Salon de la mariée à Besançon: changement d'organisateur

Publié le 03/07/2017 - 15:10
Mis à jour le 03/07/2017 - 16:24

La société d'économie mixte de Micropolis (SEM) cède son organisation, ce 29 juin 2017, sa commercialisation et sa réalisation à "Magiques Evènements" dans "l'intérêt du salon des mariés de Besançon".   

photo_2.JPG
©

La SEM Micropolis ne sera donc plus en charge du salon des mariés de Besançon. Les deux parties (SEM Micropolis et Magique Evènement) précisent que "le salon des mariés de Besançon se déroulera toujours au sein de Micropolis et qu'il bénéficiera de ses ressources techniques et organisationnelles".

La société Magique Evènements dirigée par Eric Sébastien et Julien Thomas "connait depuis quelques années un développement important", est-il précisé. Ils gèrent notamment le salon des mariés des villes d'Annecy, Neuchâtel et Dijon. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Skier à l’étranger ? Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives »

Y’aura-t-il des mesures contraignantes pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger? “S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français” et pour “ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France”, a lancé le président Macron ce mardi 1er décembre lors d’une conférence de presse, en marge d’une visite du Premier ministre belge Alexander de Croo.

Missions et enjeux de la 7e brigade blindée de l’armée de Terre. On en parle avec le général Pierre-Yves Rondeau

Envoyés en mission pour 3 à 6 mois à travers le monde (Mali, Côte d'Ivoire, Liban…), les militaires de la 7e brigade blindée, subordonnée à la 1re division dont l'État-major est à Besançon, rentreront en France début 2021 en permission avant de reprendre une année d'entraînement. Le général de brigade Pierre-Yves Rondeau nous parle des missions de ces militaires et des prochains enjeux.

Sondage – En ce moment, soutenez-vous les forces de l’ordre ?

En plein débat sur l'article 24 de la proposition de loi dite de "sécurité globale", des images d'actes de violences de la part de policiers en service ont été rendues publiques ces dernières semaines (évacuation d'un camp de migrants, affaire Michel Zecler, manifestations...). Si certains critiquent les forces de l'ordre et leur hiérarchie, d'autres les défendent et évoquent un "surmenage". Et vous, soutenez-vous les forces de l'ordre malgré l'actualité ? C'est notre sondage de la semaine.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.35
couvert
le 02/12 à 18h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
97 %

Sondage