Round-up non merci !

Publié le 21/05/2016 - 09:35
Mis à jour le 21/05/2016 - 09:35

C’est le nom de l’action qui a été menée vendredi 20 mai 2016 vers 17 heures dans deux jardineries de Besançon. Le collectif Franche-Comté sans OGM ainsi que des sympathisants se sont rendus à Jardiland et Chrysopolis pour réaliser une inspection citoyenne pour dénoncer la présence du Round-up dans les végétaux. Le Round-up est un herbicide très puissant produit par le géant des biotechnologies agricoles : Monsanto.

Ce vendredi 20 mai 2016, une quinzaine de militants et de sympathisants du collectif Franche-Comté sans OGM se sont rendus vers 17 heures dans deux jardineries de Besançon pour mener une action "Round-Up non merci".

C’est un quoi une Action "Round-Up non merci " ?

Les manifestants ont effectué une inspection citoyenne au Jardiland de Château-Farine et au Chrysopolis de Planoise à Besançon. Ils ont vérifié et alerté sur la présence du Round-up dans de nombreux végétaux. Afin de sensibiliser la population sur cet herbicide, les militants ont déplié une banderole sur laquelle l’on pouvait lire "PESTICIDES, NON". Un charriot a été rempli de Round up et des tracts, des autocollants, ont été distribués aux clients pour dénoncer ce produit mortifère. Suite à cette démarche du collectif Franche-Comté OGM, le directeur de Jardiland a appelé les forces de  l’ordre. Ensuite il a dialogué avec les lanceurs d’alerte du collectif en leur affirmant qu’il n’avait pas d’autre choix que de vendre le Round-up mais que ses conseillers proposaient avant tout aux clients des solutions alternatives. Quant au directeur de Chrysopolis, il est directement venu échanger avec les manifestants. Il leur a expliqué qu’il avait bien conscience de la toxicité de cet herbicide et qu’il supprimera ce produit dès qu’il le pourra.

 Le Round Up est un herbicide utilisé en épandage, c’est un produit toxique et irritant pour les plantes et pour l’Homme ; il est soupçonné d’être cancérigène par plusieurs études. Il est fabriqué par le géant américain Monsanto, ancien producteur du PCB.

 A noter que cette action s’inscrit dans le cadre de la Marche Mondiale contre Monsanto qui se tient ce samedi 21 mai 2016 partout sur le globe, notamment à Besançon à 14h00 place de la Révolution

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Plan de circulation : des riverains de la rue du Clos-Munier à Besançon se plaignent de la circulation

Après avoir reçu des plaintes de la part de riverains, le président du groupe Besançon Maintenant dénonce publiquement dans un communiqué du 27 janvier 2023 les conséquences "néfastes et inattendues" de la modification du plan de circulation aux abords des avenues de Montrapon et Léo Lagrange.

Huit ans après la fusion, le Mouvement Franche-Comté lance une nouvelle pétition pour séparer la Bourgogne de la Franche-Comté

Le Mouvement Franche-Comté, présidé par Jean-Philippe Allenbach, a lancé ce dimanche 15 janvier, une nouvelle pétition pour la séparation de la Bourgogne et de la Franche-Comté, soit huit ans, quasi jour pour jour, après la fusion des régions.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.54
couvert
le 04/02 à 12h00
Vent
1.31 m/s
Pression
1036 hPa
Humidité
94 %