Rencontre à haut risque pour le BesAC opposé à Feurs ce vendredi

Publié le 19/01/2024 - 16:35
Mis à jour le 19/01/2024 - 16:35

Encore un peu sonné par la dernière défaite à domicile face à Orchies, le BesAC désormais 12e du classement, reçoit vendredi 19 janvier 2024 au palais des sports de Besançon le 13e, Feurs. Les Bisontins sont donc contraints de réagir dès ce soir lors de cette 20e journée de championnat s’ils veulent conserver une petite chance d’obtenir le maintien direct à l’issue de la phase 1.

 © Facebook BesAC/Comm'on by Tiffou
© Facebook BesAC/Comm'on by Tiffou

N1 : BesAC - Feurs, vendredi 19 janvier 2024 à 20h

Cédé à Orchies, après sa victoire vendredi dernier au palais des sports, la 10e place, synonyme de maintien direct à l’issue de la phase 1, reste dans la ligne de mire du BesAC. Mais s’ils la veulent, les Bisontins vont devoir aller la chercher. Et vite ! 

Il ne reste que 7 matchs aux hommes de Joseph Kalambani pour tenter d’engranger le plus de points possibles et donc de victoires, ce qui, actuellement, fait cruellement défaut. D’autant que le BesAC est toujours sous la menace d’une sanction de la CCG de deux points (1 en phase 1, 1 en phase 2) dont la réponse est attendue pour la fin du mois. On a (presque) terminé de remuer le couteau dans la plaie. 

Avec une victoire seulement sur leurs six dernières rencontres, les Bisontins vont devoir très vite reprendre le dessus et réagir rapidement afin d’inverser la tendance. Face à Feurs, 13e avec 24 points, le BesAC aura ce soir une occasion à ne pas laisser passer. D’autant que les Ligériens restent sur six défaites consécutives. L’objectif sera donc pour le groupe bisontin de stopper cette mauvaise série et permettre à Feurs, concurrent direct, de poursuivre la sienne.

Cela dit les choses ne s’annoncent pas facile pour le BesAC qui s’était incliné de 18 points au match aller (99-81). Le groupe devra d'ailleurs composer sans Rémi Dibo (hernie discale) et peut-être également Xavi Rey, encore incertain après s’être blessé au mollet mercredi à l’entraînement. Si tel est le cas, la défense bisontine devra composer sans sa tour de contrôle et élever une fois encore son niveau de jeu. Le club est actuellement à la recherche d'un pigiste médical pour combler l'absence de Dibo mais le renfort devra dans tous les cas attendre encore un peu.

De la concentration, un peu d’orgueil, de la combativité et surtout beaucoup de persévérance seront nécessaires ce soir au BesAC pour offrir une première victoire en 2024 à leurs supporters du palais des sports. 

Le groupe : Da Silva, Andrémont, Diehl, Beaubois, Buzer, Dohou, Riley, Kwedi, Boyer, Rey (?).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Les tireurs sportifs intègrent le SIA

Après son ouverture aux détenteurs chasseurs puis aux détenteurs sans titre, ce sont les tireurs sportifs qui intègrent le système d'information sur les armes (SIA) du ministère de l'Intérieur et des Outre-mer ce mardi 27 février 2024.

Sports : réaction attendue pour le FCSM, le Racing reçoit le leader et l’ESBF accueille du lourd

Au menu de ce week-end sportif des 23 et 24 février 2024, le FCSM doit réagir et afficher ses ambitions face à Martigues, tandis que le Racing reçoit le leader pour tenter un coup d'éclat. En handball, le GBDH et l'ESBF auront affronteront chacun un gros morceau. 

Une nouvelle pivot pour l’ESBF

Le club bisontin vient d’officialiser l’arrivée de Camille Mandret en provenance du club danois de Sønderjyske Håndbold. La pivot a signé un contrat qui la lie à l’ESBF jusqu’en 2026.

Le Norvégienne Céline Solstad débarque à l’ESBF pour 2 ans

Une joueuse norvégienne posera ses valises en France et dans la capitale du temps en juillet 2024. Céline Solstad, passée par Øygarden, Gneist et Fana en Norvège, quittera pour la première fois son pays natal pour se lancer dans une nouvelle aventure. L’arrière droite paraphe un contrat sous les couleurs de l’ESBF jusqu’en 2026.

Il met K.O son adversaire en un seul round au Mexique : qui est Islem Merabet, boxeur professionnel bisontin ?

Islem Merabet, boxeur bisontin, s’est rendu à Tijuana au Mexique pour préparer son combat qu’il remporte le 28 janvier 2024 en un seul round. Installé depuis 5 ans dans la capitale de la Franche-Comté, le boxeur professionnel nous partage son expérience et son quotidien de sportif.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.03
couvert
le 03/03 à 0h00
Vent
1.17 m/s
Pression
999 hPa
Humidité
89 %