Rentrée 2011 : le Snes dénonce les 193 suppressions de postes dans les collèges et lycées

Publié le 08/09/2011 - 10:58
Mis à jour le 08/09/2011 - 10:58

Dans un communiqué le syndicat dénonce « les effets dévastateurs d'une politique irresponsable » et appelle les personnels de l’éducation nationale à une journée de grève le 27 septembre pour protester contre les suppressions de poste dans le second degré alors que les effectifs sont en hausse de 200 élèves. Et selon le Snes, le ministère de l’éducation prévoirait de supprimer 14 000 postes supplémentaires au niveau national à la rentrée 2012.

PUBLICITÉ

Voici le communiqué du Snes 

« Décidément, le ministre de l’Éducation nationale comme le recteur de l’académie de Besançon ne vivent pas dans le même monde que les autres personnels de l’Éducation ! […]  Les effectifs par classe atteignent des niveaux record dans de nombreux établissements : 35 à 38 élèves dans la plupart des lycées, de la seconde à la terminale (38 élèves dans une première littéraire au lycée Condorcet de Belfort).

Pour la première fois en 20 ans au lycée Ledoux de Besançon, les langues vivantes (Anglais et Espagnol) se déroulent systématiquement dans des groupes de plus de 30 élèves ; plus de 61 % des collèges de Haute-Saône ont des classes à plus de 26 élèves, et il n’est pas rare d’en avoir à 28, 29 ou 30 par classe dans ce département comme dans les autres de l’académie. »

À ce jour, l’ensemble des cours ne sont pas assurés dans tous les établissements  par manque d’enseignants : c’est le cas en SES au lycée Condorcet, en Arts plastiques pour les 3ème au collège de Bethoncourt (les élèves sont pourtant dorénavant évalués en histoire des Arts au Brevet), en latin au collège Ledoux à Dole, en Lettres et en SVT au collège de Melisey, en SVT, Musique et Arts plastiques au collège d’Héricourt ; 40 heures d’enseignement ne sont toujours pas couvertes au collège de Bletterans… »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

"Non à l'amendement Grosperrin" • Mardi 14 mai 2019 le syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (affilié FSU) organise une assemblée générale à partir 18h suivi d'un apéro revendicatif devant la permanence du sénateur LR Jacques Grosperrin au 34 rue Bersot à Besançon.

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Le quartier de Planoise à Besançon fait partie des 80 territoires « prioritaires » sélectionnés pour accueillir un dispositif « cité éducative ». Ce dernier servira à coordonner les services d'Etat, les collectivités, les associations et les habitants pour accompagner l'enfant de 3 à 25 ans autour du cadre scolaire. Une enveloppe de 100 millions d'euros sur trois ans sera débloquée pour aider les collectivités dans leurs démarches.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.54
couvert
le 27/05 à 0h00
Vent
0.74 m/s
Pression
1015.6 hPa
Humidité
95 %

Sondage