Fin du Taraflex, retour au parquet pour le palais des sports de Besançon

Publié le 07/06/2023 - 14:07
Mis à jour le 10/06/2023 - 09:20

Ce mercredi 7 juin 2023, lors d’une conférence de presse, la Ville de Besançon représentée par Abdel Ghezali, aux côtés des deux clubs de handball bisontins représentés par leurs présidents, Daniel Hournon pour l’ESBF et Christophe Vichot pour le GBDH, a fait le choix de revenir à une surface parquet dès le début de la prochaine saison sportive. Posée en 2013, l’actuelle surface de jeu Taraflex sera donc retirée dès le lundi 12 juin.

La proposition a été faite par les deux clubs de handball bisontins à la Ville de Besançon. S’il est entretenu par la Ville, le Taraflex lui a "toujours été financé à 100% par les clubs" a rappelé Christophe Vichot. Les clubs ont également participé aux changements d’éclairage pour des leds, à la réfection des loges et au décorum du palais. 

Face à l’investissement "assez lourd même s’il est supporté par les deux clubs" que cela représente, la question s’est posée de savoir s’il fallait une nouvelle fois débourser ou non 40.000€ pour un nouveau revêtement.

Un marquage unique consacré au handball

Avec l’augmentation de la fréquentation sportive et extra sportive du palais des sports, les deux clubs ont constaté une usure plus rapide du sol et donc un investissement sur une durée beaucoup plus courte. Tout cela mis bout à bout, la décision a finalement été prise, en accord avec la Ville et les deux clubs, de retirer l’actuel Taraflex pour revenir à une surface parquet avec un marquage unique consacré au handball. Une "condition nécessaire" pour être par exemple retransmis sur des chaînes telles que HandTV a rappelé le président de l’ESBF Daniel Hournon.

Et le basket ? 

Mais alors quid du basket au palais des sports ? S’il a reconnu que "cette salle a pris au fil des années une belle identité handball", le premier adjoint en charge des sports assure qu’il y aura "un tracé provisoire pour accueillir de temps en temps le basket au palais". 

À noter également que le retour à la surface de jeu parquet n’aura également pas d’incidence sur le taux de fréquentation de la salle puisqu’il n’est pas prévu de "diminuer les manifestations dans cette enceinte" a précisé Abdel Ghezali.

Un retour en arrière… nécessaire ? 

Si cela peut-être perçu comme un retour en arrière, Abdel Ghezali l’a assuré en évoquant les remarques de certains joueurs sur la surface devenue quelque peu irrégulière, le parquet "n’a pas été refait depuis un certains nombres d’années et avait, de toute manière, besoin d’être refait".

Par ailleurs, le nouveau revêtement devrait "coller au décorum actuel du palais des sports" a signalé Christophe Vichot puisque pour le moment "on s’oriente sur des pourtours noirs et un terrain couleur parquet".

Conforter le handball au palais des sports

Plus mesuré dans ses propos, Daniel Hournon a concédé que le Taraflex "demandait beaucoup de maintenance" et a également rappelé que les clubs n’étaient " pas propriétaires mais résidents". "Ce choix qui a été fait" incombera tout de même à ses joueuses, tout comme aux joueurs du GBDH, de devoir "se réadapter à de nouvelles sensations sportives". Pour autant, d’autres clubs comme Dijon, Brest ou encore Metz évoluent actuellement sur un parquet et "ça ne les empêche pas de gagner" a rappelé le président de l’ESBF. 

Reste toutefois un léger "hic". Les matchs de coupe d’Europe doivent quant à eux, obligatoirement être disputés sur une surface de jeu Taraflex. Ce n’est pour l’instant pas le cas la saison prochaine… mais si des matchs de coupe d’Europe venaient à revenir au palais des sports, il faudrait alors automatiquement ressortir la surface de jeu bleue pour en équiper de nouveau le palais des sports. Celui-ci sera donc conservée par la Ville en cas de nécessité. 

