Régionales : Jean-Christophe Jacottot, tête de liste du Doubs pour l'Alternative à gauche

Publié le 07/11/2015 - 17:18
Mis à jour le 07/11/2015 - 17:19

La liste départementale, dévoilée ce samedi 7 novembre 2015, se veut diverse. Composée de membres du PCF, d'Ensemble, du MRC, elle entend attirer vers elle les électeurs déçus du parti socialiste. Pour rappel, la tête de liste Bourgogne Franche-Comté de "l'Alternative à gauche" est la PCF Nathalie Vermorel.

photo_liste_du_doubs.jpg
© dr

« solidaires, écologistes et citoyens »

PUBLICITÉ

L'Alternative à gauche affiche clairement ses positions en souhaitant combattre "résolument" la droite et l’extrême droite. "Nous voulons faire reculer l’abstentionnisme en faisant passer le message : si vous ne vous occupez pas de la politique, la politique, elle, s’occupe de vous. (…) Ensemble, nous sommes et la force et l’espoir pour briser le carcan de l’austérité, lever les barrières du libéralisme et bâtir un large front du peuple pour une société d’émancipation humaine. Nous ne sommes pas une gauche de témoignage, mais une gauche de pouvoir et d’efficacité. Nous ne sommes pas la « gauche de la gauche », mais la gauche".

 Concernant la Franche-Comté, la liste l'Alternative à gauche se dit préoccupée par la perte du statut de capitale régionale pour Besançon et ses conséquences, notamment sur l'hôpital de Besançon ou l'université. "L’urgence du désenclavement ferroviaire doit être une priorité."

Les axes de la campagne

Emploi menacé par la désindustrialisation et les attaques contre les services publics

  • Solidarité et égalité des territoires mise à mal par al réforme territoriale et la loi Notre
  • Écologie avec une priorité aux transports collectifs et à la transition énergétique
  • L’agriculture qu’il faut préserver des logiques productivistes
  • La culture, fondement du vivre ensemble, qu’on ne saurait laisser sacrifier  sur l’autel de l’austérité
  • La démocratie à réinventer dans sa dimension de participation des citoyen-ne-s aux décisions.

 Liste l'Alternative à gauche du Doubs

Les 21 colistiers ont entre 20 et 71 ans avec près du quart de moins de 35 ans. Dans le Doubs, la liste est menée par Jean-Christophe Jacottot, 45 ans, technicien ErDF- gRDF, syndicaliste, ancien intérimaire, 2 enfants. Il réside à Vaire -Arcier

 

Nom

Prénom

 

Présentation

 

Lieu

1

JACOTTOT

JEAN-CHRISTOPHE

Agent EDF

syndicaliste

Vaire-Arcier

2

VAGNERON

MARIANNE

Assistante sociale

Protection Judiciaire Jeunesse

Thise

3

UBBIALI

GEORGES

Universitaire

Besançon

4

GÜLER

SEVIM

Employée du secteur privé

Bart

5

GIAGNOLINI

LEANDRO

Avocat

Bavans

6

BOURQUIN-VALZER

VERONIQUE

Militante de l’éducation populaire

Audin-court

7

ORTIZ

LYLIAN

Infirmier

Conseiller municipal de Morteau

Morteau

8

MAILLOT

ELSA

Infographiste -Vice –présidente de la Communauté d’agglo du Grand Besançon

Besançon

9

BOURQUIN

MICHEL

Technicien du secteur privé-, Maire –adjoint de Vuillafans

Vuillafans

10

BAQUET-CHATEL

FRANÇOISE

Employée de la CPAM

Conseillère communautaire de la Communauté d’agglo du Pays de Montbéliard

Montbéliard

11

ALEM

HASNI

Etudiant

Besançon

12

CASTIONI

NADINE

Militante associative et syndicale

Besançon

13

SPICHER

GILLES

Infirmier psychiatrique en retraite

syndicaliste

Besançon

14

HENRY

DOMINIQUE

Agricultrice

Syndicaliste

Grand’

Combe les bois

15

MANIERE

LIONEL

Employé à la CPAM

Sainte Suzanne

16

BENOIT-GUYOD

LILIANE

Militante associative

Besançon

17

VIGNON

EMMANUEL

Animateur rural

Altermondialiste

Roche-jean

18

HENRY

ANNIE

Militante pour la paix

Besançon

19

MONNIEN

ALAIN

Conseiller municipal de Voujeaucourt

Voujeaucourt

20

TERNANT

EVELYNE

Economiste

Besançon

21

LIME

CHRISTOPHE

Maire –adjoint de Besançon

Besançon

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Contre les projets de Center Parcs en Bourgogne Franche-Comté, un rassemblement prévu le 15 novembre 2019

Suite à l'abandon de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, ainsi que du projet Europa City dans le Val d'Oise jeudi dernier, Europe Ecologie les Verts croient plus que jamais à l'arrêt des projets de Center Parcs en Bourgogne Franche-Comté. Le parti écologiste appelle au rassemblement devant le Conseil régional à Dijon le 15 novembre 2019.

