Alerte Témoin

Réforme territoriale: les Sages valident l'essentiel

Publié le 09/12/2010 - 16:54
Mis à jour le 09/12/2010 - 16:54

Le Conseil constitutionnel a validé ce jeudi l'essentiel de la réforme territoriale, très critiquée par les élus locaux, rejetant toutefois le tableau de répartition des conseillers territoriaux, futurs élus appelés à siéger à la fois au conseil général et conseil régional. En Franche-Comté, ils seront 104 au total répartis de la manière suivante: 39 conseillers dans le Doubs, 26 dans le Jura, 24 en Haute-Saône et 15 dans le Territoire de Belfort.

1291910282.jpg
L'hémicycle du conseil régional ©carvy
PUBLICITÉ
Alors que les parlementaires PS à l'origine du recours contestaient le principe même du conseiller territorial, le Conseil a jugé qu'il ne portait atteinte «ni à la libre administration des collectivités territoriales ni à la liberté du vote», indique l'institution dans un communiqué.
 
Egalement attaqué par le PS, le mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours retenu pour l'élection du conseiller territorial est validé par les Sages, qui le jugent «pas davantage contraire à la Constitution».
 
En revanche, le Conseil constitutionnel a invalidé le tableau répartissant sur tout le territoire ces conseillers qui seront élus en 2014.
 
Il a en effet constaté que «six départements présentaient des écarts de plus de 20% à la moyenne régionale quant à leur nombre de conseillers territoriaux rapportés à la population du département»: la Meuse, le Cantal, l'Aude, la Haute-Garonne, la Mayenne et la Savoie.
 
«Aucun impératif d'intérêt général ne venait justifier ces écarts très importants de représentation», note le Conseil constitutionnel.
 
«Par conséquent, appliquant sa jurisprudence constante, le Conseil a jugé que la fixation du nombre de conseillers territoriaux dans ces départements méconnaissait le principe d'égalité devant le suffrage», poursuit-il.
 
La réforme prévoit en outre que certains départements parmi les plus sous-peuplés se verront attribuer d'office 15 conseillers: le Conseil constitutionnel a validé ce point.
 
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’intersyndicale des retraités interpelle les candidats à l’élection municipale de Besançon

L'intersyndicale (Solidaires retraité.es, FSU, FO-retraités.e, CGT-retraité.es, FGR-FP, LSR ) a adressé une lettre aux candidats à l'élection municipale 2020 en date du 19 février 2020. Dans cette dernière, elle souhaite "attirer l'attention sur la situation particulière des retraités".

Municipale 2020 : le calendrier des derniers grands meetings des candidats à Besançon

Les candidats à la mairie de Besançon organisent leurs derniers meetings quelques jours avant le premier tour de l'élection dimanche 15 mars 2020 pour réunir les habitants, les militants ainsi que des personnalités politiques pour soutenir davantage leur candidature. Voici le calendrier…

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.75
couvert
le 28/02 à 6h00
Vent
1.64 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
93 %

Sondage