Régionales : Jean-Christophe Jacottot, tête de liste du Doubs pour l'Alternative à gauche

Publié le 07/11/2015 - 17:18
Mis à jour le 07/11/2015 - 17:19

La liste départementale, dévoilée ce samedi 7 novembre 2015, se veut diverse. Composée de membres du PCF, d'Ensemble, du MRC, elle entend attirer vers elle les électeurs déçus du parti socialiste. Pour rappel, la tête de liste Bourgogne Franche-Comté de "l'Alternative à gauche" est la PCF Nathalie Vermorel.

photo_liste_du_doubs.jpg
© dr

« solidaires, écologistes et citoyens »

PUBLICITÉ

L’Alternative à gauche affiche clairement ses positions en souhaitant combattre « résolument » la droite et l’extrême droite. « Nous voulons faire reculer l’abstentionnisme en faisant passer le message : si vous ne vous occupez pas de la politique, la politique, elle, s’occupe de vous. (…) Ensemble, nous sommes et la force et l’espoir pour briser le carcan de l’austérité, lever les barrières du libéralisme et bâtir un large front du peuple pour une société d’émancipation humaine. Nous ne sommes pas une gauche de témoignage, mais une gauche de pouvoir et d’efficacité. Nous ne sommes pas la « gauche de la gauche », mais la gauche« .

 Concernant la Franche-Comté, la liste l’Alternative à gauche se dit préoccupée par la perte du statut de capitale régionale pour Besançon et ses conséquences, notamment sur l’hôpital de Besançon ou l’université. « L’urgence du désenclavement ferroviaire doit être une priorité. »

Les axes de la campagne

Emploi menacé par la désindustrialisation et les attaques contre les services publics

  • Solidarité et égalité des territoires mise à mal par al réforme territoriale et la loi Notre
  • Écologie avec une priorité aux transports collectifs et à la transition énergétique
  • L’agriculture qu’il faut préserver des logiques productivistes
  • La culture, fondement du vivre ensemble, qu’on ne saurait laisser sacrifier  sur l’autel de l’austérité
  • La démocratie à réinventer dans sa dimension de participation des citoyen-ne-s aux décisions.

 Liste l’Alternative à gauche du Doubs

Les 21 colistiers ont entre 20 et 71 ans avec près du quart de moins de 35 ans. Dans le Doubs, la liste est menée par Jean-Christophe Jacottot, 45 ans, technicien ErDF- gRDF, syndicaliste, ancien intérimaire, 2 enfants. Il réside à Vaire -Arcier

 

Nom

Prénom

 

Présentation

 

Lieu

1

JACOTTOT

JEAN-CHRISTOPHE

Agent EDF

syndicaliste

Vaire-Arcier

2

VAGNERON

MARIANNE

Assistante sociale

Protection Judiciaire Jeunesse

Thise

3

UBBIALI

GEORGES

Universitaire

Besançon

4

GÜLER

SEVIM

Employée du secteur privé

Bart

5

GIAGNOLINI

LEANDRO

Avocat

Bavans

6

BOURQUIN-VALZER

VERONIQUE

Militante de l’éducation populaire

Audin-court

7

ORTIZ

LYLIAN

Infirmier

Conseiller municipal de Morteau

Morteau

8

MAILLOT

ELSA

Infographiste -Vice –présidente de la Communauté d’agglo du Grand Besançon

Besançon

9

BOURQUIN

MICHEL

Technicien du secteur privé-, Maire –adjoint de Vuillafans

Vuillafans

10

BAQUET-CHATEL

FRANÇOISE

Employée de la CPAM

Conseillère communautaire de la Communauté d’agglo du Pays de Montbéliard

Montbéliard

11

ALEM

HASNI

Etudiant

Besançon

12

CASTIONI

NADINE

Militante associative et syndicale

Besançon

13

SPICHER

GILLES

Infirmier psychiatrique en retraite

syndicaliste

Besançon

14

HENRY

DOMINIQUE

Agricultrice

Syndicaliste

Grand’

Combe les bois

15

MANIERE

LIONEL

Employé à la CPAM

Sainte Suzanne

16

BENOIT-GUYOD

LILIANE

Militante associative

Besançon

17

VIGNON

EMMANUEL

Animateur rural

Altermondialiste

Roche-jean

18

HENRY

ANNIE

Militante pour la paix

Besançon

19

MONNIEN

ALAIN

Conseiller municipal de Voujeaucourt

Voujeaucourt

20

TERNANT

EVELYNE

Economiste

Besançon

21

LIME

CHRISTOPHE

Maire –adjoint de Besançon

Besançon

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

"Liste Utinam" • Le régionaliste a tenu une conférence de presse jeudi 18 juillet 2019 afin de faire connaître sa candidature officielle pour l'élection municipale de mars 2020à Besançon. Jean-Philippe Allenbach dit avoir déjà au moins une vingtaine de noms sur sa liste et dévoile les propositions que les autres candidats " ne pourront pas lui prendre". 

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Après l'annonce officielle de son investiture ce mercredi 10 juillet 2019 dans la soirée , le candidat officiel d'En Marche à Besançon a réagi sur sa  page Facebook. Éric Alauzet a dévoilé une des quatre priorités issues de sa consultation auprès des Bisontins : la santé.

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Le nom du candidat désigné  par En Marche pour les municipales devait être annoncé ce lundi 1er juillet lors de la seconde vague d'investiture. Mais LREM a fait un pas en arrière et a repoussé l'annonce au 10 juillet. En coulisses, le nom d'Éric Alauzet revient avec force et insistance. Alexandra Cordier quant à elle ne souhaite pas commenter l'imbroglio politique bisontin dans l'attente de la décision du bureau exécutif. Difficile de savoir si le match se joue encore...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.57
ciel dégagé
le 19/07 à 9h00
Vent
2.34 m/s
Pression
1017.14 hPa
Humidité
65 %

Sondage