Risque de noyade dans le Doubs : les sapeurs-pompiers invitent à la prudence

Publié le 08/06/2021 - 12:06
Mis à jour le 10/06/2021 - 14:49

Suite au décès d'un jeune homme suite à une noyade à la Gare d'eau à Besançon vendredi dernier, les sapeurs-pompiers du Doubs rappellent, dans un communiqué du 3 juin, qu'il est strictement interdit de se baigner dans les lacs et rivières du département du Doubs, hors zones de baignades référencées et autorisées, le risque de noyade étant toujours présent.

Si la rivière semble calme, elle contient en son sein des pièges pour le nageur qui peut y risquer sa vie avertit le SDIS 25, notamment :

  • des courants forts non détectables en surface qui entraînent la victime vers le fond (tourbillons),
  • des rochers et corps invisibles en raison de l’opacité de l’eau qui présentent des obstacles inattendus pour le nageur comme pour le plongeur.

Un malaise peut aussi survenir dans l’eau hors surveillance. Ce dernier ne pourra alors être pris en charge rapidement, contrairement à un malaise sur la voie publique.

L’opacité de l’eau peut ajouter des difficultés complémentaires pour retrouver la victime, même avec peu de fond…

Les consignes des sapeurs-pompiers

Les sapeurs-pompiers du Doubs invitent donc la population à respecter les consignes suivantes pour éviter des drames :

  • prévenir un proche avant d’aller se baigner,
  • ne pas surestimer sa condition physique ;
  • ne pas entrer brutalement dans l’eau par temps très chaud, après une exposition au soleil, après un repas ou après avoir consommé de l’alcool,
  • ne pas plonger d’un pont ou d’un point haut non prévu à cet effet (méconnaissance de la hauteur d’eau et des obstacles immergés),
  • privilégier les zones de baignade surveillées,
  • se renseigner sur les dangers naturels liés à la rivière ou au plan d’eau,
  • et bien sûr, apprendre à nager, même à l’âge adulte.

Environ 30 opérations de secours pour noyade par an, avec des pics estivaux

Les chiffres du SDIS 25 sur 2020 parlent d'eux-même :

  • 25 interventions pour noyades, dont 17 sur juin-juillet-août (68 %)
  • 8% en piscine et 92% en milieu naturel
  • 23 victimes, 30% de décès
  • La moitié (52%) des interventions pour noyade de l’année ont lieu en juin-juillet-août.
  • 69 spécialistes nautiques engagés (dont 34 sauveteurs aquatiques et 35 plongeurs)
  • 2 spécialistes cynotechniques
  • En complément des équipes sauveteurs aquatiques, plongeurs et cynotechniques, un drone est maintenant engagé pour ce type d’opération. Il permet en moins d’une minute de repérer une victime.

En France, les noyades sont à l’origine d’environ 1.000 décès chaque année.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Une marche militante contre l’homophobie et la transphobie le 21 mai à Besançon

Les agressions liées à l’orientation sexuelle sont en hausse depuis plusieurs années en France comme partout dans le monde. Face à cette recrudescence des agressions lgbtqiaphobes, des associations bisontines ont décidé de se rendre visibles à l’occasion du mois des fiertés lors d’une marche militante qui se déroulera samedi 21 mai 2022 à Besançon.

Nutri-score D et E : « Gare aux fausses interprétations ! » alerte l’UFC Que Choisir

L'UFC Que choisir organise ce mois de mai 2022 une campagne de communication en faveur du Nutri-score, étiquetage affichant la qualité nutritionnelle des produits alimentaires. L’association met en garde sur les mauvaises interprétations, notamment sur les aliments traditionnels de Bourgogne-Franche-Comté.

Développement d’un « engagement différencié » chez les sapeurs-pompiers du Doubs 

Le service départemental d’incendie et de secours du Doubs (SDIS 25) organise ce samedi 7 mai 2022 un séminaire à destination de tous les chefs de centre d’incendie et de secours du corps départemental sur la thématique de l’engagement différencié. Zoom sur ces missions ciblées avec Charles Claudet, chef du cabinet du chef de corps départemental des sapeurs- pompiers du Doubs.

Radio Bip cambriolée à Besançon : un appel aux dons pour racheter du matériel

Dans la nuit de dimanche 1er à lundi 2 mai, la veille de la journée internationale de la liberté de la presse, les locaux de Radio Bip situés rue de la Viotte à Besançon ont été cambriolés. Pas moins de 11.000€ de matériel ont été emportés par les malfaiteurs. La radio associative lance une cagnotte en ligne pour racheter le matériel qui ne serait pas pris en compte par les assurances.

L’Horloge Parlante va disparaître le 1er juillet

L'"Horloge Parlante", premier système automatisé au monde du genre, destiné à donner l'heure légale française via un appel téléphonique, sera arrêté le 1er juillet 2022, a annoncé mardi 4 mai 2022 Orange, l'opérateur historique des télécommunications dans le pays.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.66
nuageux
le 17/05 à 6h00
Vent
1.15 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
92 %

Sondage