Risque de sécheresse pour 53 départements

Publié le 15/05/2020 - 16:02
Mis à jour le 15/05/2020 - 12:13

Plus de la moitié des départements français sont exposés à des degrés divers à un risque de sécheresse estivale, selon une prévision rendue publique jeudi par le ministère de la transition écologique et solidaire, qui veut ainsi améliorer l'anticipation à ce phénomène. La Haute-Saône fait partie des 11 départements où le risque est "très probable". Dans les autres départements de Bourgogne-Franche-Comté, le risque est "probable".

Le ministère a présenté à l'occasion d'une réunion du Comité national de l'eau une carte, basée sur différentes données (Météo France, surveillance des nappes phréatiques par le Bureau de Recherches Géologiques et Minières -BRGM-, débits fluviaux, barrages gérés par EDF, etc) qui classe 53 départements, principalement dans la moitié est et le centre du pays, en risque de sécheresse entre mai et septembre.

Risque "très probable" pour 11 départements (grand massif central, Haute-Saône et Haut-Rhin), "probable" pour 24 autres et "possible" pour 18.

La préfecture de Haute-Saône appelle dès maintenant à une gestion "économe" de l'eau. "La situation depuis la mi-mars a fragilise? les cours d’eau et a asse?che? les sols de fac?on ine?dite pour un mois d’avril, niveau le plus faible depuis l’anne?e 2011, ayant conduit au franchissement du seuil d’alerte. Depuis le 11 mars, il n’a pratiquement pas plu (...) Associe?es a? des tempe?ratures tre?s douces, globalement de +2 a? +3 °C au-dessus des normales, l’e?vapo-transpiration est tre?s importante"

Mieux anticiper

Cette démarche a pour objectif d'anticiper "les départements où on risque de ne pas avoir assez d'eau pour tous les usages afin de (leur) permettre de mieux se préparer et de renforcer la coordination, notamment en réfléchissant à un niveau interdépartemental", a indiqué à l'AFP Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État à la Transition écologique.

Le ministère escompte une remontée plus rapide des problèmes, permettant de "mieux coordonner tous les acteurs et prendre plus vite les décisions pour que le partage de l'eau se fasse dans les meilleures conditions possible" en cas de pénuries, avec priorité donnée à l'alimentation en eau potable, a-t-elle souligné.

La France a connu "des épisodes de sécheresse réguliers" ces dernières années, rappelle Mme Wargon, dont un "exceptionnel" à l'été 2019, avec 88 départements en alerte ou soumis à des restrictions.

Et même si les nappes phréatiques ont bénéficié d'une recharge hivernale "nettement supérieure à la moyenne", selon le BRGM qui les surveille, Météo France prévoit pour les trois mois à venir "un temps plus sec que la normale" sur le nord-ouest de l'Europe, dont une bonne partie de la France, avec "un trimestre plus chaud que la normale" sur l'ensemble du continent.

Les départements antillais de Martinique et Guadeloupe connaissent également une tension hydrique, avec déjà des coupures d'eau en Guadeloupe, au moment où le lavage des mains s'impose comme un geste barrière essentiel face à l'épidémie de coronavirus, selon la secrétaire d'État.

Concernant cette crise sanitaire, le Comité national de l'eau (qui regroupe pouvoirs publics et représentants des collectivités, monde économique et agricole, associations...) a dressé "un bilan très satisfaisant" du fonctionnement du secteur, a-t-elle indiqué.

La distribution d'eau potable comme l'assainissement ont fonctionné normalement "hormis quelques difficultés gérées au cas par cas" et la surveillance s'est déroulée sans problèmes, comme sur le circuit des eaux non potables parisien dont l'usage pour nettoyer les rues a été interrompu après la découverte de traces du virus, ou le renforcement des "normes restrictives" sur l'usage agricole des boues résiduelles de l'assainissement, car "on sait qu'il y a des traces de virus dans les eaux usées".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

« Label Palette » reçoit le trophée « Éco-innovez en Bourgogne-Franche-Comté »

Émanation du P’tit Dépanneur Comtois, la société Label Palette de Serre-les-Sapins dans le Grand Besançon a reçu ce jeudi 25 février 2021 dans ses locaux le trophée "Éco-innovez en Bourgogne-Franche-Comté" de l'agence économique régionale (AER) pour son service d'aménagement évolutif en bois de récupération.

Records de « douceur » en Franche-Comté pour un mois de février

Un petit air avancé de printemps. Les températures maximales relevées ont flirté avec de nombreux records dans les villes de Franche-Comté. On a relevé 22,6C à Arc-et-Senans et 21,5°C à Pontarlier ! Soleil et douceur sont au rendez-vous jusqu'à aujourd'hui avant le retour d'une légère perturbation vendredi et d'un certain rafraîchissement pour ce week-end.

Marie-Guite Dufay interpelle Emmanuel Macron sur les enjeux agricoles et industriels de Bourgogne Franche-Comté.

Après la visite d'Emmanuel Macron d'une ferme à Étaules au nord de Dijon ce mardi 23 février 2021, la présidente de région Marie Guite Dufay (PS) exhorte le président de la République à "agir enfin" sur les enjeux de la Bourgogne Franche-Comté notamment sur les dossiers de Général Electric et Jacob Delafon.

Passionnés d’insectes ? Une nouvelle revue vient de sortir en Bourgogne-Franche-Comté

L’année 2020 a été riche pour les papillons et les libellules de Bourgogne-Franche-Comté... Découvrez le dernier numéro de la lettre d'information du Conservatoire botanique national de Franche-Comté – Observatoire régional des invertébrés (CBNFC-ORI).

Macron à la rencontre d'agriculteurs mardi en l'absence de leur salon

Circuits courts • Le président de la République se rendra ce mardi 23 février 2021 dans une exploitation à Étaules, un village situé à une quinzaine de kilomètres au nord de Dijon. Il sera accompagné par Julien Denormandie. Il s'entretiendra  avec des acteurs de la filière agricole pour démontrer "son intérêt" à ce secteur en l'absence du salon de l'agriculture, annulé cette année à cause de la crise du Covid-19, a annoncé lundi l'Elysée.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.54
ciel dégagé
le 28/02 à 9h00
Vent
2.48 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
86 %

Sondage