Report des JO et Covid-19 : l'équipementier sportif Abéo fait le point

Publié le 21/04/2020 - 08:00
Mis à jour le 20/04/2020 - 15:52

 © DR ABEO ©
© DR ABEO ©

Abéo, concepteur d'équipements de sports et de loisirs dont le siège est basé à Rioz en Franche-Comté,  a souhaité effectuer un point sur l’impact de l’épidémie de Covid-19 et sur le report des Jeux olympiques de Tokyo.

Pour rappel, le Groupe ABEO s'appuie sur une organisation mondiale multizone, avec des unités de production basées en Europe (France, Allemagne, Espagne, Pays-Bas et Royaume-Uni), en Chine, au Canada, aux États-Unis et en Nouvelle-Zélande, permettant d'assurer un approvisionnement au plus près des clients.

Dans le contexte actuel de pandémie Covid-19, Abéo a engagé "toutes les mesures de prévention sanitaire requises pour protéger la santé de ses collaborateurs, en lien avec les autorités de chaque pays où le Groupe opère", est-il précisé.

Des mesures de confinement généralisées

Les mesures de confinement se sont progressivement généralisées à travers le monde affectant l'activité de nombreux clients d’Abéo. Bien que les installations d’équipements soient en grande partie suspendues pour le moment, les collaborateurs du Groupe restent en contact permanent avec les clients et partenaires afin d’organiser la reprise d’activité dès que cela sera possible.

Aux quatre coins du monde...

En France et au Royaume-Uni, l’activité tourne au ralenti ou a été progressivement suspendue, du fait d’une demande fortement impactée par les mesures de confinement très strictes. En revanche, le Groupe continue de fonctionner à plus de la moitié de ses capacités dans les autres zones géographiques où il est implanté, parfois même à pleine capacité. En Chine, l’activité industrielle reprend progressivement, plus de deux mois après le début de la crise.

Dans chaque pays où cela est possible, le Groupe a mis en œuvre des mesures de temps partiel ou de chômage partiel. Par ailleurs, l’ensemble des mesures de soutien financier mises en place par les autorités publiques sont actuellement étudiées, en particulier en France avec la BPI, pour compenser les effets de la baisse d’activité et préserver les ressources pendant cette période.

Enfin, le télétravail a été généralisé pour toutes les fonctions éligibles au sein du Groupe et de l’ensemble de ses filiales.

À propos de l'activité d'Abéo

Sur 11 mois (du 1er avril 2019 au 29 février 2020), ABEO a enregistré une progression de son activité de 7,3% (soit +1,3% en organique) malgré l’impact sur la période du repositionnement de Cannice opéré en Chine, du ralentissement de la demande lié au Brexit dans les filiales anglaises et surtout du niveau d’activité de sa filiale Fun Spot aux États-Unis (transformation lente des commandes ouvertes en chiffre d’affaires).

"Cette dynamique d’activité a ensuite été brutalement interrompue courant mars en raison de la crise sanitaire exceptionnelle", explique le Groupe.

Ainsi, au titre de l’exercice 2019/20 (clos le 31 mars 2020), le volume d'activité du Groupe sera probablement inférieur aux anticipations et le chiffre d’affaires estimé devrait se situer autour de 235 M€ (versus 230 M€ sur l’exercice précédent). " La crise étant évolutive et de durée incertaine, il est à ce stade difficile d'en quantifier les effets sur l'activité au cours des prochains mois de l’exercice 2020/21", est-il précisé.

Pas d'annulation de commandes

Néanmoins, à ce jour, Abéo ne fait face "à aucune annulation de commandes, mais enregistre de nombreux reports de déploiements compte tenu des mesures de restriction en termes de déplacements et de fermetures de sites". Afin de préserver ses marges opérationnelles, ABEO a également mis en place des mesures de réduction de temps de travail (chômage partiel ou équivalent dans d’autres pays) et un plan de réduction de coûts externes (marketing, projets, ...).

Report des Jeux olympiques de Tokyo

Dans la conjoncture actuelle, les Jeux olympique de Tokyo ont été reportés et reprogrammés du 23 juillet au 8 août 2021.

Abéo rappelle d’une part, que la majeure partie de ses équipements sont déjà sur place pour les épreuves test et d’autre part, que cette compétition ne contribue pas directement à l’activité du Groupe : il met à disposition les équipements sportifs, en assure l’entretien et la maintenance, et à l’issue des Jeux, reprend ou revend ces équipements.

