Report des JO et Covid-19 : l'équipementier sportif Abéo fait le point

Publié le 21/04/2020 - 08:00
Mis à jour le 20/04/2020 - 15:52

 © DR ABEO ©
© DR ABEO ©

Abéo, concepteur d'équipements de sports et de loisirs dont le siège est basé à Rioz en Franche-Comté,  a souhaité effectuer un point sur l’impact de l’épidémie de Covid-19 et sur le report des Jeux olympiques de Tokyo.

Pour rappel, le Groupe ABEO s'appuie sur une organisation mondiale multizone, avec des unités de production basées en Europe (France, Allemagne, Espagne, Pays-Bas et Royaume-Uni), en Chine, au Canada, aux États-Unis et en Nouvelle-Zélande, permettant d'assurer un approvisionnement au plus près des clients.

Dans le contexte actuel de pandémie Covid-19, Abéo a engagé "toutes les mesures de prévention sanitaire requises pour protéger la santé de ses collaborateurs, en lien avec les autorités de chaque pays où le Groupe opère", est-il précisé.

Des mesures de confinement généralisées

Les mesures de confinement se sont progressivement généralisées à travers le monde affectant l'activité de nombreux clients d’Abéo. Bien que les installations d’équipements soient en grande partie suspendues pour le moment, les collaborateurs du Groupe restent en contact permanent avec les clients et partenaires afin d’organiser la reprise d’activité dès que cela sera possible.

Aux quatre coins du monde...

En France et au Royaume-Uni, l’activité tourne au ralenti ou a été progressivement suspendue, du fait d’une demande fortement impactée par les mesures de confinement très strictes. En revanche, le Groupe continue de fonctionner à plus de la moitié de ses capacités dans les autres zones géographiques où il est implanté, parfois même à pleine capacité. En Chine, l’activité industrielle reprend progressivement, plus de deux mois après le début de la crise.

Dans chaque pays où cela est possible, le Groupe a mis en œuvre des mesures de temps partiel ou de chômage partiel. Par ailleurs, l’ensemble des mesures de soutien financier mises en place par les autorités publiques sont actuellement étudiées, en particulier en France avec la BPI, pour compenser les effets de la baisse d’activité et préserver les ressources pendant cette période.

Enfin, le télétravail a été généralisé pour toutes les fonctions éligibles au sein du Groupe et de l’ensemble de ses filiales.

À propos de l'activité d'Abéo

Sur 11 mois (du 1er avril 2019 au 29 février 2020), ABEO a enregistré une progression de son activité de 7,3% (soit +1,3% en organique) malgré l’impact sur la période du repositionnement de Cannice opéré en Chine, du ralentissement de la demande lié au Brexit dans les filiales anglaises et surtout du niveau d’activité de sa filiale Fun Spot aux États-Unis (transformation lente des commandes ouvertes en chiffre d’affaires).

"Cette dynamique d’activité a ensuite été brutalement interrompue courant mars en raison de la crise sanitaire exceptionnelle", explique le Groupe.

Ainsi, au titre de l’exercice 2019/20 (clos le 31 mars 2020), le volume d'activité du Groupe sera probablement inférieur aux anticipations et le chiffre d’affaires estimé devrait se situer autour de 235 M€ (versus 230 M€ sur l’exercice précédent). " La crise étant évolutive et de durée incertaine, il est à ce stade difficile d'en quantifier les effets sur l'activité au cours des prochains mois de l’exercice 2020/21", est-il précisé.

Pas d'annulation de commandes

Néanmoins, à ce jour, Abéo ne fait face "à aucune annulation de commandes, mais enregistre de nombreux reports de déploiements compte tenu des mesures de restriction en termes de déplacements et de fermetures de sites". Afin de préserver ses marges opérationnelles, ABEO a également mis en place des mesures de réduction de temps de travail (chômage partiel ou équivalent dans d’autres pays) et un plan de réduction de coûts externes (marketing, projets, ...).

Report des Jeux olympiques de Tokyo

Dans la conjoncture actuelle, les Jeux olympique de Tokyo ont été reportés et reprogrammés du 23 juillet au 8 août 2021.

Abéo rappelle d’une part, que la majeure partie de ses équipements sont déjà sur place pour les épreuves test et d’autre part, que cette compétition ne contribue pas directement à l’activité du Groupe : il met à disposition les équipements sportifs, en assure l’entretien et la maintenance, et à l’issue des Jeux, reprend ou revend ces équipements.

À l'occasion de cet évènement sportif planétaire, ABEO sera présent comme fournisseur sur trois disciplines à travers ses marques, Schelde Sports pour les équipements de basketball, Spieth Gymnastics pour la fourniture des installations de gymnastique artistique et rythmique et Entre-Prises pour la fourniture de structures d’escalade.

« Le nouveau calendrier pour l’organisation des Jeux olympiques de Tokyo en 2021 permet de laisser le temps nécessaire aux athlètes de haut niveau pour retrouver l’entraînement et les compétitions. Le savoir-faire du Groupe, parfaitement adapté au contexte de compétitions très exigeantes en matière de qualité, mais également de mise en œuvre, sera au rendez-vous pour 2021 » déclare Olivier Estèves, Président-Directeur Général d'ABEO.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Fulgurance du variant britannique dans le Doubs : le préfet pourrait prendre de nouvelles mesures prochainement

En seulement quelques jours, le nombre de tests positifs au variant dit "britannique" de la Covid-19 dans le Doubs a explosé comme nous vous en informions sur maCommune.info mercredi 24 février. Le préfet du Doubs ainsi que l'ARS Bourgogne Franche-Comté surveillent cette évolution et renforcent les mesures et les contrôles.