Vers une réfection totale du parquet d’ici 2025

Les travaux seront divisés en deux étapes. La première devrait débuter le 11 juillet pour une durée d’un mois. Il s’agira d’une remise en état du parquet à hauteur de 50.000€ financés par la Ville de Besançon. La deuxième concernera une réfection totale du parquet à hauteur d’environ 200.000€ cette fois et serait envisagée pour 2024 ou 2025. 

La nouvelle surface de jeu devrait ainsi être prête dès la reprise de la saison sportive, à savoir le 29 août en coupe pour le GBDH et le 30 août pour l’ESBF. D'ici là, les entraînements seront délocalisés au pôle de la ligue de handball de Besançon. 

Info +

  • La salle annexe du palais des sports est quant à elle passée en configuration "L" pour être conforme aux normes de sécurité lors des réceptions VIP "qui se tiendront désormais à 80% dans la salle annexe" a précisé Daniel Hournon. 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Mathieu Patouillet sera bien encore Sochalien la saison prochaine

Après une très belle saison en championnat National et en coupe de France réalisé l’an passé avec le FCSM, la prolongation du jeune portier sous le maillot jaune et bleu restait très incertaine. L’Olympique lyonnais ayant finalement consenti à un nouveau prêt d’un an sans option d’achat, le gardien reviendra sous le maillot jaune & bleu pour une nouvelle saison en 2024/2025. 

Juliette Labous championne de France de course en ligne pour la première fois

Juliette Labous (Team DSML) a remporté ce samedi 22 juin sur la course en ligne des championnats de France entre Avranches et Saint-Martin-de-Landelles (125 km). La coureuse franc-comtoise est devenue championne de France en s’imposant au sprint devant Gladys Verhulst-Wild. Elle décroche ainsi son premier maillot tricolore. De très bon augure avant les JO de Paris.

Volley-ball : un Bisontin avec l’équipe de France U22 lundi aux Montboucons

Lundi 24 juin 2024, l’équipe de France U22 de volley-ball affrontera les Pays-Bas, pays hôte du prochain Euro U22 au gymnase des Montboucons de Besançon. Parmi ces joueurs de l’équipe de France, l’un d’eux fera son retour en terres bisontines, il s’agit de Nathan Féral, ancien joueur qui a fait ses armes au BVB. 

La DNCG donne son feu vert au FC Sochaux-Montbéliard

Auditionné ce mercredi 19 juin par le gendarme financier du football français, le club du FC Sochaux-Montbéliard a confirmé le feu vert "sans restriction" accordé au club pour sa réinscription dans le championnat National en 2024/2025. Un soulagement qui va pouvoir laisser désormais place à une préparation de saison sereine. 

Deux intelligences artificielles désignent le FCSM champion de National en 2024/2025

INSOLITE • Le compte NationalFootball a partagé sur son compte twitter les résultats donnés par deux IA interrogées sur le classement final de la saison de National 2024/2025. Si les résultats diffèrent selon les deux IA, elles sont pour autant d’accord sur un même point en désignant toutes deux le FC Sochaux-Montbéliard en tête du classement à l’issue de la saison prochaine. 

Passage de la flamme à Besançon : fermeture complète du pont Charles de Gaulle le 25 juin

La Ville de Besançon vient d’annoncer dans un communiqué que pour des raisons de sécurité, les services de l’État ont décidé de modifier le dispositif de circulation de la journée du passage de la flamme olympique le 25 juin 2024. Le pont Charles de Gaulle sera ainsi fermé à tous les usagers (voitures, bus, tramway, cyclistes, piétons) de 18h15 à 19h30.

Decat’ Fever : une soirée fitness inoubliable à Besançon !

PUBLI-INFO • Envie de bouger ? Ne manquez pas la Decat' Fever ! Le vendredi 5 juillet 2024, le site de la Malcombe - Complexe sportif Michel Vautrot à Besançon vous accueille pour une soirée fitness gratuite ouverte à tous. 500 participants prêts à bouger et à s'amuser dans une ambiance festive et énergique sont attendus.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.06
ciel dégagé
le 25/06 à 3h00
Vent
2.26 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
94 %