Alerte Témoin

Canicule pour la première quinzaine de juillet : la cellule sécheresse activée

Publié le 03/07/2015 - 15:45
Mis à jour le 04/07/2015 - 15:45

Les services publics spécialisés se sont réunis jeudi 2 juillet 2015 en cellule sécheresse pour faire le point de la situation hydrologique et analyser la situation de manière à proposer les mesures adéquates à mettre en œuvre pour anticiper une éventuelle aggravation de la baisse progressive des cours d’eau. Malgré un printemps pluvieux, la situation hydrologique continuera de se dégrader rapidement sur l'ensemble du département après cette semaine de canicule.

2Chaleurcaniculesoleilvacances001.JPG
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Le printemps 2015 et ce début d’été sont marqués par une succession de périodes sèches – voire chaudes - assez longues, entrecoupées de période de pluies intenses plus brèves. Les cumuls de pluie à ces occasions permettent de conserver une pluviométrie globalement proche de la moyenne sur le département jusqu’à cette fin Juin, légèrement excédentaire sur les reliefs. La situation hydrologique des nappes et des rivières a ainsi évolué progressivement vers des basses eaux estivales, normales pour ce début de saison.

Une période de canicule pour la première quinzaine de Juillet

La semaine qui vient de s’écouler, ainsi que les prévisions météorologiques pour les 10 jours à venir au moins, indiquent qu’une séquence caniculaire se poursuivant vers un temps chaud et sec s’installe sur le département. Même si des situations orageuses peuvent se développer de manière très ponctuelle et localisée, surtout en montagne, il sera difficile de compenser les pertes dues notamment à une évaporation intense liée aux températures élevées et à l’ensoleillement.

C'est pourquoi la situation hydrologique continuera de se dégrader rapidement sur l'ensemble du département. Les débits des rivières et les niveaux des nappes sont en baisse cette semaine par rapport à la semaine passée, et ont désormais franchi ou sont sur le point de franchir, les seuils d’alerte sur l’ensemble des unités du Doubs. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Macron veut protéger les agriculteurs

Dans un entretien à la presse quotidienne régionale et à la veille de l'ouverture du salon de e l'Agriculture qu'il inaugurera, Emmanuel Macron déclare soutenir les agriculteurs et qu'il "ne tolérera aucune violence" à leur encontre. Occasion pour lui de faire le point sur l'interdiction du glyphosate en 2021 et d'aborder les premiers effets de la loi Alimentation. 

Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour trois communes de la Haute-Saône

Suite aux mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu à trois nouvelles communes du département de Hate-Saône, par arrêté interministériel en date du 28 janvier 2020 publié au Journal Officiel le 13 février 2020.

Partagez vos bonnes idées et vos initiatives pour la planète avec la Bourgogne-Franche-Comté !

La région organise du 29 juin au 5 juillet 2020 sur l'ensemble du territoire un festival des solutions écologiques afin de rendre visibles les initiatives des citoyens, des acteurs publics et privés, qui agissent au quotidien contre le dérèglement climatique et la préservation de la biodiversité. Les inscriptions sont lancées…

Tempête Ciara : la Franche-Comté passe en vigilance jaune

Mise à jour à 10h22 •

13 départements sont toujours en vigilance orange aux vents violents contre 42 dimanche soir. La Bourgogne Franche-Comté est désormais en vigilance jaune pour le Doubs, la Haute-Saône, le Territoire de Belfort, la Côte d'Or et l'Yonne. Voici les prévisions et le point sur les conséquences de cette tempête.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.6
couvert
le 22/02 à 21h00
Vent
2.93 m/s
Pression
1033 hPa
Humidité
65 %

Sondage