Rock, pluie, intermittents et record d'affluence pour les 26e Eurockéennes de Belfort

Publié le 06/07/2014 - 21:14
Mis à jour le 07/07/2014 - 12:49

Les 26e Eurockéennes de Belfort, qui s’achèvent ce dimanche soir avec les concerts de Robert Plant et The Black Keys,ont accueilli 102.000 fêtards en trois jours, un record, ont annoncé les organisateurs. Cette édition a également été marquée par le mouvement des intermittents du spectacle: avec le soutien de la direction du festival, ils ont pu largement exprimer leurs revendications auprès du public, mais avaient choisi de ne pas faire grève

102.000 festivaliers

"On a pu montrer qu'on pouvait s'engager, prendre la parole, prendre des positions, sans casser un festival avec un appel à la grève", a commenté dimanche lors d'une conférence de presse le président des "Eurocks", Jean-Marc Pautras. Lors d'un vote organisé jeudi, les intermittents du site s'étaient prononcés majoritairement contre la grève, à laquelle avait appelé la CGT Spectacle. 

En revanche, vendredi soir à l'issue du concert de Stromae, les quatre scènes du festival ont été symboliquement plongées dans le silence pendant cinq minutes et les intermittents ont pris la parole pour expliquer les conséquences pour leur profession de la nouvelle convention d'assurance chômage. 

A guichet fermé : 34.000 visiteurs par jour 

L'édition 2014 s'est tenue à guichet fermé, accueillant 102.000 festivaliers sur trois jours, un record alors que la jauge journalière est passée de 33.000 à 34.000 visiteurs. L'an dernier, les Eurocks avaient attiré 127.000 personnes, mais sur quatre jours. 

Jean-Marc Pautras a annoncé que trois poids lourds des festivals d'été, les Eurockéennes de Belfort, Rock-en-Seine (Saint-Cloud, Hauts-de-Seine) et les Vieilles Charrues (Carhaix, Finistère), ont décidé de s'engager ensemble pour lever des fonds en vue de mener des actions solidaires communes. En 2014, le trio a ainsi levé 150.000 euros pour acheter en commun, entre autres, du matériel pour malentendants. 

Des enfants aux Eurocks pour voir Stromae en concert...

Côté musique, "l'effet Stromae" a été relevé par les organisateurs qui ont vu affluer vendredi un public d'enfants relativement inédit aux Eurockéennes. 

Malgré une pluie battante, alors que le département du Territoire-de-Belfort était en vigilance orange pour risques d'orage, le chanteur belge a ravi près de 30.000 festivaliers téméraires. Mention spéciale également pour la dubstep avant-gardiste du jeune américain Skrillex qui a clôturé la grande scène samedi, après les Écossais de 
Franz Ferdinand et Shaka Ponk. 

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

J’ai testé pour vous le film (et l’absinthe) « L’Interdite » à Besançon…

Le 7 octobre, le réalisateur bisontin Bertrand Vinsu présentera pour la première fois au public au cinéma Mégarama Beaux-Arts son dernier film documentaire L’Interdite, sur les traces de l’absinthe. Nous l’avons visionné pour vous… nous avons aussi goûter pour vous l’absinthe éponyme.

Détonation 2022 : un bilan positif, mais une édition en 2023 qui n’est pas garantie

Le festival Détonation s’est achevé dimanche 25 septembre après trois jours de concerts, de temps forts et de fête sur le site de la Friche artistique. Pas moins de 15.000 personnes étaient au rendez-vous de l’évènement et des concerts "Before". Pour Simon Nicolas, chargé de communication de la Rodia et du festival, "c’est bien, mais on ne garantit pas une édition en 2023". Explications.

Festival Détonation 2022 : Jour J !

Comme quelques heures avant chaque édition du Festival Détonation organisé par La Rodia, nous rencontrons Manou Comby, directeur de La Rodia et Simon Nicolas, chargé de communication, pour faire le point avant le début des premiers concerts. Et cette édition est particulière pour Manou Comby puisque dans quelques jours, il prendra retraite…

Concerts, spectacles, festival d’humour… Une nouvelle saison culturelle qui commence fort pour NG Productions

Le début de la nouvelle saison culturelle de NG Productions a démarré le 18 septembre dernier sur les chapeaux de roue avec un concert de Ninho à Dijon complet. La société de productions de spectacles bisontine, fondée par Hamid Asseila, a encore plus d’un tour dans son sac grâce à une programmation riche en humour et en musique. À noter également le nouveau festival Drôlement bien en janvier 2023 à Besançon…

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.84
couvert
le 07/10 à 18h00
Vent
0.9 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
82 %

Sondage