restant de la note du bac seront apportés par les bulletins scolaires, « afin de valoriser la régularité du travail de l’élève ».

Rattrapage

Il a été question de le supprimer et de se fonder sur les bulletins de Première et Terminale pour accorder (ou pas) le bac aux candidats ayant échoué de peu, mais le ministre a décidé in fine de le maintenir, toujours sous forme d’oraux.

Les options

Elles sont conservées. Une option possible en Première, deux en Terminale, au choix de l’élève, à raison de trois heures par semaine: latin, grec, sport, 3e langue vivante. Uniquement disponibles en Terminale figureront droit et grands enjeux du monde contemporain, mathématiques expertes et maths complémentaires.

Info +

  • Une conférence-débat sur la réforme lycée à la MSHE Ledoux se déroulera le 30 janvier à 20 heures, au 1 rue Nodier à Besançon.
Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Bientôt un centre d’études et de recherches olympiques universitaires à Besançon

Bientôt un centre d’études et de recherches olympiques universitaires à Besançon

Ce vendredi 20 septembre 2019, l'Université de Franche-Comté et le Comité régional olympique et sportif de la région ont signé une convention de partenariat, pour permettre la création du premier centre d'études et de recherches olympiques universitaires (CEROU) de France ici, à Besançon.

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

La Ville de Besançon, avec le soutien du conseil départemental du Doubs et l''Éducation nationale, expérimente pour la quatrième rentrée scolaire des ateliers d'aide à la parentalité sur le quartier de Planoise. Les parents sont invités dix fois dans l'année à participer à ces réunions d'échanges.

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Le gouvernement a dévoilé la liste des  80 "cités éducatives", inspirées du rapport Borloo. Ces quartiers vont se partager une enveloppe de 100 millions d’euros de crédits par an sur trois ans dans le but de mieux coordonner les actions au sein et en dehors des établissements scolaires. Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, et le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, se félicitent de l’annonce de cette labellisation pour Besançon et Montbéliard Bethoncourt.

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

carte scolaire • Après la tenue du CTSD (comité technique spécial départemental) ce mardi suite au recomptage des élèves dans les classes, l'inspecteur d'académie du Doubs a fait le point sur les ouvertures et fermetures de classes dans le département pour cette rentrée 2019. 

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Paces • Plus de 600 étudiants étaient réunis lundi 2 septembre 2019 dans le grand amphithéâtre de la faculté de médecine et pharmacie pour assister à la Tut’rentrée  : un rendez-vous pour rassurer les étudiants dans l'inconnu d'une filière sélective et pour leur donner les clés clés essentielles de la réussite

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

8.900 élèves (3.400 en maternelle et 5.500 en école élémentaire) ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon. Des effectifs stables et une rentrée sereine malgré le manque places toujours problématique dans les cantines de la ville. Des études sont en cours pour augmenter la capacité de production et d'accueil...

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, les vice-présidents et les conseillers régionaux délégués, se sont déplacés dans huit lycées pour marquer le début de la nouvelle année scolaire. Ce lundi 2 septembre 2019, nous nous sommes rendus au lycée professionnel Condé à Besançon.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.5
pluie modérée
le 22/09 à 18h00
Vent
5.82 m/s
Pression
1010.99 hPa
Humidité
95 %

Sondage