Le député européen et conseiller départemental Christophe Grudler obtient 600 000 euros de l’État pour le Grand Belfort

Depuis 2016 le fonds de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC) comprend une garantie de sortie dégressive pour les territoires qui cessent d’être éligibles. Ce dispositif arrive à échéance l’année prochaine et conduira 175 territoires bénéficiaires d’une garantie de sortie en 2019 à ne plus rien percevoir en 2020. "C’est la situation dans laquelle aurait dû se retrouver la Communauté d’Agglomération du Grand Belfort pour l’année à venir" constate Christophe Grudler, député européen et conseiller départemental du Territoire de Belfort.

Municipales 2020 : « Le rassemblement est une condition de la victoire » (S. Guerini, délégué général LREM)

Stanislas Guerini, délégué général de La République en Marche s'est rendu à Besançon ce samedi 9 novembre 2019 à l'occasion de la l'inauguration de la permanence d'Eric Alauzet, député du Doubs et candidat investi par LREM pour les municipales 2020. Suite aux tensions qui se sont créées après la défaite d'Alexandra Cordier (référente départementale LREM et conseillère de Jean-Louis Fousseret) à l'investiture du parti, nous avons souhaité éclaircir la situation avec le délégué général…

Arrêté anti-pesticide à Nans-Sous-Sainte-Anne : un appel au soutien du maire devant le tribunal administratif

Le maire de Nans-Sous-Sainte-Anne Emmanuel Cretin, a publié un arrêté anti-pesticide en octobre 2019 voté au conseil municipal à l'unanimité. Le préfet du Doubs a très rapidement saisi le tribunal administratif de Besançon. Le maire de la petite commune est convoqué par le juge des référés le 14 novembre prochain…

Le Comté bientôt protégé en Chine

Alors que la rivalité commerciale entre Pékin et Washington se durcit, Emmanuel Macron appelle les Européens à parler et agir ensemble pour mieux peser face aux Chinois sur les dossiers économiques. Le président a conclu un accord sur la reconnaissance mutuelle et la protection des indications géographiques protégées (IGP) dont fait partie notre bon fromage, le Comté. Cet accord doit entrer en vigueur avant la fin 2020.

Transports : « enfin un débat politique de fond dans cette campagne ! » (E. Alauzet)

Lors d'une conférence de presse organisée le 19 octobre dernier, Eric Alauzet (député du Doubs et candidat investi par LREM aux municipales 2020) annonçait s'opposait à la gratuité en général et notamment des transports. Certaines variations de prix étaient toutefois proposées. Ce 6 novembre 2019, il souhaite distinguer ses propositions de celles de la France Insoumise…

Modem de Besançon : « Nous serons candidats à l’élection municipale sous une forme ou sous une autre »

Laurent Croizier, conseiller municipal à Besançon a tenu une conférence de presse jeudi 31 octobre 2019 pour annoncer plusieurs propositions de campagne pour l'élection municipale 2020 ainsi que pour déclarer que le Modem sera candidat "sous une forme ou sous une autre". Soit un candidat sera désigné, soit le Modem sera intégré à une liste…

Municipale 2020 : J-P Allenbach pense arriver en tête du premier tour si les autres candidats « sont toujours aussi nuls »

Le candidat régionaliste à l'élection municipale de Besançon Jean-Philippe Allenbach a dévoilé de nouvelles propositions jeudi 31 octobre 2019 pour "une ville qui est en train de crever". Il a également donné son avis sur les candidats à cette élection. Confiant, il a déclaré : "on pense arriver en tête du premier tour s'ils sont toujours aussi nuls" en évoquant ses adversaires politiques…

Port du voile : le Sénat vote l’interdiction pour les parents accompagnant les sorties scolaires

La polémique née de l'intervention de Julien Odoul le 11 octobre 2019 à Dijon à l'encontre d'une mère voilée qui accompagnait une sortie scolaire continue de faire débat en France. Mardi 29 octobre 2019, le Sénat, à majorité de droite a adopté dans un contexte explosif, une proposition de loi LR visant à interdire le port de signes religieux aux parents accompagnant des sorties scolaires, jugée "contre-productive" par le ministre de l'éducation Jean-Michel Blanquer.  

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.8
légère pluie
le 13/11 à 3h00
Vent
1.14 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
97 %

Sondage