Se simplifier la vie grâce à la visioconférence

Publié le 09/07/2009 - 17:06
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:30

Plusieurs partenaires ont signés une charte pour le déploiement de bornes visioservices en Franche-Comté.

1247151363.jpg
©hb
PUBLICITÉ
Il est prévu d’installer en 2009 une quinzaine de bornes de visioconférence équipées d’un scanner et d’une imprimante dans des lieux d’accès facile pour les habitants éloignés des administrations.

Ces guichets virtuels, dont le coût est de 5000 €, permettront aux usagers de communiquer directement avec un agent des services publics impliqués dans l’opération, avec une garantie de qualité et de confidentialité. Ils pourront également faire parvenir ou recevoir des documents.

 
Tous les représentants présents lors de la signature ont insisté sur le fait qu’il ne s’agit pas de « remplacer et faire disparaître les services existants, mais de renforcer l’offre déjà accessible tout en se rapprochant des citoyens ». Des agents seront spécialement formés par le conseil régional afin d’accueillir et d’orienter les utilisateurs.
 
Marie-Guite Dufay, présidente de la Région, et plusieurs représentants des administrations concernées par ce nouveau service (CPAM, CAF, MSA, Pôle Emploi, La Poste) ont signé une charte détaillant les modalités du dispositif.
 
« Dans les petites communes, lorsqu’un service ferme, d’autres sont par la suite touchés et les gens partent. Ce système va permettre d’améliorer la qualité du service public», a estimé Jean-Paul Carteret, président des Maires ruraux de Haute-Saône.
 
L’opération financée à 50% par la Région et à laquelle l’Etat participerait à hauteur du même pourcentage sera d’abord menée à titre expérimental jusqu’à la fin de 2010, date à laquelle 45 bornes devraient normalement être mises en service. Une première borne est prévue dès le mois de juillet à Blamont dans le Pays de Montbéliard.
Hélène Bonnet
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Rhodiacéta : avant sa destruction, quel souvenir en garder ?

Rhodiacéta : avant sa destruction, quel souvenir en garder ?

La démolition de la Rhodiacéta est en cours depuis mai 2018. Et si aujourd'hui ses murs tombent pour laisser place à un parc outdoor, ils n'en sont pas moins chargés d'histoire et d'aventures - parfois tragiques. Un photographe bisontin a su les immortaliser, témoignant des nombreux passages d'artistes illégaux et d'aventuriers d'un jour qui s'y sont risqués...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.5
légère pluie
le 19/08 à 9h00
Vent
2.79 m/s
Pression
1018.37 hPa
Humidité
79 %

Sondage