Une rentrée scolaire placée sous le signe de la "continuité"

Publié le 02/09/2018 - 16:35
Mis à jour le 02/09/2018 - 17:52

Interdiction des téléphones portables, poursuite des dédoublements des classes dans les quartiers défavorisés, début de la réforme du bac, évaluations : la rentrée 2018 est celle de « la continuité et de la consolidation » des mesures annoncées depuis un an.

 ©
©

Réduction des effectifs dans les classes des quartiers défavorisées

Au total 190.000 élèves sont concernés par la mesure. La réduction des effectifs dans les classes des quartiers défavorisés se poursuit. L'an dernier, elle concernait les CP des réseaux d'éducation prioritaire renforcés (REP+). Elle va cette année s'étendre à tous les CP des quartiers défavorisés (REP), soit 3.200 classes, et à 75% des CE1 en REP + (1.500 classes).

Cette réduction d'effectifs, qui permet de consacrer plus de temps aux enfants en difficulté, est plébiscitée par les enseignants. Mais des syndicats redoutent un manque de locaux : il faut en effet deux salles là où il n'en fallait qu'une jusqu'alors.

"Seules 10 à 15% des classes vont rencontrer un problème logistique à la rentrée", a rassuré le ministre, pour qui il s'agit de la "plus importante mesure de justice sociale". "On étend le dispositif mais on voit qu'il s'essouffle", juge le Snuipp-FSU, premier syndicat du primaire, affirmant que des postes sont ponctionnés ailleurs, notamment dans les écoles rurales. Le SE-Unsa, autre syndicat d'enseignants, se demande lui si l'avantage tiré de ces petits effectifs survivra au passage dans des classes "très chargées" à partir du CE2.

Dans l'académie de Besançon

A la rentrée 2018, la mesure est renforcée et étendue aux classes de CP en REP et de CE1 en REP+ si bien qu'en définitive 155 classes (dont 104 CP et 51 CE1) sont dédoublées en éducation prioritaire. Elles se répartissent de la manière suivante :

  • Doubs : 112 classes dont 67 CP et 45 CE1 ;
  • Haute-Saône : 13 classes de CP ;
  • Jura : 10 classes de CP ;
  • Territoire-de-Belfort : 20 classes dont 14 CP et 6 CE1.

Des évaluations en CP

Comme annoncé, les tests d'évaluations seront renforcés : les élèves de CP en passeront deux (septembre et février), les CE1 en septembre, les sixièmes en octobre, et les lycéens de Seconde auront, eux, un "test de positionnement" peu après la rentrée.

Pour le ministre, les résultats des évaluations de CP permettront notamment d’apporter des indications aux professeurs de maternelle sur les besoins des élèves. "Le but n'est pas de faire peur", a dit M. Blanquer, quand les syndicats redoutent un "effet anxiogène" et une mise en concurrence des établissements.

Semaine de 4 jours

Cette année voit aussi la plupart des écoles revenir à la semaine de quatre jours: 85% des communes, représentant un peu plus de 80% des élèves en France. Peu après son arrivée au ministère, il avait donné aux maires cette "liberté nouvelle", dont ils se sont emparés massivement.

L'abandon d'une demi-journée satisfait les communes (cela leur coûte moins cher) et les enseignants mais nuit aux élèves en difficulté, se désolent des experts. "Quand je suis arrivé, j'ai trouvé une situation d'hétérogénéité incroyable" avec des calendriers hebdomadaires variables selon les endroits, a répliqué le ministre.

Dans l'académie de Besançon

Le recteur de l'académie de Besançon, Jean-François Chanet a indiqué  que "l'on va repartir des plans éducatifs du territoire pour monter en qualité (...) Nous disposeront grâce à la CAF, d' 1 euro par élève pour les activités périscolaires alors qu'auparavant c'était 0,54 euro par élève."

Interdiction du portable

Au collège, la principale nouveauté sera l'interdiction du portable, votée en juillet au Parlement. Les téléphones ne pourront plus être utilisés qu'à des fins pédagogiques avec les professeurs et leur confiscation par le corps enseignant sera autorisée.

Aux établissements de choisir la modalité d'interdiction : en imposant de l'éteindre, ou en installant des casiers pour les déposer à l'arrivée au collège, a précisé le ministre.

