Sentinelles : une centaine de militaires en exercice à Besançon et Thoraise

Publié le 17/05/2018 - 17:41
Mis à jour le 18/05/2018 - 09:15

Jeudi 17 mai 2018 à partir de 8h, la deuxième compagnie de combat du 19e régiment du génie a effectué un exercice commun avec des équipes de l’antenne GIGN de Dijon (Groupe d'intervention de la Gendarmerie nationale) et du peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG) de Montbenoit. 

PUBLICITÉ

L’exercice a rassemblé, sur les sites des quartiers Brun et Joffre de Besançon ainsi que sur le camp de Thoraise, 70 sapeurs de combat du 19e RG, 18 membres du GIGN de Dijon et 6 membres du PSIG de Montbenoit. Le but : préparer de la prochaine mission Sentinelle de la 2e compagnie de combat, qui sera  cet été et en mesure d’intervenir sur le territoire national si besoin.

 Cet entraînement a été réalisé dans le cadre de la future mission Sentinelle des sapeurs qui avaient, lors de leur précédent déploiement, déjoué une attaque au couteau survenue le 15 septembre 2017 à la station de métro Châtelet, à Paris. L’attaquant avait alors été maîtrisé sans effusion de sang, grâce à l’emploi de techniques d’interventions opérationnelles rapprochées.

  •  Plusieurs scénarii ont été abordé lors de cet exercice : prise d’otage, périple meurtrier en véhicule, poursuite d’individus dangereux. Le tout en prenant compte la nécessité d’assistance aux civils blessés

« Premiers intervenants sur les lieux des incidents, les sapeurs se sont entraînés à supprimer les menaces immédiates et faciliter l’action des équipes spécialisées de la gendarmerie » indique le 19 RG de Besançon. « La bonne coordination des différents services conditionne ainsi la réussite des interventions« 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Reprise des traitements de Vincent Lambert : « cela ressemble vraiment à de l’acharnement thérapeutique »

Reprise des traitements de Vincent Lambert : « cela ressemble vraiment à de l’acharnement thérapeutique »

Le cas de Vincent Lambert, resté paraplégique après un grave accident de la route en 2008, suscite de vifs débats en France. Ces derniers se sont intensifiés depuis l'arrêt des soins et le volte-face ce lundi soir de la cour d'appel de Paris qui ordonne leurs reprises. Que dit la loi ? Réponses…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.25
légère pluie
le 25/05 à 12h00
Vent
4 m/s
Pression
1016.39 hPa
Humidité
76 %

Sondage