Vague de froid : 7 idées solidaires pour venir en aide aux sans-abris

Publié le 23/02/2018 - 09:36
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:01

La vague de froid envahit progressivement la France et n'épargne pas la Bourgogne Franche-Comté ce mois de février 2018. Les températures pourront descendre jusqu'à -15 °C à certains endroits. Comment venir en aide aux sans-abris ? Voici quelques idées. 

 ©
©

Proposer des couvertures, plaids, et des vêtements chauds : ce type d'équipement est cher pour les personnes sans domicile fixe et les associations d'aide aux sans-abris arrivent à la rupture de stock. 

Proposer une boisson chaude : un thé, un café, un chocolat chaud accompagnés de quelques biscuits, ça ne coûte rien et ça fait du bien. C'est encore mieux dans une bouteille isotherme… 

Proposer un repas chaud : il vous reste de la soupe ? Des pâtes ? De la viande ? Ou quoi que ce soit d'autre qui tient bien au ventre… Emballez le tout dans quelques boîtes avec des couverts. 

Proposer un lieu pour dormir au chaud : tout le monde ne peut pas accueillir un ou plusieurs sans-abris chez lui, mais ouvrir la cage d'escalier, un parking ou tout autre un lieu à l'abri du vent et de la froidure, c'est mieux que dans la rue…

Passer un peu de temps à discuter : La convivialité, si elle ne réchauffe pas le corps, elle est peut faire chaud au cœur. Autour d'un café, à parler de tout et de rien, ça peut aussi aider un sans-abris.

Penser aux chiens : certains sans-abris ont des chiens qui eux aussi ont froid. Pourquoi ne pas leur donner des restes de viandes par exemple ou des croquettes du sac que votre animal de compagnie...

Et bien sûr, ne pas hésiter à faire des dons aux associations d'aide aux sans-abris. A Besançon :

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Premier confinement : les habitants moins victimes d’une dégradation financière en Bourgogne-Franche-Comté

Selon une étude de l’Insee publié le 4 mai 2021, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans en Bourgogne-Franche-Comté estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de la Covid-19. Tous les salariés n’ont pas pu bénéficier du travail à distance et des dispositifs de maintien dans l’emploi.

Haute-Saône : les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse 2021-2022 étudiés

Fabienne Balussou, préfète de la Haute-Saône, a réuni mardi 4 mai les membres de la Commission départementale de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS). Cette réunion avait pour objectif de recueillir l’avis de la commission sur les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse pour la saison 2021-2022 qui s’ouvrira pour certaines espèces dès le 1er juin.

RN57 et Les Vaîtes : Allenbach demande « un réferendum multi-questions » à Anne Vignot

Groupes de travail, concertations, études d'expert, commissions, conférences citoyennes… Depuis l'arrivée d'Anne Vignot aux manettes de la ville, nous lisons très régulièrement ce type de mots pour tenter d'avancer sur divers projets. Le président du Mouvement Franche-Comté, ex-candidat à la mairie de Besançon, demande à la maire d'organiser un référendum notamment sur les questions de la RN57 et des Vaîtes "pour simplifier les choses".

Sondage – Quelle est la première chose que vous ferez le 19 mai ?

Le 19 mai 2021, commencera la deuxième étape du déconfinement avec la réouverture des terrasses des cafés et des restaurants, la réouverture des magasins, des musées, des salles de spectacle, des cinémas avec une jauge maximum et des établissements sportifs de plein air. Et vous, ce jour-là, que comptez-vous faire ?
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.31
légère pluie
le 07/05 à 0h00
Vent
5.96 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
98 %

Sondage