Dans les faits, "la majorité des collèges avaient déjà régulé l'utilisation du portable via leur règlement intérieur", rappelle Philippe Vincent, secrétaire général du syndicat des chefs d'établissement.

Dans l'académie de Besançon

Le collège Duplessis-Deville de Faucogney-et-la Mer a, depuis l'automne 2017, mis en place un quart d'heure de lecture quotidien afin de remplacer symboliquement le temps passé sur les portables. Et les collégiens semblent apprécier l'initiative selon le Rectorat.

Réforme du baccalauréat

Au lycée, les élèves de Seconde sentiront les tout premiers effets de la réforme du bac, qui instaurera un nouvel examen à partir de juin 2021. Leur planning comprendra dès cette année 54 heures consacrées à l'information sur l'orientation, après les vacances de la Toussaint.

Et en fin d'année, ceux qui se dirigent en Première générale devront choisir trois enseignements de spécialité et non plus une série (S, ES ou L), supprimées à partir de la rentrée 2019.

Les chiffres

12,4 millions d'élèves et 881.000 enseignants en France

Dans l'académie de Besançon

Les élèves (prévisions 2018)

  • 215 592 écoliers, collégiens, lycéens (-0,6%)
  • 114 507 dans le premier degré (-1,3%)
  • 101 085 dans le second degré (+0,3% ) dont 58 407 collégiens (+1,0%) et 42 678 lycéens (0,5%) en comptant les 11 799 lycéens professionnels (-1,0%)

Les étudiants (prévisions)

  • Cursus post-bac lycées (BTS + CPGE) : 4 835
  • Université de Franche-Comté : 23 817
  • Autres établissements : 3 750

Total des étudiants : 32 402

Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education

  • 1 050 étudiants sont attendus à la rentrée 2018
  • 63 enseignants
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Gabriel Attal appelle la Nation à se mobiliser contre la violence des jeunes

+ Nouvelles mesures • "Mobilisation générale" et "sursaut d'autorité", Gabriel Attal a promis une réponse rapide de son gouvernement, avant l'été, à l'"addiction à la violence" d'une partie de la jeunesse, lors d'un déplacement jeudi 18 avril 2024 dans la ville de Viry-Châtillon (Essonne) pour son centième jour à Matignon.

La CCI Saône Doubs encourage les entreprises locales à prendre des élèves secondes en stage

La Chambre des Commerces et de l'Industrie Saône - Doubs propose aux entreprises du territoire d'envoyer par le biais du site 1jeune1solution des offres de stage pour la période du 17 au 28 juin. Cette plateforme permet de répertorier les offres des entreprises, associations ou d'autres organismes où les élèves peuvent candidater.

Une quarantaine d’élèves du lycée Pergaud en voyage à Espagne…

Quarante-neuf élèves du lycée Pergaud de Besançon ont participé à un voyage culturel et linguistique à Valencia en Espagne du 7 au 12 avril 2024. Les élèves émanant de la section européenne espagnol et des classes technologiques ST2S, ont été accompagnés par leurs professeures Mesdames Mougenot, Lallemand, Jeanningros et Ferreira-Lopes.

Une vingtaine d’écoles bisontines reçoivent un arbre jumeau de la place de la Révolution

Dans le cadre de la végétalisation de la place de la Révolution, la Ville de Besançon a organisé jeudi 11 avril 2024 une cérémonie avec 476 enfants issus de 21 écoles bisontines. Un arbre, ayant son jumeau place de la Révolution, est ainsi remis à chaque école. Ils seront plantés à l’automne prochain.

Partiel blanc pour les premières années de médecine...

Comme chaque année, le Tutorat Santé Besançon organise un examen classant blanc le 4 mai pour les Pass (Parcours accès santé spécifique) et l’après-midi du 3 mai pour les Las (Licence à accès santé). Cet évènement, plus communément appelé “partiel blanc”, totalement gratuit et accessible à tous, se déroulera dans les locaux de la faculté de médecine.

Réforme du “choc des savoirs” : le Snes-FSU dénonce un “tri social” des élèves

Les syndicats Snes-Fsu et Sud Éducation, accompagnés de quelques enseignants, se sont mobilisés mardi 2 avril 2024 devant le rectorat de Besançon afin de s’opposer à la réforme du "choc des savoirs" annoncée par Gabriel Attal lorsqu’il était ministre de l’Éducation nationale.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -0.31
peu nuageux
le 22/04 à 0h00
Vent
1.42 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
95 %