Sécheresse en Haute-Saône : les nappes phréatiques sous les moyennes mensuelles

Publié le 06/05/2023 - 08:43
Mis à jour le 05/05/2023 - 16:54

En raison du niveau des nappes phréatiques bas, la préfecture de la Haute-Saône annonce dans un communiqué du 5 mai 2023 le maintien des mesures de restrictions pour anticiper toute éventuelle aggravation de la situation et préserver les usages de la ressource en eau prioritaires pour l'avenir.

 © Libre de droit
© Libre de droit

Les précipitations de ces dernières semaines ont permis une amélioration significative de la situation superficielle tant des cours d'eau que de l'humidité des sols, par rapport à la mi-mars 2023 où les conditions étaient très défavorables. Toutefois, l'élévation des températures et le développement de la végétation diminuent fortement l'efficacité de ces précipitations et n'ont permis qu'une recharge très partielle des nappes, sachant que celles-ci avaient atteint un niveau très bas à la sortie de l'hiver, explique la préfecture de la Haute-Saône.

Une période de recharge globalement déficitaire

En ce début du mois de mai 2023 et malgré l'excédent de pluie de ces dernières semaines, les 5 piézomètres de référence pour le suivi des nappes de Haute-Saône en période de sécheresse affichent tous des tendances à la baisse. L'ensemble des nappes du département se situent sous les moyennes mensuelles ou proches de ces moyennes dans le meilleur des cas. Cette situation résulte d'une période de recharge globalement déficitaire (5 mois déficitaires sur les 7 mois de recharge). Certaines nappes ont d'ores et déjà entamé leur période de vidange.

Une situation préoccupante

La situation du plateau haut-saônois est la plus préoccupante avec des niveaux bas à très bas et bien en deçà des niveaux de 2022 à la même période. La nappe calcaire subit la conséquence du cumul des sécheresses des années passées.

En parallèle les débits des cours d'eau amorcent déjà une baisse sur les 15 derniers jours, même si ils sont encore au-dessus des seuils de vigilance. La préfecture de la Haute-Saône note que depuis septembre 2021, le département a connu 14 mois de déficit de pluie.

De ce fait, les mesures de restrictions sont maintenues pour anticiper toute éventuelle aggravation de la situation et préserver les usages de la ressource en eau prioritaires pour l'avenir.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Le Sénat adopte un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin à 20 ans d’inaction publique 

Le Sénat a adopté à l'unanimité, le 11 avril 2024, un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin au désengagement de l’État en la matière et qui met à mal la filière apicole et les pollinisateurs sauvages. ”Une victoire importante et une avancée majeure, vingt ans après la détection de cette espèce sur le territoire national”, pour Jean-François Longeot, sénateur du Doubs. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.01
légère pluie
le 24/04 à 12h00
Vent
3.53 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
80 %