À l'occasion de cet évènement sportif planétaire, ABEO sera présent comme fournisseur sur trois disciplines à travers ses marques, Schelde Sports pour les équipements de basketball, Spieth Gymnastics pour la fourniture des installations de gymnastique artistique et rythmique et Entre-Prises pour la fourniture de structures d’escalade.

« Le nouveau calendrier pour l’organisation des Jeux olympiques de Tokyo en 2021 permet de laisser le temps nécessaire aux athlètes de haut niveau pour retrouver l’entraînement et les compétitions. Le savoir-faire du Groupe, parfaitement adapté au contexte de compétitions très exigeantes en matière de qualité, mais également de mise en œuvre, sera au rendez-vous pour 2021 » déclare Olivier Estèves, Président-Directeur Général d'ABEO.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : l’épidémie régresse en Bourgogne Franche-Comté. Les autorités restent prudentes

Avec un taux d'incidence à la baisse dans tous les départements et un plateau d'hospitalisations en légère diminution, la situation sanitaire s'améliore. Le virus circule moins même si les autorités se veulent prudente et attentes l'évolution à venir après le brassage des vacances et celui de la rentrée.

Couverture vaccinale : le Doubs à la traîne en Bourgogne-Franche-Comté

La Bourgogne-Franche-Comté suit la moyenne nationale en matière de couverture vaccinale. Elle se situe  même légèrement au-dessus. Dans la région 76% de la population en âge de se faire vacciner, de 12 ans et plus, a au moins reçu une première dose. Un taux de seulement 71 % dans le Doubs qui affiche un écart de plus de cinq points...

Contagieux et résistant au vaccin, L'OMS surveille le variant "Mu"

L'Organisation mondiale de la santé  surveille un nouveau variant du coronavirus, baptisé "Mu", qui a été identifié pour la première fois en Colombie en janvier. L'OMS précise que le variant présente des mutations qui pourraient indiquer un risque d'"échappement immunitaire" (résistance aux vaccins), et souligne que des études supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre ses caractéristiques.

Economie

L’assurance scolaire en trois questions

UFC Que Choisir • Faut-il souscrire à une assurance scolaire spécifique ? Chaque année, l'établissement scolaire de votre enfant vous demande de lui communiquer une attestation d'assurance. L' association de consommateurs, l'UFC Que Choisir du Doubs, fait le point sur ce que vous devez savoir sur cette assurance, mais aussi sur votre responsabilité civile en cas de dommage causé par votre enfant.

Le président de la CCI du Doubs, Dominique Roy, a démissionné

Dominique Roy a présenté sa démission de son mandat de président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Doubs au Préfet Jean-François Colombet, a-t-on appris ce mercredi 15 septembre dans un communiqué. Christine-Noëlle Baudin, 1ère vice-présidente, assurera l’intérim de la présidence jusqu’aux prochaines échéances.

Volvo continue sur sa lancée 100% électrique avec un nouveau SUV à découvrir chez votre concessionnaire à Besançon

PUBLI-INFO • Après avoir lancé son tout premier modèle 100% électrique l'année dernière (Volvo XC40), la marque continue d'innover et de s'engager à réduire toute forme d'effet négatif de ses produits en lançant son nouveau modèle SUV coupé Volvo C40 Recharge à découvrir dans votre concession de Besançon.

Pour la rentrée, le Crédit Agricole Franche-Comté aide les jeunes à financer et assurer leurs projets tout en faisant des économies !

PUBLI-INFO • Vous avez entre 18 et 30 ans ? Jusqu'au 31 octobre, le Crédit Agricole Franche-Comté vous donne un bon coup de pouce pour préparer, financer et assurer vos projets et vos besoins pour la rentrée… le tout en faisant des économies ! On vous dit tout.

Emploi : 2 000 offres à pourvoir dans les entreprises artisanales de Bourgogne Franche-Comté

Selon une information de la Chambre de métiers et de l'artisanat de Bourgogne Franche-Comté ce vendredi 10 septembre, nombreuses sont les entreprises artisanales de la région proposant des emplois en apprentissage, en CDI ou en CDD. 2.000 offres d'emploi sont actuellement proposées dans les huit départements de la région.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.14
ciel dégagé
le 17/09 à 12h00
Vent
1.67 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
100 %

Sondage