Le vaccin d’AstraZeneca est efficace sur les formes graves, défend Pannier-RunacherLire plus

Alors que la vaccination chez les médecins généralistes doit démarrer jeudi en France avec ce vaccin, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l'Industrie, a défendu mercredi matin sur LCI le vaccin AstraZeneca.

"Il y a ce que les gens pensent et ce que les études scientifiques montrent. Les dernières études scientifiques montrent que le vaccin AstraZeneca est très efficace sur les formes graves. Et c'est ce qu'on recherche. Le vaccin peut être moyennement efficace sur le fait que vous démarriez la maladie. Mais comme c'est une maladie qui à 80% est relativement bénigne, cela n'a pas de portée pratique, ni pour vous, ni pour le système de santé", a-t-elle expliqué.

Intérim à Besançon… un an après le début de la crise sanitaire

En ce moment, quels sont les secteur d'activité les plus porteurs d'emplois à Besançon ? • Un an après le début de crise de la Covid-19, nous avons rencontré David Sauvan, co-gérant de l'agence intérim Temporis à Besançon pour connaître les secteurs d'activité les plus impactés par la crise, mais aussi les secteurs les plus porteurs d'emplois. Rencontre.

Sondage – Pensez-vous aller profiter des festivals cet été, même assis ?

SONDAGE • La semaine dernière, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a affirmé aux organisateurs de festivals qu'ils pourront se dérouler cet été avec une jauge limitée à 5.000 spectateurs et assis. Quid de l'ouverture des bars et des foodtrucks... rien n'a encore été déclaré sur ces "détails". En connaissant ces mesures, pensez-vous aller profiter des festivals cet été ?

Covid-19 : Quels sont les restaurants ouverts en livraison et en drive à Besançon et dans le Grand Besançon ?

Alors que les restaurants ne peuvent pas encore rouvrir au public et avec les restrictions relatives au couvre-feu à 18 heures, maCommune.info vous propose une liste régulièrement mise à jour des restaurants poursuivant leur activité à emporter ou en livraison à Besançon et dans le Grand Besançon...

Covid-19 : la Bourgogne Franche-Comté ne fait plus partie des régions les plus impactées par l’épidémie

Le préfet de Bourgogne de Franche-Comté Fabien Sudry et le directeur régionale de l'Agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne Franche-Comté ont annoncé ce mercredi 17 février une diminution du nombre de cas positifs de Covid-19 dans la région. Aujourd'hui, elle ne fait plus partie des régions les plus impactées par l'épidémie, mais cette bonne nouvelle s'accompagne de la menace des variants... Explications.

Covid-19: quelle est la situation en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les derniers chiffres • Selon les derniers relevés de Santé publique France en date du 12 février 2021, la situation sanitaire connaît une lente amélioration avec 177 cas pour 100.000 habitants en Bourgogne Franche-Comté (198 en France)  et un taux de positivité à 6,1 % pour un taux de reproduction à 0,88. Les hospitalisations sont également en baisse avec 1647 patients, dont 152 en réanimation.

Economie

« Label Palette » reçoit le trophée « Éco-innovez en Bourgogne-Franche-Comté »

Émanation du P’tit Dépanneur Comtois, la société Label Palette de Serre-les-Sapins dans le Grand Besançon a reçu ce jeudi 25 février 2021 dans ses locaux le trophée "Éco-innovez en Bourgogne-Franche-Comté" de l'agence économique régionale (AER) pour son service d'aménagement évolutif en bois de récupération.

Besançon : deux boutiques proposent les menus des restaurateurs

En partenariat avec plusieurs organismes, le grossiste Métro a souhaité donner un coup de pouce aux restaurateurs du coin en ouvrant deux boutiques éphémères regroupant les menus des chefs du Grand Besançon. Fort de son succès, l'opération est renouvelée ce vendredi 26 et samedi 27 février 2021 pour la boutique au 58 rue des Granges Besançon (anciennement le K2).et samedi pour la seconde enseigne au sein des Galeries des Passages Pasteurs...

Jacob Delafon : la Région « à disposition » pour accompagner tout projet de reprise

Mardi, le groupe français Kramer a retiré mardi l'unique offre de reprise de l'usine Jacob Delafon dans le Jura. Alors que le gouvernement s'efforce de "renouer les liens du dialogue" entre le groupe américain Kohler et français Kramer, la présidente de Région espère encore trouver une issue favorable.

Grand Besançon Métropole : pas de hausse de la fiscalité en vue pour 2021

À l'instar de la Ville de Besançon, le Grand Besançon Métropole oriente son budget de telle sorte qu'aucune augmentation d'impôts n'est prévue en 2021 malgré l'impact de la crise sanitaire. Les orientations budgétaires seront discutées ce jeudi 25 février lors du conseil communautaire du GBM. Le vote définitif se tiendra le 8 avril prochain.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.47
ciel dégagé
le 27/02 à 21h00
Vent
5.65 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
60 %

Sondage